Janvier 2005 aura été un mois doux (+1°5 C), sec et très ensoleillé.
La première partie du mois est printanière ; on relève : en minimale, le 4, 8°C à Dunkerque (normale : 2°C), le 6, 6°C à Roville-aux-Chênes dans les Vosges (normale : -3°C), le 7, 7°2 C à Erneville-aux-Bois dans la Meuse (normale : -2°1 C), le 8, 7°4 C à Reims-Courcy (normale : -0°7 C), le 9, 8°2 C à Colmar-Meyenheim (normale : -2°4 C), le 10, 9°3 C à Lille-Lesquin (normale : -0°1C), le 11, 7°9 C à Reims-Courcy (normale : -1°2 C), le 12, 6°5 C à Roville-aux-Chênes (normale : -3°C) ; en maximale, le 3, 9°9 C à Trappes dans les Yvelines (normale : 4°7 C), le 5, 11°9 C à Saint-Yan en Saône-et-Loire (normale : 4°7 C), le 6, 12°6 C à Mâcon, le 10, 12°6 C à Phalsbourg (normale : 1°4 C), le 11, 11°9 C à Belfort (normale : 2°3 C), le 12, 11°8 C à Colmar-Meyenheim (normale : 3°5 C), le 13, 9°7 C à Strasbourg-Entzheim ( normale : 2°6 C). Par la suite, une petite vague de froid humide et neigeuse se met en place : en maximale, le 15, -0°9 C à Savigny-sur-Clairis dans l'Yonne (normale : 4°8 C), le 24, -2°1 C à Wangenbourg-Engenthal dans le Bas-Rhin, le 27, -4°9 C à Sancey le Grand dans le Doubs, le 28, -4°2 C à Wangenbourg-Engenthal et le 29, -5°7C, le 30, -3°8 C à Belfort ; en minimale, le 27, -13°4 C à Bâle-Mulhouse (normale : -0°7 C), le 29, -12°7 C et le 30, -15°C. Un redoux se fait sentir le 31 avec en maximale, 8°2 C à Saint-Quentin dans l'Aisne (normale : 5°7 C).
Le temps a été sec durablement au cours du mois. La première décade est notamment la plus sèche depuis 1949 dans le Nord de l'Alsace. On relève tout de même :
le 1er, 19 millimètres à Belfahy (Haute-Saône), 19,2 millimètres à Girmoagny (Territoire-de-Belfort),
le 2, 10,2 millimètres à Morteau (Doubs),
le 5, 19,6 millimètres à Belfahy, 25,6 millimètres à Chaumont sur Aire (Meuse), 23 millimètres à Porcellette (Moselle), 31,7 millimètres au Ménil (Vosges) et 36,4 millimètres à Sewen (Haut Rhin),
le 6, 8 millimètres à Giromagny,
le 8, 13,2 millimètres à Belfahy,
le 10, 5,4 millimètres à Pontoise, 13,2 millimètres à Desvres (Pas de Calais),
le 12, 9,6 millimètres à Belfahy,
le 17, 15,6 millimètres à Chaumont-sur-Aire, 17,6 millimètres à Rocroi (Ardennes),
le 18, 34,2 millimètres à Morteau (Jura),
le 20, 39,6 millimètres à Belfahy, 52 millimètres à Giromagny,
le 21, 32,8 millimètres à Saint-Laurent en Granvaux (Jura),
le 24, 12 millimètres à Boulogne sur Mer,
le 27, 17,2 millimètres à Desvres,
le 31, 9 millimètres à Munster (Haut-Rhin), 11 millimètres à Fougerolles (Haute-Saône), 15,2 millimètres à Ban-de-Sapt (Vosges).
La neige a fait dans la troisième décade des apparitions remarquées :on relève aux alentours du 24, entre 5 et 10 centimètres de la Bourgogne au Jura, mais aussi 3 centimètres à Lille le 25.
Quelques coups de vent ont eu lieu au cours de ce mois :
le 1er,  86 km/h à Dunkerque; 97 km/h à Calais-Marck,
le 5, 133 km/h à Roville aux Chênes (Vosges),
le 6, 97 km/h à Nordheim (Bas-Rhin),
le 7, 94 km/h à Echingen (Pas de Calais),
le 8, 119 km/h à Echingen, 101 km/h à Dunkerque et 115 km/h à Boulogne-sur-Mer,
le 11, 90 km/h à Echingen,
le 18, 101 km/h à Boulogne sur Mer,
le 20, 126 km/h à Nordheim,
le 21, 126 km/h à Nordheim,
le 24, 101 km/h à Dunkerque,
le 28, 90 km/h à Boulogne-sur-Mer.
Le soleil s'est avéré généreux au cours du mois de janvier. Notamment en première décade où à Mâcon, elle est la plus ensoleillée depuis 1950 avec 36 heures et 42 minutes (32 heures et 6 minutes en 1972).

Février 2005 aura été froid (-1°7 C) et neigeux.
Le mois a démarré dans la douceur : en minimale, on relève 6°4 C à Brétigny dans l'Essonne (normale : 1°6 C) le 1er, 3°5 C à Nancy-Essey (normale : -0°3 C) le 3. À partir du 5, le temps se rafraîchit temporairement puisqu'on relève en minimale, -5°3 C à Romilly sur Seine dans l'Aube (normale : 0°5 C) le 7 et en maximale -0°7 C à Phalsbourg en Moselle (normale : 4°5 C). Les quelques jours qui suivent sont d'une grande douceur : en minimale, 6°9 C à Lille-Lesquin (normale : 1°3 C) le 10 et 11°1 C à Romilly sur Seine (normale : -0°4 C) et 11°1 C à Chablis dans l'Yonne (normale : -0°5 C) le 12 ; les maximales ne sont pas en reste avec 11°9 C à Belfort (normale : 5°C) le 9, 12°7 C à Lille-Lesquin (normale : 8°3 C) le 12. Ensuite, s'ensuit une période hivernale exceptionnelle et ce jusqu'à la fin du mois où des valeurs parfois records seront atteintes. Ainsi, on relève :
en minimale,
-14°5 C à Is en Bassingy en Haute-Marne (ancien record mensuel : -14°4 C) le 26,
-13°3 C à Goin en Moselle (ancien record mensuel : -12°1 C le 02/02/1998) le 28,
en maximale,
-0°3 C à Baigneux-les-Juifs en Côte d'Ord (normale : 5°7 C) le 15,
-2°1 C à Rocroi dans les Ardennes le 16,
-2°C à Wangenbourg dans le Bas-Rhin le 18,
-0°8 C à Phalsbourg en Moselle le 19,
-1°4 C à Lormes dans la Nièvre le 20,
0°3 C à Vron dans la Somme (ancien record hebdomadaire 0°5 C le 21/02/1996) le 24,
-3°C à Ligneville dans les Vosges le 25,
-2°3 C à Foug en Haute-Saône (record hebdomadaire) le 27,
-6°3 C à Wangenbourg-Engenthal dans le Bas-Rhin (ancien record hebdomadaire) le 28.
Il faut remonter à l'année 1991 pour retrouver un mois de février plus froid. De nombreux records de froids hebdomadaires ou mensuels ont été battus au cours de la dernière décade de février.
Le temps aura été peu arrosé mais souvent neigeux au cours de ce mois. Ainsi, on relève,
le 10, 26,4 millimètres à Saint-Hilaire sur Helpe et 30 millimètres à Wavrin dans le Nord et 31,8 millimètres à Clairfontaine et 31,2 millimètres à Hirson dans l'Aisne, 29,9 millimètres à Licques dans le Pas de Calais,
le 11, 49,8 millimètres à Belfahy et 69,2 millimètres au Plancher-les-Mines en Haute-Saône, 50,8 millimètres à Champagnole dans le Jura, 39,2 millimètres à Mâcon, 48,2 millimètres à Château-Chinon,
le 12, 40,6 millimètres à Belfahy et 47,6 millimètres à Giromagny en Territoire de Belfort,
le 13, 19,8 millimètres à Morteau dans le Doubs,
À partir du 14, les précipitations se feront sous formes neigeuses :
le 14, 7 centimètres à Langres,
le 20, 10 centimètres à Lons le Saunier et 13,2 millimètres à Arras,
le 21, 10 millimètres à Boulogne-sur-Mer et 11 centimètres à Nancy-Ochey, 1 centimètre à Reims, 4 centimètres à Abbeville, 9 centimètres à Langres,
le 22, 1 centimètres à Troyes et à Reims, 2 centimètres à Abbevillet et à Creil, 8 centimètres à Langres,
le 23, 11,4 millimètres à Cayeux sur Mer dans la Somme et 11 centimètres à Langres,
le 24, 1 centimètre à Saint-Quentin et à Reims, 3 centimètres à Creil, 9 centimètres à Langres,
le 25, 3 centimètres à Beauvais, 8 centimètres à Abbeville, 7 à 10 centimètres dans le Boulonnais, 11 centimètres à Langres,
Les précipitations sont globalement déficitaires en quantité et égales à la normale en activité sauf pour la neige avec un nombre de jours exceptionnel pour un mois de février.
Le vent a rarement soufflé fort. Mais on relève quelques valeurs remarquables :
le 11, 97 km/h à Dunkerque,
le 12, 104 km/h à Blesmes dans l'Aisne et 133 km/h à Nordheim dans le Bas-Rhin, 104 km/h à Abbeville, 104 km/h à Arras,
le 13, 101 km/h à Saint-Quentin, 102 km/h à Argers (Marne),
le 28, 90 km/h à Toussus-le-Noble dans les Yvelines et 101 km/h à Saint-Maur dans le Val de Marne.
Le temps maussade aura plutôt prédominé au cours de ce mois de février.

L'Hiver 2004-2005 aura été plus froid que la normale et plus sec également. Il faut remonter à l'hiver 1996-1997 pour retrouver un hiver plus froid. La neige aura été fréquente également.

Mars 2005 aura été un mois particulièrement contrasté démarrant au rude pour ensuite connaître une période de chaleur, mais globalement, il est plus doux (+0°8 C), assez sec et ensoleillé.
Sur la lancée du mois dernier, le froid s'intensifie au début du mois, avec des températures souvent inférieures de 8°C à 12°C par rapport à la normale. De nombreux records sont battus :
pour les minimales,
le 1er, -21°2 C à Sancey le Grand dans le Doubs, -20°3 C à Roville aux Chênes dans les Vosges (-20°C le 06/03/1971), -13°8 C à Nevers (-11°8 C le 27/02/1956), -18°5 C à Châtillon sur Seine en Côte d'Or (-15°9 C le 27/02/1956),
le 2, -18°5 C à Saint-Julien dans le Jura,
le 4, -12°1 C à Vron dans la Somme (-4°9 C le 01/03/2005),
le 7, -18°5 C à Sancey le Grand,
pour les maximales,
le 1er, -4°6 C à Nordheim dans le Bas Rhin (-3°3 C le 04/03/1987), -2°8 C à Septsarges dans la Meuse (-0°7 C le 06/03/2005),
le 4,-2°7 C à Lormes dans la Nièvre (-2°5 C le 03/03/1987),
le 6, -0°7 C à Frotey en Haute-Saône (-0°5 C le 01/03/2005).
Temporairement, on note 8°5 C le 3 à Luxeuil les Bains en maximale (normale : 8°9 C).
Mais, à partir du 9, graduellement, les températures remontent. On note ainsi 9°2 C à Lille-Lesquin (normale : 8°C).
Vers le milieu de mois et jusqu'à la fin du mois, la température atteint des sommets de douceur :
en minimale,
le 20, 10°C à Mulhouse (normale : 1°7 C),
le 24, 11°6 C à Varennes-Saint-Sauveur en Saône et Loire (11°2 C le 11/03/2003),
le 27, 10°4 C à Luxeuil les Bains (normale : 1°6 C),
le 30, 10°3 C à Nancy-Essey (normale : 2°5 C),
le 31, 8°6 C à Dosnon dans l'Aube (normale :2°1 C),
en maximale,
le 17, 23°C à Mâcon (record précédent : 22°9 C le 18/03/1993), 22°4 C à Dijon (record précédent : 22°3 C le 17/03/2004 - station ouverte en 1945),
le 21, 23°5 C à Pouilly sur Loi dans la Nièvre (record précédent : 23°C le 24/03/1996),
le 29, 16°8 C à Phalsbourg en Moselle (normale : 9°8 C),
le 31, 17°3 C à Lille-Lesquin (normale : 10°6 C).
Le temps est globalement sec au cours du mois de mars.
La neige touche le début de mois avec jusqu'au 3, 4 centimètres à Langres, 7 centimètres à Beauvais, 11 centimètres à Abbeville. Le 7, on note 14 centimètres à Langres, 6 centimètres à Abbeville, 5 centimètres à Saint-Dizier, 2 centimètres à Troyes et à Lille-Lesquin. Le 8, on relèvera même une hauteur de neige de 18 centimètres à Langres. Puis la pluie prendra ensuite le relais :
le 9, 13,8 millimètres à Wangenbourd-Engenthal dans le Bas Rhin,
le 11, 5 millimètres à Wissembourg dans le Bas Rhin,
le 12, 7,8 millimètres à Geishouse dans le Haut Rhin avec de la neige, 9,6 millimètres à Dabo en Moselle,
le 13, 4 millimètres à Chaux-des-Près dans le Jura,
le 22, 18,6 millimètres à Bourbon-Lancy en Saône et Loire,
le 26, 41,2 millimètres à Ailleville dans l'Aube dont 27,2 millimètres en 1 heure,
le 28, 16,4 millimètres à Strasbourg-Entzheim.
Les cumuls de précipitations sont ainsi depuis octobre 2004 inférieurs à la normale sur la très grande partie de la France. En Champagne-Ardenne, les précipitations recueillies depuis le début de saison hydrologique sont proches de la moitié des cumuls habituellement observés.
Le vent a rarement soufflé au cours du mois de mars : le 12, 94 km/h à Dunkerque, le 17, 81 km/h à Lilliers dans le Pas de Calais et 94 km/h à Dunkerque.
L'ensoleillement a été très disparate d'une région à l'autre au cours de ce mois de mars, mais plutôt excédentaire.

Un fin d'hiver très froide 2004-2005 a touché le pays. Entre le 15 février et le 7 mars, les températures sont inférieures de 5°C à 8°C par rapport à la normale. On note notamment -20°8 C à Auberive en Haute-Marne le 1er mars et -15°6 C le 2 mars qui constitue un record mensuel ; de même, on note -4°6 C à Nordheim dans le Bas Rhin en maximale le 1er mars (contre -3°3 C le 4 mars 1987) qui constitue aussi un record de température maximale froide.
Le 15 février est le départ d'une période de températures moyennes déficitaires sur une grande partie du pays. Même si elle restent froides pour la saison jusqu'au 21, elles n'ont rien d'exceptionnel. Mais, à partir du 22, le froid s'intensifie tout en gagnant du terrain et cette période de froid va perdurer jusqu'au 7 mars. La moyenne quotidienne des températures moyennes calculée à partir des 22 stations représentatives des régions économiques est inférieure au premier décil quotidien. On peut ainsi affirmer que cet épisode de froid persistant et très étendu. Pour mémoire, voici les épisodes de froid recensés depuis 1950 de janvier à mars sur ces critères :
- du 27 janvier au 7 février 1954 : 12 jours,
- du 1er au 28 février 1956 : 28 jours,
- du 12 janvier au 6 février 1963 : 26 jours,
- du 22 au 26 février 1963 : 5 jours,
- du 12 au 19 janvier 1966 : 8 jours,
- du 4 au 8 mars 1971 : 5 jours,
- du 3 au 18 janvier 1985 : 16 jours,
- du 6 au 14 février 1986 : 9 jours,
- du 19 au 27 février 1986 : 9 jours,
- du 8 au 23 janvier 1987 : 16 jours,
- du 4 au 14 février 1991 : 11 jours,
- du 22 février au 7 mars 2005 : 14 jours.
On remarquera que 1963 et 1986 sortent du lot. On peut éventuellement considérer que l'on a eu un épisode de 31 jours en 1963, avec une interruption de 15 jours, et un épisode de 18 jours en 1986, avec une interruption de 4 jours. De ce point de vue, on a observé dix périodes de grand froid persistant de 1950 à 2005 très inégalement répartis. Les épisodes les plus rigoureux ont eu lieu de 1954 à 1971, et ils étaient également plus rapprochés (à peu près tous les 4 ans). Par contre, sur les trente dernières années, il y a eu seulement une série de trois années consécutives : 1985, 1986, 1987, puis 1991 avant 2005. L'événement 2005, s'il a une grande extension spatiale est moins marqué que certains autres comme par exemple 1956, 1963, 1985. par contre, c'est l'un des plus tardifs puisqu'il déborde sur le mois de mars, tout comme 1971 qui comporte seulement 5 jours.
La neige tombe souvent cet hiver 2005 et même localement en abondance en janvier et en février.

Avril 2005 se sera comporté de manière douce (+1°6 C), maussade avec quelques passages pluvio-orageux.
La première décade démarre de manière très oscillante : en minimale, -0°5 C à Colmar-Meyenheim (normale : 4°3 C) le 3, mais 10°5 C à Saint-Yan (normale : 3°2 C) le 7 et -3°7 C à Colmar-Meyenheim le 10 ; de même, l'oscillation est identique pour les maximales : 21°1 C à Dunkerque (normale : 10°1 C) le 3, 20°3 C à Metz-Frescaty (normale : 12°6 C) le 4 mais on note 6°7 C à Melun le 8 (normale : 13°1 C) ; et même, des records mensuels de température maximale basse sont battus en fin de première décade avec 6°3 C à Varennes en Saône-et-Loire (7°4 C le 10/04/2003). En deuxième décade, les températures sont plutôt déficitaires, mais on note en milieu de mois plutôt de la douceur avec en minimale, 9°3 C à Lille-Lesquin (normale : 4°4 C) le 14, 6°2 C à Roville aux Chênes dans les Vosges (normale : 1°9 C) le 16 et 8°4 C le 17 ; en maximale, on relève aussi 20°3 C à Colmar-Meyenheim (normale : 15°C) le 15. En troisième décade, malgré un début frais avec -3°C à Erneville aux Bois dans la Meuse en minimale (normale : 3°2 C) le 22, les températures s'envolent ensuite pour atteindre des records : 15°7 C le 29 à Lormes dans la Nièvre en minimale (ancien record : 15°1 C le 24/04/1984), 28°1 C à Mâcon en maximale le 30 (ancien record : 27°1 C le 29/04/2005) et 29°C à Orléans (ancien record : 27°7 C le 29/04/1955),
Les précipitations ont été plutôt abondantes au cours du mois d'avril et parfois de manière journalière remarquables :
le 6, 24,4 millimètres à Fayl-Billot (Haute-Marne), 28,3 millimètres à Saint-Martin du Mont (Côte d'Or),
le 7, 50,2 millimètres à Varennes Saint-Sauveur (Saône et Loire), 66,4 millimètres à Saint-Julien (Jura), 67,2 millimètres à Thoirette (Jura),
le 8, 28,2 millimètres à Ailleville (Aube),
le 9, 25 centimètres de neige aux Rousses et à la Pesse dans le Jura et 1 centimètre à Langres,
le 16, 75,6 millimètres à Lugny en Saône et Loire,
le 17, 41,6 millimètres à Pontarlier (Doubs),
du 15 au 17, 95,4 millimètres à Lugny et 71,2 millimètres à Mâcon,
le 18, 24 millimètres à Chaux des Près (Jura),
le 24, 49,3 millimètres à Varennes Saint-Sauveur, dont 18,3 millimètres en 3 heures, 50,4 millimètres à Saint-Julien,
le 25, 27,5 millimètres à Amanvillers (Moselle), 31,6 millimètres à Doncourt lès Conflans (Meurthe et Moselle) dont 25,2 millimètres en 6 heures, 20,8 millimètres à Nancy-Ochey en 10 heures,
le 26, 19,6 millimètres à Fagnières (Marne) dont 16,8 millimètres en une heure,
le 27, 10,2 millimètres à Belfahy (Haute-Saône),
le 28, 9,4 millimètres à Steenvoorde (Nord).
La deuxième décade d'avril constitue d'ailleurs un record de cumul de précipitations à Mâcon avec 92,4 millimètres depuis l'ouverture de la station en 1943 (ancien record : 55 millimètres en 1962).
Sous cette activité pluvieuse, le vent a parfois soufflé fort ; on relève : le 4, 83 km/h à Septsarges (Meuse), 83 km/h à Argers (Marne).
L'ensoleillement aura été médiocre au cours du mois.

Mai 2005 aura été un mois normal en terme d'ensoleillement et de précipitations mais doux (+1°2 C).
Le début de mois démarre sous une chaleur record. On relève
en minimale,
le 1er, 16°9 C à Frotey en Haute-Saône (ancien record : 15°8 C le 05/05/2003), 14°4 C à Orléans (ancien record : 13°C le 04/05/1961)
le 2, 15°5 C à Orly (ancien record : 13°2 C le 02/05/1990),
le 3, 15°1 C à Sélestat dans le Bas-Rhin (ancien reocrd : 14°4 C le 06/05/2003),
en maximale,
le 1er, 28°1 C à Mâcon,
le 2, 30°4 C à Wiwersheim dans le Bas-Rhin (ancien record : 30°1 C le 01/05/2005).
Ensuite, le temps se rafraîchit de manière brutale : on relève le 5, 9°8 C à Baigneux les Juifs en Côte d'Or en maximale (normale : 16°3 C), 10°C aux Loges-Margueron dans l'Aube (normale : 17°4 C) le 7, 13°8 C à Coulours dans l'Yonne (normale : 19°4 C) le 10, et -3°7 C à Colmar-Meyenheim en minimale le même jour (normale : 7°1 C).
La deuxième décade est en revanche très fraîche ; de nombreux records de froid sont même tombés :
en minimale,
le 11, 0°5 C à Lauterbourg dans le Bas-Rhin (ancien record : 1°6 C le 15/05/1995),
le 12, -0°8 C à Luxeuil (normale : 8°3 C),
en maximale,
le 13, 11°3 C à Rouvroy les Merles dans l'Oise (normale : 18°6 C),
le 14, 12°5 C à Messy en Seine et Marne (ancien record : 13°1 C le 13/05/2004).
On note en cette deuxième décade tout de même le 16, en minimale, 10°5 C à Roville-aux-Chênes dans les Vosges (normale : 7°6 C).
La dernière décade est très chaude. Le 21, on note 12°8 C à Chaumont-sur-Aire dans la Meuse au matin (normale : 6°9 C). Puis de nouveaux records de chaleur vont être battus entre le 26 et le 29 mai :
en minimale,
le 28, 20°7 C à Courbevoie (ancien record : 18°2 C le 31/05/2003), 21°4 C à Belleville à Paris (ancien record : 19°4 C le 31/05/2003), 20°5 C à Paris-Montsouris (ancien record : 20°3 C le 25/05/1953), 19°2 C à Arbois dans le Jura (ancien record : 17°4 C le 29/05/1999), 20°6 C à Mailly dans la Marne (ancien record : 19°5 C le 26/05/1993), 18°3 C à Nancy-Ochey (ancien record : 16°7 C le 30/05/1999),
le 29, 19°8 C à Wiwersheim (ancien record : 16°6 C le 28/05/1999),
en maximale,
le 27, 30°9 C à Épinal (ancien record : 29°C le 27/05/1999), 31°8 C à Frignicourt dans la Marne (ancien record : 29°4 C le 25/05/1993), 32°7 C à Dunkerque (ancien record : 29°2 C le 29/05/1999), 31°6 C à Creil (ancien record : 28°7 C le 24/05/1989), 33°2 C à Achères dans les Yvelines (ancien record mensuel : 31°5 C le 13/05/1998), 30°1 C à Lons-le-Saunier (ancien record mensuel : 29°3 C le 30/05/2001), 32°7 C à Orléans (ancien record mensuel : 31°C le 25/05/1953), 29°9 C à Nancy-Ochey (ancien record mensuel : 29°2 C le 13/05/1998),
le 28, 33°6 C à Strasbourg (ancien record : 32°2 C le 28/05/1956), 29°8 C à Nancy-Ochey (ancien record : 28°2 C le 29/05/1999), 30°1 C à Auberive en Haute-Marne (ancien record : 29°C le 30/05/2003),
le 29, 28°9 C à Langres (ancien record : 28°8 C le 28/05/1956), 31°C à Mâcon (ancien record : 30°4 C le 30/05/1944).
Le mois est plutôt sec à normal mais quelques cumuls ont été remarquables :
le 2, 23,6 millimètres à Lillers (Pas de Calais) dont 11,9 millimètres en une heure,
le 3, 29 millimètres à Dijon avec grêle et orage, 29,8 millimètres à Besançon avec de l'orage,
le 4, 22,8 millimètres à Villersexel (Haute-Saône), 23,8 millimètres à Fontenay-Trésigny (Seine et Marne),
le 5, 12,6 millimètres à Lauterbourg (Bas-Rhin),
le 6, 11,6 millimètres à Giromagny (Territoire de Belfort), 12,2 millimètres à Geishouse (Haut-Rhin),
le 7, 19,8 millimètres à Giromagny, 20,6 millimètres à Howald (Bas-Rhin), 18,6 millimètres à Belfahy (Haute-Saône),
le 9, 9 millimètres à Valenciennes,
le 13, 27 millimètres à Fagnières (Marne), dont 10 millimètres en une heure, 58,2 millimètres à Bonny sur Loire (Loiret), 46 millimètres à Esternay (Marne) dont 20,9 millimètres en une heure, 45,2 millimètres à Saint-Dizier dont 15 millimètres en une heure, 46,6 millimètres à Provins (Seine et Marne), 45 millimètres à Seignelay (Yonne),
le 14, 38,9 millimètres à Sewen dans le Haut-Rhin,
le 20, 21,8 millimètres à Lugny et Saône et Loireà avec de l'orage, 32,7 millimètres à Boissy le Châtel (Seine et Marne),
le 21, 35,8 millimètres à Dijon-Longvic avec de l'orage, 41,2 millimètres à Tavaux (Jura),
du 21 au 22, 43 millimètres à Lugny (Saône et Loire) dont 32,8 millimètres en douze heures et 10,8 millimètres en 30 minutes,
le 29, 22,8 millimètres à Cayeux-Hourdel (Somme) ce qui constitue un record quotidien mensuel, 46 millimètres à Laneuville sur Meuse (Meuse), 35 millimètres à Margut (Ardennes), 44,5 millimètres à Xonrupt-Longemer (Vosges),
le 30, 22,5 millimètres à Champagnole (Jura), 23,4 millimètres à Lomont (Doubs).
Sous les orages, le vent a parfois soufflé fort :
le 3, 83 km/h à Melun, 90 km/h au Bourget, 93 km/h à Chouilly (Marne),
le 7, 82 km/h à Volmunster (Moselle), 83 km/h à Douzy (Ardennes), 86 km/h à Cambrai-Épinoy.
L'ensoleillement a globalement été légèrement supérieur à la normale.

Le printemps 2005 se sera révélé plus doux que la normale, avec des températures très fluctuantes passant d'un extrême à l'autre. Les précipitations sont plutôt normales à plus sèches.

Juin 2005 a été très chaud (+2°6 C) et sec.
La première partie du mois démarre dans la fraîcheur. On relève,
en minimale,
le 1er, 3°4 C à Dosnon dans l'Aube (normale : 10°4 C), mais 16°8 C à Stattmatten dans le Bas Rhin (normale : 12°2 C) le 4,
le 7, 4°4 C à Mailly dans la Marne (normale : 11°9 C),
le 8, 1°2 C à Épinal (record de rang 2 : 1°3 C le 05/06/1991), 0°4 C à Auberive en Haute-Marne (record sur période glissante de 7 jours : 1°2 C le 05/06/2001)
le 12, 1°6 C à Romilly dans l'Aube (record de rang 2 : 1°8 C le 19/06/1949) et 2°8 C à Bernaville dans la Somme (record de rang 2 : 5°C le 13/06/1998),
en maximale,
le 6, 15°3 C à Luxeuil (normale : 22°5 C),
le 7, 15°C à Strasbourg (normale : 23°6 C).
La deuxième partie du mois est en revanche brûlante. On relève,
en minimale,
le 20, 19°2 C à Saulty dans le Pas de Calais (record de rang 2 : 17°7 C le 19/06/2000),
le 21, 20°4 C à Crux la Ville dans la Nièvre (record de rang 2 : 20°1 C le 30/06/2003),
le 24, 21°9 C à Strasbourg (record de rang 2 : 20°6 C le 26/06/1965),
le 25, 19°5 C à Reims Courcy (record de rang 2 : 18°8 C le 29/06/1976 et 17°9 C le 25/06/1994) et à Aulnois sous Laon (ancien record : 17°7 C le 25/06/1991), 20°9 C au Bourget (ancien record : 19°9 C le 23/06/2003),
le 29, 19°1 C à Luxeuil (record de rang 2 : 18°8 C le 29/06/1968),
en maximale,
le 20, 36°4 C à Cunfin dans l'Aube (record de rang 2 : 36°C le 17/06/2002), 34°C à Chauny dans l'Aisne (record de rang 2 : 33°4 C le 17/06/2002), 36°4 C à Villenauxe dans la Seine-et-Marne (record de rang 2 : 35°2 C le 17/06/2002), 35°7 C à Courbevoie (record de rang 2 : 35°2 C le 17/06/2002),
le 24, 33°1 C à la Selve dans l'Aisne (record de rang 2 : 32°C le 26/06/2001), 31°8 C à Charleville-Mézières (record de rang 2 : 30°6 C le 26/06/2001).
La moyenne des températures minimales pour la troisième décade constitue un record pour Mâcon avec 19°C. Le précédent record datait de 2003 avec 18°2 C (ouverture de la station en 1943).
La vague de chaleur du 17 au 29 est exceptionnel par sa durée (13 jours) et par ses valeurs atteintes. Elles sont dans la lignée de juin 1976 et 2003. Le 28, avec 25°8 C de température moyenne quotidienne des 22 stations métropolitaine est la plus chaude depuis 1950 pour un mois de juin.
Malgré quelques violents orages, le mois est globalement sec. On relève tout de même,
le 3, 18 millimètres à Mathaux-Étape dans l'Aube dont 17 millimètres en 1 heure, 23 millimètres à Nancy Ochey sous un temps orageux, 33,5 millimètres à Champagnole dans le Jura ; à Torcy en Seine-et-Marne, 30,4 millimètres ce qui constitue un record de précipitations quotidiennes pour un mois de juin (22,5 millimètres le 04/06/2002),
le 5, 14,6 millimètres à Cayeux Hourdel dans la Somme,
le 10, 7 millimètres à Sens,
le 13, 20 millimètres à Jalogny en Saône et Loire en 30 minutes dont 6,4 millimètres en 6 minutes,
le 14, 44,4 millimètres à Chaumont, soit un record quotidien pour un mois de juin (ancien record : 29,8 millimètres), dont 28 millimètres en une heure,
le 23, 38,8 millimètres à Sens sous l'orage, 51,3 millimètres à Courdimanche sur Essonne dans l'Essonne soit un record quotidien pour un mois de juin (ancien record : 21,4 millimètres le 14/06/1993), dont 50,7 millimètres en 1 heure, 81 millimètres à Videlles dans l'Essonne : ces fortes pluies bloquent les rues de Paris sous plusieurs centimètres d'eau avec 57,2 millimètres à Batignolles en une heure à Paris XVIIe ;
le 24, 60,3 millimètres à Buhy dans le Val d'Oise, record quotidien absolu (précédent record : 48 millimètres le 24/08/1987), dont 39,7 millimètres en une heure, 65,5 millimètres à Baudemont en Saône et Loire dont 13,8 millimètres en 6 minutes,
le 27, 56 millimètres à Détain et Bruant en Côte d'Or,
le 28, 52,8 millimètres à Gironville en Seine-et-Marne,
le 29, 44,7 millimètres à Erneville aux Bois dans la Meuse, 21,8 millimètres en une heure à Fagnières dans la Marne, 41,1 millimètres en deux heures à Pouilly sur Loire dans la Nièvres, 50,1 millimètres à Bouchain dans le Nord, 58,4 millimètres à Audigny dans l'Aisne, 68 millimètres à Bar sur Seine dans l'Aube,
le 30, 21,6 millimètres à Paris Montsouris et 29,8 millimètres à Amiens-Glisy.
Au cours de ces fortes pluies orageuses, le vent a parfois soufflé fort et souvent plus que la normale :
le 3, 87 km/h à Belfort, 89 km/h à Blécourt (Haute-Marne), 96 km/h à Rocroi (Ardennes), 97 km/h à Mathaux (Aube),
le 4, 101 km/h à Vron (Somme),
le 23, 87 km/h à Roissy,
le 24, 106 km/h à la Brosse-Montceaux en Seine-et-Marne,
le 28, 106 km/h à Saint-Privé dans l'Yonne,
le 29, 115 km/h à Goin en Moselle.
Sous des conditions anticycloniques durables, le temps a été plus ensoleillé que la normale.

Juillet 2005 a été chaud (+1°3 C) et orageux.
La première décade connaît des températures souvent fraîches. On relève, le 6, 7°8 C en minimale à Colmar (13°7 C en normale) ; en maximale, le 7, 14°1 C à Blesmes dans l'Aisne (record de rang 2 : 14°4 C le 05/07/1996), 16°5 C à Argenteuil le 8 (record de rang 2 : 16°8 C le 01/07/2002) ; mais, on note le 4, 30°1 C à la Wantzenau dans le Bas Rhin (normale : 24°6 C).
La deuxième décade est chaude : on note notamment 18°3 C en minimale à Charleville-Mézières le 11, 22°7 C à Saint-Denis le 15 (20°7 C le 15/07/2003)
La troisième décade est plus disparate : en minimale, le 22, 9°5 C à Sens dans l'Yonne (normale : 14°3 C), 10°1 C à Dijon-Longvic le 23 mais 18°C à Chambrecy dans la Marne le 29 (normale : 11°6 C), 19°8 C à Rouffach en Haut-Rhin (ancien record : 19°6 C le 30/07/1992) ; en maximale, le 21, 19°5 C à Valenciennes (normale : 24°8 C), le 22, 20°C à Strasbourg (normale : 26°9 C) et le 25, 20°2 C, le 31 ; 19°2 C à Avallon dans l'Yonne (normale : 27°2 C), mais 37°1 C à Saint-Yan (ancien record : 35°8 C le 27/07/1983) le 27, 36°8 C à Matour en Saône et Loire (normale : 26°4 C et précédent record 33°1 C le 30/07/1992).
Les précipitations sont très abondantes sur la partie septentrionale de la France au cours de ce mois de juillet :
le 1er, 17,8 millimètres à Oisemont dans la Somme,
le 3, 65,4 millimètres à Steenvoorde dans la Nord dont 25,9 millimètres en une heure, 97,4 millimètres à Arras dont 37,4 millimètres en deux heures ; ce cumul quotidien constitue un nouveau record pour un mois de juillet (37,2 millimètres le 23/07/1987) mais en valeur absolue aussi (46,8 millimètres le 02/12/2000),
le 4, 28,7 millimètres à Saulces-Champenoises dans les Ardennes, 33,1 millimètres à Valenciennes,
le 6, 33 millimètres à Stattmatten dans le Bas Rhin, 33,8 millimètres à Lomont dans le Doubs, 34,4 millimètres à Saint-Dizier l'Évêque en Territoire de Belfort,
le 7, 34,5 millimètres à Maiche dans le Doubs,
le 8, 29,4 millimètres à Roville aux Chênes dans les Vosges, 30,8 millimètres à Chaumont en Haute-Marne,
le 10, 13,4 millimètres à Lucelle dans le Haut-Rhin,
le 11, 15,6 millimètres à Mulhouse,
le 16, 12,2 millimètres à Bâle-Mulhouse, et 38,6 millimètres à Dannemarie sur Crête dans le Doubs dont 35,4 millimètres en une heure, 129 millimètres à Marnay en Haute-Saône,
le 18, 31,8 millimètres à Aulnois sous Laon dans l'Aisne dont 30,4 millimètres en une heure, 34,4 millimètres à Esternay dans la Marne, 40,4 millimètres à Fontainebleau, dont 30,2 millimètres en une heure
le 19, 8,6 millimètres à Belfahy,
le 20, 15,7 millimètres à Saulces Champenoises et 21 millimètres à Clairfontaine dans l'Aisne,
le 23, 37 millimètres à Mirecourt dans les Vosges, 31 millimètres à Villegusien le Lac en Haute-Marne, 28 millimètres à Merville dans le Nord,
le 24, 21 millimètres à Blondefontaine en Haute-Saône, 22,2 millimètres à Epehy dans la Somme dont 15,4 millimètres en une heure, 29 millimètres à Dimont,
le 25, 22,6 millimètres à Belfahy, 12,6 millimètres à Desvres dans le Pas de Calais,
le 28, 19,6 millimètres à Troyes en une heure,
le 29, 64,6 millimètres à Nonsard dans la Meuse, 36,4 millimètres à Juzennecourt en Haute-Marne dont 22,2 millimètres en une heure,
le 30, 23,4 millimètres à Groslay dans le Val d'Oise.
Sous les orages, le temps a été plus venté que la normale au cours de ce mois de juillet :
le 7, 94 km/h à Dunkerque,
le 17, 109 km/h à Autun, 103 km/h à Champforgeuil en Saône et Loire,
le 18, 103 km/h à Aulnois sous Laon,
le 27, 109 km/h à Celles sur Ource dans l'Aube,
le 28, 112 km/h à Orléans, 104 km/h à Blécourt en Haute-Marne,
le 29, 144 km/h à Saint-Dizier.
Sous ces conditions perturbées, le mois de juillet aura été globalement maussade excepté du 11 au 17.

Août 2005 a été légèrement plus frais que la normale (-0°2 C), assez sec et moyennement ensoleillé.
La première quinzaine est plus fraîche que la normale avec quelques records : en maximale, 16°9 C à La Wantzenau dans le Bas Rhin le 2 (17°3 C le 01/08/1997), 16°9 C à Clairfontaine en Côte d'Or (normale : 24°7 C) le 5, 16°7 C à Radinghem dans le Pas de Calais (17°1 C le 01/08/1997) le 8, 13°1 C à Wangenbourg dans le Bas Rhin (15°3 C le 13/08/1996) et 14°2 C à Giromagny en Territoire de Belfort (14°4 C le 14/08/1992) le 15 et en minimale, 3°2 C à Auberive en Haute-Marne (5°1 C le 07/08/1993), 5°4 C à Beauvais (5°5 C le 09/08/1962) et 5°5 C à Bâle-Mulhouse le 9 (6°1 C le 10/08/1955), 7°5 C à Lauterbourg dans le Bas Rhin (7°8 C le 12/08/2001) le 11. La deuxième quinzaine est plus douce et finit même chaudement. On relève en minimale, 17°9 C à Condecourt dans le Val d'Oise (normale : 11°8 C) le 19, 19°4 C à Molesmes dans l'Yonne (18°C le 28/08/2003), et 30°1 C à Margny les Compiègne dans l'Oise (28°3 C le 31/08/1997), 32°4 C à Condecourt dans le Val d'Oise (29°9 C le 31/08/1991), 34°7 C à Bray et Lu dans le Val d'Oise (33°9 C le 24/08/1990), 35°1 C à Châtillon sur Seine en Côte d'Or (34°7 C le 30/08/1961), 32°6 C à Boulogne sur Mer (31°C le 29/08/1961), 35°1 C à Villenauxe la Petite (30°5 C le 31/08/1997) en maximale le 31.
Quelques stations ont ainsi enregistré le mois d'août le plus frais depuis plus de 20 ans comme Saône dans le Doubs, Fougerolles en Haute-Saône et Trois-Épis dans le Haut-Rhin.
Les averses orageuses ont été peu fréquentes au cours de ce mois. On relève,
le 1er, 23 millimètres à Decize dans la Nièvre, 27 millimètres à Sélestat dans le Bas Rhin, 14 millimètres à Steenvoorde dans le Nord,
le 2, 10,6 millimètres à Cirfontaines dans la Haute-Marne,
le 5, 10,4 millimètres à Desvres dans le Pas de Calais,
le 7, 8,9 millimètres à Carspach en Haut-Rhin, 9,8 millimètres à Maiche dans le Doubs,
le 12, 11,8 millimètres à Volmunster en Moselle,
le 13, 27,2 millimètres à Mourmelon le Grand dans la Marne, 28,8 millimètres à Rocroi dans les Ardennes, 29,3 millimètres à Fontaine lès Vervins dans l'Aisne,
le 14, 22,4 millimètres à Chaumont sur Aire dans la Meuse, 27,8 millimètres à Épenoy dans le Doubs, 17,4 millimètres à Creil dont 11,8 millimètres en une heure, 27,4 millimètres à Mourmelon le Grand dans la Marne,
le 15, 15,6 millimètres à Stattmatten dans le Bas Rhin,
le 18, 24,6 millimètres à Groslay dans le Val d'Oise,
le 19, 58 millimètres à Desvres dans 20 millimètres en une heure, 62,8 millimètres à Lille Lesquin dans 16 millimètres en une heure,
le 22, 27,2 millimètres au Touquet, 24 millimètres à la Pesse dans le Jura,
le 23, 21,2 millimètres à Erneville aux Bois dans la Meuse, 23 millimètres à Chessy lès Prés dans l'Aube,
le 25, 26,4 millimètres à Chaumont sur Aire dans la Meuse.
Ce mois est cependant le plus sec à Mâcon avec 11,6 millimètres depuis 1943 (ancien record : 23,8 millimètres en 1995, pour une normale à 63,9 millimètres).
Sous les orages, le vent a parfois soufflé fort, bien que plus rarement que la normale : 83 km/h à Phalsbourg en Moselle le 12, 87 km/h à Boulogne et 90 km/h à Steenvoorde dans le Nord le 25.
L'insolation a été globalement plus basse que la normale à l'Est de Lille-Auxerre en même bien faible en Alsace-Lorraine.

L'été 2005 a été finalement plus chaud que la normale, grâce aux deux vagues de chaleur en juin et juillet, certes de faible durée mais de forte intensité. Les précipitations, disparates, ont plutôt été supérieures à la normale.

Septembre 2005 a été plus chaud (+1°7 C), ensoleillé et plus sec que la normale.
La première quinzaine du mois est très chaude et même record. On relève ainsi,
en minimale,
le 1er, 19°4 C à Lugny en Saône et Loire (18°3 C le 30/08/2002), 18°7 C à Cayeux-Hourdel dans la Somme (17°6 C le 29/08/1990), 19°4 C à Pontoise (17°6 C le 02/09/1991), 17°6 C à Erneville aux Bois dans la Meuse (17°4 C le 02/09/1953),
le 2, 18°8 C à Strasbourg (18°4 C le 07/09/1958),
le 3, 17°6 C à Mulhouse (17°3 C le 01/09/1985),
le 9, 19°8 C au Bourget (19°9 C le 06/09/1958),
le 10, 17° C à Chauny dans l'Aisne (16°7 C le 02/09/1991),
le 11, 15°8 C à Charleville-Mézières (normale : 8°4 C),
le 12, 17°6 C à COndecourt dans le Val d'Oise (15°4 C le 11/09/2004),
le 13, 16°2 C à Anlezy dans la Nièvre (15°3 C le 19/09/2002),
le 14, 16°C à Hegeney dans le Bas Rhin (15°6 C le 11/09/2004),
le 15, 18°5 C à Saint-Maur (18°1 C le 16/09/1989), 16°7 C à Charleville-Mézières (14°6 C le 17/09/1991), 19°2 C à Pontoise (16°C le 12/09/1994)
pour la première décade, 16°5 C de température minimale moyenne à Dijon (15°9 C en 1947) et 15°9 C à Mâcon (15°7 C en 1949) ;
en maximale,
le 3, 33°7 C à Bourbon-Lancy en Saône et Loire (ancien record mensuel, 31°9 C le 31/08/1997),
le 4, 36°4 C à Decize dans la Nièvre (32°5 C le 04/09/1973),
le 8, 31°5 C à Villenauxe en Seine-et-Marne (30°6 C le 05/09/2004).
Un rafraichissement a lieu ensuite en fin de deuxième décade et en début de troisième :
en minimale,
le 19, -0°5 C à Charleville-Mézières (normale : 8°4 C), 0°1 C à Rouvroy-Merles dans l'Oise (0°6 C le 17/09/1990),
le 20, -0°8 C à Auberive dans la Haute-Marne (0°6 C le 18/09/1996),
le 22, -0°2 C à Mourmelon le Grand dans la Marne,
le 23, 3°C à Rouvroy les Merles dans l'Oise (normale : 9°8 C),
mais un radoucissement se produit alors :
en minimale,
le 24, 15°C à Bray et Lu dans le Val d'Oise (normale : 9°3 C),
le 25, 15°C à Aulnois sous Laon dans l'Aisne (normale : 10°C),
le 28, 13°5 C à Nevers-Marzy (normale : 9°3 C),
en maximale,
le 23, 27°9 C à Villaines dans le Val d'Oise (normale : 19°5 C),
le 24, 26°6 C à Avallon dans l'Yonne (normale : 20°C),
le 25, 23°5 C à Langres (normale : 17°7 C),
avant un rafraichissement en toute fin de mois : 0°5 C à Charleville-Mézières le 30 en minimale (normale : 8°2 C), et 12°3 C en maximale à Giromagny en Territoire de Belfort (normale : 17°7 C) le 29 et 15°6 C à Sens (normale : 20°3 C) le 30.
Les précipitations ont été assez rares ; toutefois on relève quelques valeurs remarquables :
le 6, 25,9 millimètres à Champagnole dans le Jura, en 2 heures dont 4,4 millimètres en 6 minutes,
le 7, 23,4 millimètres à Geishouse dans le Haut-Rhin,
le 9, 28,3 millimètres à Saint-Julien dans le Jura,
le 9, 38,8 millimètres au Touquet, 38,6 millimètres à Dunkerque dont 26 millimètres en 1 heure,
le 10, 62,1 millimètres à Ban de Sept dans les Vosges, 32 millimètres à Arbois dans le Jura, dont 25 millimètres en 1 heure,
le 11, 44 millimètres à Nancy-Ochey dont 16 millimètres en 1 heure et 30,6 millimètres en 3 heures, 53,4 millimètres à Savigny sur Clairis dans l'Yonne, 53,8 millimètres à Ailleville dans l'Aube (record absolu, 52,2 millimètres le 25/02/1197), 100 millimètres à Saint-Dizier avec de l'orage (record absolu, 73,2 millimètres le 23/06/1974) dont 32,2 millimètres en 1 heure et 53,6 millimètres en 2 heures, 108,7 millimètres à Dieuze en Moselle, 80,9 millimètres à Villers le Sec dans la Meuse,
le 15, 14,4 millimètres à Clairfontaine dans l'Aisne, 20,8 millimètres à Desvres dans le Pas de Calais,
le 16, 23,8 millimètres à Belfort, 10,2 millimètres à Chessy lès Prés dans l'Aube en 1 heure,
le 25, 16,6 millimètres à Frignicourt dans la Marne en 1 heure, 50,5 millimètres à Villiers sur Suize en Haute-Marne,
le 28, 10,4 millimètres à Steenvoorde dans le Nord, 20 millimètres à Desvres dans le Pas de Calais,
le 29, 8,4 millimètres à Chaumont sur Aire dans la Meuse, 9,8 millimètres à Giromagny sur le Territoire de Belfort,
le 30, 17,6 millimètres à Orgerus dans les Yvelines, 18 millimètres à Saulces Champenoise dans les Ardennes, 18,2 millimètres à Branches dans l'Yonne.
Sous des conditions anticycloniques durables, le vent a rarement soufflé fort. On relève le 15, 87 km/h et le 28, 98 km/h au Cap Gris-Nez dans le Pas de Calais.
Sous ces conditions stables, l'ensoleillement a été très généreux.

Octobre 2005 est exceptionnellement chaud (+3°3 C), très ensoleillé et sec.
Le début de mois connaît des températures douces en mâtinée : le 1er, 13°C à Fontainebleau (normale : 6°4 C), le 5, 13°5 C à Condecourt dans le Val d'Oise (normale : 7°3 C), le 6, 12°8 C à Fontainebleau ; mais les après-midi sont fraîches : le 3, 10°5 C à Arbois dans le Jura (record décadaire : 10°6 C le 05/10/1999). Des records de chaleur sont battus au cours des deux décades suivantes. On relève,
en minimale,
le 14, 15°5 C à Abbeville (15°1 C le 15/10/1990), 15°9 C à Cayeux sur Mer dans la Somme (14°6 C le 15/10/1990), mais 0°6 C à Mulhouse (normale : 6°7 C), et -1°6 C à Colmar-Meyenheim (normale : 6°7 C) le 18,
le 22, 13°C à Juzennecourt en Haute-Marne (12°1 C le 30/10/1995), 14°C à Metz-Frescaty (13°9 C le 22/10/1967), 14°8 C à Stattmatten dans le Bas Rhin (12°4 C le 19/10/1988), 14°4 C à Roville aux Chênes dans les Vosges (13°5 C le 19/10/1984),
le 26, 14°4 C à Metz-Frescaty (13°9 C le 22/10/1967),
le 29, 18°1 C à Saint-Yan en Saône et Loire (17°C le 31/10/1968), 15°1 C au Bourget (14°C le 01/11/1968), 14°6 à Valenciennes (12°7 C le 03/11/1996),
le 31, 15°3 C au Bourget, 14°7 C à Valenciennes,
en maximale,
le 12, 25°4 C à Argenteuil (24°3 le 13/10/2001),
le 15, 23°6 C à Pouilly en Auxois en Côte d'Or (22°8 C le 15/10/1994), 26°C à Pouilly sur Loire dans la Nièvre (25°4 C le 12/10/2001),
le 17, 25°2 C à Decize dans la Nièvre (24°9 C le 14/10/1990),
le 19, 23°8 C à Decize dans la Nièvre (normale : 17°C),
le 21, 22°6 C à Rouffach dans le Haut-Rhin (normale : 13°C),
le 22, 22°4 C à Strasbourg (normale : 13°C),
le 25, 24°9 C à Chablis dans l'Yonne (normale : 14°6 C),
le 26, 22°6 C à l'aéroport d'Orly (22°4 C les 23 et 27/10/1989), 23°7 C à Orléans (23°7 C le 23/10/1971),
le 27, 23°7 C à l'aéroport d'Orly, 23°5 C à Nancy-Essey (23°2 C le 24/10/2004), 23°7 C à l'aéroport de Roissy (21°8 C le 26/10/1989),
le 28, 25°4 C à Pouilly en Auxois (24°2 C le 24/10/2004), 22°6 C à Lons le Saunier (22°2 C le 30/10/1999), 22°1 C à Dijon (22°1 C le 30/10/1999)
le 30, 23°8 C à l'aéroport de Roissy, 24°6 C à Orléans (22°2 C le 31/10/1968), 22°3 à Nancy-Essey (21°8 C le 31/10/1968),
le 31, 22°8 C à Lons le Saunier, 23°C à Nancy-Essey, 23°C à Dijon, 23°9 C à Mâcon (23°2 C le 30/10/1999).
Au niveau mensuel, Paris-Montsouris bat son record de 2001 avec 16°1 C de température moyenne (contre 15°8 C). Sur le territoire, ce mois d'octobre constitue le second plus chaud depuis 1950, derrière 2001 mais devant 1995.
Le mois a été globalement peu arrosé mais on relève quelques valeurs remarquables :
le 1er, 31,4 millimètres à Busson et 22,8 millimètres à Blécourt en 6 heures en Haute-Marne, 37,5 millimètres à Chaux des Près dans le Jura, 17,8 millimètres à Saulces Champenoises dans les Ardennes dont 10,4 millimètres en 1 heure,
le 4, 32,9 millimètres à Trois-Épis et 39,9 millimètres à Aubure dans le Haut-Rhin,
le 22, 25 millimètres à Rocroi
le 23, 13,6 millimètres au Touquet,
le 25, 11,8 millimètres à Calais-Marck,
le 26, 24,5 à Obernai dans le Bas-Rhin.
Sous des conditions anticycloniques durables, le vent a rarement soufflé fort : le 20, 91 km/h au Cap Gris-Nez dans le Pas de Calais, le 21, 90 km/h à Boulogne, le 22, 87 km/h au Cap Gris-Nez, le 25, 89 km/h à Cruzy dans l'Yonne, 104 km/h au Cap Gris-Nez.
De même, le soleil a été très généreux au cours de ce mois.

Novembre 2005 aura connu des températures proches voire inférieures au normale (-0°2 C), mais toujours globalement sec et ensoleillé.
La première quinzaine commence avec une douceur souvent record :
en minimale,
le 1er, 12°2 C à Bâle-Mulhouse, (11°3 C le 02/11/1968),
le 12, 8°9 C à Condecourt dans le Val d'Oise (normale : 3°C),
en maximale,
le 1er, 18°5 C à Wiwersheim dans le Bas Rhin (17°3 C le 01/11/1989),
le 3, 20°1 C à Villaines dans le Val d'Oise (19°2 C le 04/11/1993),
le 7, 17°4 C à Magnanville dans les Yvelines (17°3 C le 01/11/1999),
le 9, 17°5 C à Belfort (normale : 10°2 C),
le 13, 18°C à Lons le Saunier (normale : 8°7 C).
Par la suite, les températures s'effondrent,
en minimale,
le 20, -7°6 C à Pouilly en Auxois en Côte d'Or (-6°8 C le 19/11/1995),
le 21, -9°C à Nevers-Marzy (normale : 1°6 C),
en maximale,
le 18, 1°6 C à Saint-Yan en Saône et Loire (normale : 9°7 C),
le 19, 0°2 C à Courdimanche en Essonne (1°9 C le 20/11/1993),
le 30, -0°4 C à Lormes dans la Nièvre (normale : 7°7 C).
Les précipitations ont été globalement peu abondantes au cours de ce mois. Toutefois, on note :
le 4, 21,6 millimètres à Vron dans la Somme,
le 10, 11 millimètres à Desvres dans le Pas de Calais,
le 15, 11,4 millimètres à Charleville-Mézières,
le 24, 32,1 millimètres à Desvres dont 20,7 millimètres en 1 heure,
le 25, 8 centimètres de neige à Langres,
le 28, 1 centimètre de neige à Lille et 5 centimètres à Langres.
Quelques coups de vent sont relevés au cours de ce mois,
le 3, 111 km/h au Cap Gris-Nez dans le Pas de Calais,
le 5, 91 km/h à Boulogne sur Mer.
Le soleil est resté dominateur au cours de ce mois de novembre.

L'Automne 2005 aura été doux, sec et ensoleillé.

Décembre 2005 a été modérément froid (-0°6 C), maussade et sec.
Au cours de la première quinzaine, les températures tournent autour des normales de saison :
le 2, en maximale, -0°2 C à Besançon (normale : 6°5 C) et 0°5 C à Stattmatten dans le Bas Rhin (normale : 6°C),
le 5, en maximale, 10°1 C à Colmar (normale : 6°2 C),
le 7, en minimale, 3°7 C à Charleville-Mézières (normale : 1°2 C),
le 8, en maximale, 10°4 C à Condecourt dans le Val d'Oise (normale : 7°6 C),
le 15, en maximale, 10°5 C au Touquet (normale : 8°4 C),
le 16, en minimale, 9°2 C à Pontoise-Ville (normale : 3°1 C) et en maximale, 12°9 C à Bray et Lu dans le Val d'Oise (normale : 8°3 C).
Au cours de la deuxième quinzaine, les températures deviennent hivernales :
en minimale,
le 17, -3°3 C à Fontainebleau (normale : 1°9 C),
le 18, -4°8 C à Orgerus dans les Yvelines (record décadaire de rang 2 : -4°5 C le 17/12/2001),
le 28, -13°4 C à Colmar, -15°C à Mirecourt dans les Vosges, -14°9 C à Épinal, -12°7 C à Dornes dans la Nièvre,
le 29, -14°7 C à Dosnon dans l'Aube, -15°1 C à Vatry dans la Marne,
le 30, -14°4 C à Colmar, -14°5 C à Abainville dans la Meuse, -15°C à Lons le Saunier (record mensuel), -16°9 C à Auberive en Haute-Marne, -17°4 C à Saint-Prix les Arnay en Côte d'Or et à Venisey en Haute-Saône, -17°8 C à Jalogny en Saône et Loire, -21°4 C à Saone dans le Doubs, -20°6 C à Saint-Julien dans le Jura ;
en maximale,
le 17, 0°5 C à Baigneux les Juifs en Côte d'Or (normale : 7°3 C),
le 19, -0°9 C à Lormes dans la Nièvre (normale : 7°5 C),
le 20, -0°6 C à Lons le Saunier (normale : 7°5 C).
Les précipitations ont été déficitaires au cours du mois de décembre en raison de conditions anticycloniques durables. On note toutefois quelques valeurs remarquables, et même un nombre de jours de neige excédentaire :
le 3, 43,4 millimètres à Mittlach dans le Haut-Rhin,
le 4, 49 millimètres à Saulxures sur Moselotte dans les Vosges,
le 8, 24 millimètres à Juzennecourt en Haute-Marne,
le 16, 28,2 millimètres à Giromagny sur le Territoire de Belfort, 28,8 millimètres à Belfahy en Haute-Saône, 31,1 millimètres à Champagnole dans le Jura avec de la neige,
le 17, 10,2 millimètres à Morteau dans le Doubs avec de la neige, 14 millimètres à Geishouse dans le Haut-Rhin avec de la neige,
le 18, 7,2 millimètres au Touquet, 5,8 millimètres à Mouroux en Seine et Marne avec de la neige, 6,8 millimètres à Vron dans la Somme,
le 26, 15 centimètres de neige à Nancy-Essey, 8,2 millimètres à Épinal avec de la neige,
le 27, 1 centimètre de neige à Troyes et à Boulogne sur Mer, 2 centimètres à Charleville-Mézières, 5 centimètres à Langres, 10 à 20 centimètres dans les Vosges, 25 centimètres à Épinal et Saint-Dié,
le 28, 2 centimètres de neige à Reims, 4 centimètres à Troyes, 7 centimètres à Langres,
le 29, 6 centimètres de neige à Troyes, 8 centimètres à Langres, 10 centimètres dans la région de Dunkerque, 17 centimètres à Mâcon,
le 30, 6 centimètres de neige à Nancy-Ochey et verglas généralisé sur tout le Nord et l'Est de la France,
le 31, 28,8 millimètres à Vron dans la Somme, 29,6 millimètres à Saint-Laurent en Grandvaux dans le Jura.
Le vent a rarement soufflé fort grâce aux conditions anticycloniques marquées : on note 91 km/h au Cap Gris Nez dans le Pas de Calais.
Les nuages bas et les brouillards ont été fréquents au cours de ce mois, d'où une insolation déficitaire.
Par ailleurs, il faut noter que dans le Sud Ouest et le pourtour méditerranéen, ce mois de décembre est le plus froid depuis 1950.

L'Année 2005 a été globalement doux, sec et ensoleillé, dans la lignée des deux années précédentes.