Janvier 2007 a été exceptionnellement douce (+4°2 C), maussade et sèche.
La première quinzaine est très exceptionnellement douces :
en minimale,
le 7, 9°C à Bucey les Gy en Haute-Saône,
le 9, 13°8 C à Argenteuil, 13°3 C à Arras,
le 10, 11°C à Gizy dans l'Aisne, 11°7 C à Pecquencourt dans le Nord,

le 13, 8°8 C à Roville aux Chênes dans les Vosges (ancien record : 8°5 C le 16/01/1974), 10°C à Strasbourg,
le 19, 12°7 C à Paris-Orly (ancien record : 11°7 C le 15/01/1975),
le 20, 11°9 C à Strasbourg-Entezheim (ancien record : 10°6 C le 06/01/1957),
le 21, 7°6 C à Strasbourg-Entzheim,
en maximale,
le 1er, 13°1 C à Wiwersheim dans le Bas-Rhin (normale : 4°8 C),
le 5, 12°2 C à Dunkerque,
le 7, 12°8 C à Colmar,
le 9, 14°5 C à Jagny sous Bois dans le Val d'Oise (ancien record : 14°1 C le 05/01/1999),
le 10, 15°6 C à Lons le Saunier (ancien record : 15°5 C le 02/01/2003), 17°3 C à Colmar (ancien record : 16°4 C le 06/01/1999),
le 13, 16°C à Diebolsheim dans le Bas Rhin,
mais 3°7 C à Chablis dans l'Yonne (normale : 7°9 C) le 16,
le 18, 15°2 C à Lille-Lesquin (ancien record : 14°2 C le 13/01/1993),
le 21, 11°1 C à Colmar.
Une vague de froid s'installe en dernière décade :
en minimale,
le 25, -13°2 C à Chalon-Champforgeuil en Saône et Loire (ancien record : -11°6 C le 26/01/2000), -14°9 C à Bourbon-Lancy dans le même département,
le 26, -19°9 C à Auberive en Haute-Marne (ancien record : -15°8 C le 26/01/2000), -17°1 C à Baigneux les Juifs en Côte d'Or, -16°7 C à Baudemont en Saône et Loire, -16°5 C à Épinal (ancien record : -14°9 C le 31/01/1987),
mais le 27, 6°6 C à Dunkerque (normale : 2°2 C) et le 31, 6°C à la Selve dans l'Aisne (normale : -0°5 C),
le 31, -2°5 C à Saint-Martin du Mont en Côte d'Or.
en maximale,
le 23, -1°6 C à Chaumont (record hebdomadaire),
le 26, -4°1 C à Pouilly en Auxois en Côte d'Or (ancien record : -3°7 C le 25/01/1991),
le 27, -1°9 C à Épenoy dans le Doubs,
mais le 27, 9°9 C à Ribecourt dans l'Oise (normale : 6°3 C) et le 30, 9°4 C à Strasbourg-Entzheim (normale : 4°3 C),
le 31, 1°C à Saint-Martin du Mont en Côte d'Or.
L'excédent au niveau du territoire français atteint 2°9 C soit le deuxième mois de janvier le plus chaud depuis 1950.
Excepté
sur les côtes du Pas de Calais, vers les frontières belges et luxembourgeoises, les massifs vosgiens et jurassiens, des Ardennes en passant par l'Argonne jusqu'au Morvan, les précipitations sont plutôt déficitaires.
On relève toutefois des valeurs remarquables :
le 1er, 53,2
millimètres à Saint-Laurent en Grandvaux dans le Jura,
le 2, 27,6 millimètres à Saint-Laurent en Grandvaux et 22,4 millimètres à Pontarlier,
le 3, 21,8 millimètres à Saint-Laurent en Grandvaux, 12,5 millimètres à Chaux des Près dans le Jura,
le 6, 25,2 millimètres à Belfahy en Haute-Saône,
le 7, 18 millimètres à Noisy sur École en Seine et Marne,
le 8, 34,4 millimètres à Giromagny sur le Territoire de Belfort et 41,6 millimètres à Belfahy,
le 9, 13,8 millimètres à Belfahy,
le 10, 10,6 millimètres à Belfahy, 10,8 millimètres à Giromagny,
le 11, 19,4 millimètres à Belfahy et 22 millimètres à Giromagny,
le 13, 4 millimètres à Hohwald dans le Bas-Rhin,
le 14, 4,4 millimètres à Giromagny,
le 17, 45,5 millimètres à Fontaine lès Vervins dans l'Aisne dont 10,8 millimètres en une heure, 59,5 millimètres à Rocroi dans les Ardennes dont 10 millimètres en une heure,
le 18, 51,7 millimètres à Vagney dans les Vosges, 66,8 millimètres à Belfahy, 97,4 millimètres à Giromagny,
le 19, 71,8 millimètres à Giromagny en 12 heures,
le 20, 16 millimètres à Wangenbourg-Engenthal dans le Haut-Rhin, 16,6 millimètres à Dabo en Moselle et 17,4 millimètres à Belfahy,
le 21, 17,4 millimètres à Radinghem dans le Pas de Calais,
le 24, 22 centimètres à Lons le Saunier, 16 centimètres à Auxerre, 11 centimètres à Nevers et à Besançon,
le 26, 10 centimètres de neige à Dijon.
Excepté sur le Jura, le vent souvent soufflé fort sur la moitié Nord de la France et notamment en Picardie. De nombreuses tempêtes ou dépressions virulentes ont traversé le territoire. On relève :
le 1er, 111 km/h à Chouilly dans la Marne, 112 km/h à Dabo en Moselle,
le 11, 125 km/h à Calais-Marck, 123 km/h à Lillers dans le Pas de Calais, 112 km/h à Dabo en Moselle, 110 km/h à Steenvoorde dans le Nord, 104 km/h à Abbeville, 100 km/h à Vagney dans les Vosges, 109 km/h à Chouilly dans la Marne, 101 km/h à Colmar, 109 km/h à Sélestat dans le Bas-Rhin,
le 12, 96 km/h à Calais-Marck,
le 18, 177 km/h à Markstein 126 km/h à Colmar-Houssen dans le Haut-Rhin, 138 km/h à Abbeville et 123 km/h à Bernaville dans la Somme, 126 km/h à Lille, 119 km§h à Dunkerque et 131 km/h à Steenvoorde dans le Nord et 151 km/h au Cap Gris-Nez, 144, km/h à Boulogne sur Mer, 138 km/h à Lillers dans le Pas de Calais, 125 km/h à Vagney dans les Vosges, 118 km/h à Chouilly dans la Marne,
le 21, 133 km/h au Cap Gris-Nez, 130 km/h à Boulogne sur Mer.
Sous un temps durablement agité, l'insolation a été bien inférieure à la normale au cours de ce mois de janvier.

Février 2007 a continué dans la même veine que janvier au niveau température, à savoir douceur exceptionnelle (+3°7 C), mais pluvieux et relativement dans les normales au niveau insolation.
Le mois est globalement uniforme et doux. On relève,
en minimale,
le 2, 9°7 C à Jagny sous Bois dans le Val d'Oise (ancien record ; 9°3 C le 05/02/2004), 11°4 C à Avize dans la Marne, 10°5 C à Maubeuge,
mais le 7, -5°6 C à Radinghem dans le Pas de Calais (normale : 0°5 C) et le 8, -4°C à Valenciennes (normale : 0°5 C), -5°C à Licques dans le Pas de Calais, -4°8 C à Nouvion en Thiérarche dans l'Aisne,
le 8, 4°2 C à Luxeuil (normale : -2°6 C),
le 10, 5°2 C à Épinal (normale : -2°1 C),
mais, le 22, -1°8 C à Rouffach dans le Haut-Rhin (normale : 1°5 C),
le 28, 10°2 C à Dunkerque (ancien record : 9°6 C le 25/02/1997),
en maximale,
le 1er, 12°6 C à Arras (normale : 5°6 C),
le 2, 10°C à Clairfontaine dans l'Aisne (normale : 4°2 C) mais 4°C à Fiefs dans le Pas de Calais sous la grisaille,
le 9, 12°1 C à Pesmes en Haute-Saône (normale : 5°3 C),
le 10, 13°C à Touquin en Seine et Marne (normale : 5°8 C),
le 17, 18°8 C à Villaines dans le Val d'OIse (ancien record : 18°C le 20/02/1990),
le 18, 16°1 C à Giromagny sur le Territoire de Belfort (normale : 5°2 C),
le 19, 14°7 C à Montbéliard (normale : 6°4 C),
le 20, 16°1 C à Cunfin dans l'Aube (normale : 7°C),
le 21, 16°5 C à Colmar (normale : 9°7 C),
le 23, 16°5 C à Bâle-Mulhouse (normale : 9°8 C) et à Montbéliard (normale : 9°6 C).
Les perturbations ont été fréquentes et les pluies abondantes au cours du mois de février avec,
le 4, 16,8 millimètres à Rioz en Haute-Saône,
le 8, 18,4 millimètres à Saint-Laurent en Grandvaux dans le Jura, 1 centimètre de neige à Abbeville et à Lille, 2 centimètres à Cambrai,
le 11, 35 millimètres à Vassincourt dans la Meuse, 30,6 millimètres à Rocroi dans les Ardennes dont 9,8 millimètres en deux heures,
le 14, 27,4 millimètres à Fontaine lès Vervins dans l'Aisne, soit 74,8 millimètres en 5 jours, 29 millimètres à Belfahy en Haute-Saône,
le 24, 34,4 millimètres à Saint-Laurent en Grandvaux,
le 25, 44,1 millimètres à Kruth dans le Haut-Rhin,
le 26, 28,2 millimètres à Saint-Laurent en Grandvaux,
le 27, 16,2 millimètres à Radinghem dans le Pas de Calais, 7 millimètres à Giromagny sur le Territoire de Belfort, 21 millimètres à Belfahy en Haute-Saône,
le 28, 46,4 millimètres à Dabo en Moselle, 42 millimètres à Wangenbourg-Engenthal, 42,6 millimètres à Cosswiller dans le Bas-Rhin, 33 millimètres à Rocroi dans les Ardennes, 41,3 millimètres au Ménil dans les Vosges,  67,3 millimètres à Sewen dans le Haut Rhin.
Excepté sur le Pas de Calais et les régions proches de la Sarre, le vent a soufflé plus souvent et plus fort que la normale. On note,
le 11, 113 km/h à Fontaine lès Vervins dans l'Aisne, 102 km/h à Carspach dans le Haut-Rhin, 101 km/h à Magnanville dans les Yvelines, 104 km/h à Port sur Saône en Haute-Saône, 104 km/h à Beauvais, 100 km/h à Septsarges dans la Meuse,
le 12, 100 km/h à Chouilly dans la Marne,
le 25, 112 km/h à Courbevoie dans les Hauts de Seine, 109 km/h à Carspach dans le Haut-Rhin, 102 km/h à Braine dans l'Aisne et au Mont Saint-Vincent en Saône et Loire,
le 28, 115 km/h au Cap Gris-Nez, 103 km/h à Steenvoorde, 104 km/h à Cambrai,102 km/h à Villette en Meurthe et Moselle.
L'insolation est inférieure à la normale sous ces conditions dépressionnaires excepté en Bourgogne, Franche-Comté et les Vosges du Sud et le Haut-Rhin.

L'Hiver 2006-2007 est l'hiver le plus doux depuis le début des relevés météorologiques sur la majeure partie de l'Europe occidentale, assez proche de 1911-1912 pour Paris Montsouris. D'après les organismes météorologiques nationaux et l'OMM, la Terre a connu un record de température depuis le début des relevés en 1880. L'Hémisphère Nord a connu un excédent de 0°72 C par rapport à la moyenne du XXe siècle.

Début mars, la météorologie japonaise avait annoncé le premier hiver sans neige de l'histoire à Tokyo, saison qui prend officiellement fin au Japon le 28 février. Il a enfin un peu neigé le 16 mars à Tokyo. D'habitude, il neige à Tokyo avant le début janvier.
Les États-Unis ont connu un hiver doux malgré une fin d'automne et un mois de février froid et neigeux.

L'hiver le plus doux en Europe depuis un siècle (source : AFP) :

L'Europe a connu son hiver le plus doux depuis le début des relevés météorologiques fiables, soit une centaine d'années, entraînant floraisons précoces et avancée de certaines récoltes, dérangeant les cycles des animaux et faisant planer une menace de sécheresse.

En France, l'hiver météorologique (décembre, janvier, février) a été le plus chaud au moins depuis 1950 avec des températures supérieures de 2,1 degrés à la normale saisonnière, selon Météo France. Ce constat du spécialiste météorologique est le même que pour l’automne 2006 qui talonnait l'automne 2005 avec le mois de septembre le plus chaud jamais enregistré. Il devance ainsi les hivers 1989-1990 et 1974-1975 pour lesquels les températures avaient dépassé de 2,0 °C cette normale saisonnière. Si la température moyenne de décembre n’a été finalement que légèrement supérieure à la normale (+0°4 C), celles des mois de janvier et février l’ont chacune dépassé de 3.0 °C. Le mois de janvier 2007 se situe de ce fait au second rang des mois de janvier les plus chauds en France pour la période 1950-2007, derrière janvier 1988 (+3,1 °C). Le mois de février 2007 se situe quant à lui au cinquième rang derrière février 1990 (+4,5 °C), février 1966 (+3,5 °C), février 1995 (+3,2 °C) et février 2002 (+3,1 °C). Pour Météo France, cet hiver, les températures sont restées très fréquemmentsupérieures aux valeurs saisonnières, la France ne connaissant que deux épisodes de fraîcheur relative durant la seconde quinzaine de décembre et la dernière semaine de janvier. La douceur a été particulièrement remarquable les 18 et 19 janvier où des records ont été battus en de nombreuses régions, notamment en ce qui concerne les températures de fin de nuit. En revanche, ce diagnostic global sur la France masque des disparités régionales importantes. C'est dans le nord-est du pays que les températures moyennes hivernales ont été les plus douces, dépassant la normale de près de 3 °C. Par contre, elle n'ont été que très légèrement supérieures aux valeurs
saisonnières dans le sud-ouest. Cet hiver remarquablement doux fait suite à un automne 2006 exceptionnellement chaud, jamais observé au cours de la période 1950-2006 et sans doute même jamais vécu depuis plusieurs siècles, précise Météo France.

La Suisse a connu l'hiver le plus doux et le moins neigeux depuis le début des relevés en 1876. La Belgique a connu l'hiver le plus doux depuis le début des relevés à Bruxelles-Uccle en 1833.

Moscou et la Russie occidentale ont vu la neige et le froid très tardivement, mi-décembre, ce qui est la première fois depuis le début des relevés météorologiques.

L'Italie a connu son hiver le plus doux depuis 1800, selon l'Institut des sciences de l'atmosphère et du climat (Isac) de Bologne, avec 2,27° C de plus que la moyenne 1961-1990.

En Autriche, Vienne a battu son record de l'hiver le plus doux qui datait de 1915-1916 et en Hongrie, également, des records de douceur sur 100 ans ont été battus.

Conséquence de cette douceur inhabituelle, certaines cultures sont très un avance. Aux Pays-Bas, où les récoltes de blé d'hiver ont près d'un mois d'avance, les chercheurs en environnement de l'université de Wageningen aux Pays-Bas pointent le risque de virus pour les champs de céréales en raison du développement des pucerons. En Italie, des variétés de légumes tels que petits pois, fèves, artichauts, laitues, asperges, sont déjà abondants sur les étals des marchés et lesyndicat d'agriculteurs, Coldiretti, déplore de grosses quantités d'invendus. En Allemagne, la douceur a favorisé la jaunisse nanisante de l'orge, une des maladies les plus sévères pour les céréales, les puces porteuses du virus ayant survécu à l'hiver. En Basse-Saxe (ouest), 50% des champs d'orge sont atteints, selon l'Institut fédéral pour l'agriculture (BBA).
La faune est également perturbée. En Autriche, les crapauds de Styrie ont entamé leur migration printanière avec quinze jours d'avance, risquant ainsi de se faire écraser en route, rien n'ayant encore pu être mis en place pour les protéger. Aux Pays-Bas, l'observatoire de la nature, Natuurkalender, s'inquiète du développement "chaotique" des papillons, certaines espèces sortant beaucoup plus tôt que d'habitude. Des piverts et des hirondelles sont arrivés avec un mois d'avance. En Hongrie, les cigognes sont déjà revenues d'Afrique. En Suisse, une partie des oiseaux migrateurs n'ont pas quitté le pays, notamment des échassiers comme le Courlis cendré.
La sécheresse menace certains pays. En Espagne, les températures élevées, la sécheresse et le vent ont déjà provoqué une série d'incendies dans la région de Barcelone (nord-est) et de Valence (est). A Rome, le chef du gouvernement Romano Prodi a envoyé une circulaire aux préfets et présidents de région pour mettre en place un plan préventif et se préparer localement en cas de sécheresse grave. A Athènes également, on craint une année difficile, notamment pourl'irrigation de la grande plaine céréalière de Thessalie.
En France, le manque de pluie, surtout dans le sud du pays, n'a pas permis jusqu'alors de recharger correctement les nappes phréatiques.
En revanche, cette douceur du climat rend euphorique le secteur de la construction: en Allemagne, l'institut économique IfW de Kiel a relevé sa prévision de croissance pour 2007 à 2,8% contre 2,1% auparavant en invoquant notamment la bonne santé du bâtiment. En Hongrie, les responsables des grands groupes du BTP prévoient également des bénéfices en hausse pour l'exercice en cours.

Mars 2007 se sera révélé par un temps plus doux que la normale (+1°2 C), mais moins prononcé que les 6 mois précédents, pluvieux mais assez bien ensoleillé tout de même. Sur la France métropolitaine, l'excédent est de 0°5 C.
Le mois commence dans la douceur, jusqu'au 7 :
en minimale,
le 6, 11°4 C à Argenteuil dans le Val d'Oise (record hebdomadaire),
en maximale,
le 6, 17°2 C à Colmar (normale : 11°C),
le 7, 14°8 C à la Wantzenau dans le Bas-Rhin (normale : 11°C) ;
puis le temps se rafraîchit temporairement pendant les 4 jours suivants :
en minimale,
le 8, -1°1 C à Saint-Dizier (normale : 3°1 C),
le 10, -2°1 C à Saint-Dizier,
le 10, -3°6 C à Charleville-Mézières, -2°9 C à Bourdons sur Rognon en Haute-Marne, -2°6 C à Châtillon sur Seine en Côte d'Or,
le 11, -4°7 C à Auberive en Haute-Marne, -5°C à Joncherey sur le Territoire de Belfort,
le 13, -3°2 C à Charleville-Mézières,
puis le temps se radoucit petit à petit au cours de la deuxième décade :
en maximale,
le 11, 16°8 C à Watten dans le Nord,
le 12, 18°1 C à Dunkerque (normale : 10°7 C),
le 13, 19°7 C à Colmar (normale : 12°7 C) ;
enfin, le froid hivernal s'installe pour un temps en dernière décade,
en minimale,
le 26, -3°5 C à Châtillon sur Seine en Côte d'Or,
en maximale,
le 22, -0°5 C à Gérardmer, 1°2 C à Busson en Haute-Marne,
le 23, 0°8 C à Luxeuil les Bains (ancien record : 3°1 C le 21 mars 1958), 0°9 C à Besançon (record),
le 24, 4°9 C à Pouilly sur Loire dans la Nièvre (ancien record : 5°4 C le 25 mars 2004),.
Mais la douceur perdure toutefois généralement au Nord de la Loire :
en minimale,
le 25, 5°8 C à Charleville-Mézières,
le 31, 4°7 C à Charleville-Mézières (normale : 1°3 C),
en maximale,
le 25, 14°3 C à Dunkerque (normale : 10°6 C),
le 26, 19°1 C à Strasbourg et 20°C à Revin dans les Ardennes avec une amplitude thermique de 20°C,
le 27, 20°C à Bray et Lu dans le Val d'Oise (normale : 12°6 C),
le 28, 20°3 C à Braine dans l'Aisne (normale : 12°2 C), 20°8 C à Villaines sous Bois dans le Val d'Oise,
le 29, 16°4 C à Colmar,
le 30, 16°6 C à Stattmatten dans le Bas-Rhin (normale : 12°2 C),
le 31, 16°C à Richebourg dans le Pas de Calais et dans la région de Charleville-Mézières.
Les précipitations se sont avérées abondantes au cours de ce mois de mars, excepté globalement sur le Bassin Parisien et les frontière belges et allemandes. On relève :
le 1er, 67 millimètres à Saint-Prix en Saône et Loire, 70,2 millimètres à Sewen dans le Haut-Rhin, 73,4 millimètres à Morteau et 74,1 millimètres à Amancey dans le Doubs, 67 millimètres à Champagnole et 76,4 millimètres à Syam dans le Jura,
le 2, 33,2 millimètres à Saint Laurent en Grandvaux dans le Jura,
le 3, 13,6 millimètres à Montbéliard,
le 6, 37,2 millimètres à Rocroi dans les Ardennes,
le 18, 23,2 millimètres à Giromagny sur le Territoire de Belfort, 24 millimètres à Saint-Laurent en Grandvaux avec de la neige,
Un épisode hivernal intervient en fin de deuxième décade et en début de troisième :
le 20, 8 centimètres de neige à Langres, 22,4 millimètres à Vron dans la Somme avec de la neige à Abbeville (1 centimètre), 31,7 millimètres à Nielles les Bléquin dans le Pas de Calais, avec de la neige à Boulogne sur Mer,
le 22, 30,8 millimètres à Ban de Sapt dans les Vosges, 31,4 millimètres à Saint-Maurice aux Forges en Meurthe et Moselle,
dans la nuit du 22 au 23, 12 centimètres de neige à Remiremont dans les Vosges, 6 centimètres à Nancy, 3 centimètres à Besançon,
le 30, 41,1 millimètres à Rodalbe en Moselle dont 35,9 millimètres en 6 heures, 31,1 millimètres à Bouligny dans la Meuse, 34,3 millimètres à Conflans en Jarnisy en Meurthe et Moselle.
Le mois a été perturbé et venté excepté sur le Nord des Vosges et de l'Alsace. On note ainsi,
le 1er, 108 km/h à Passy en Valois dans l'Aisne, 112 km/h au Cap Gris Nez dans le Pas de Calais,
le 3, 119 km/h à Boulogne sur Mer, 133 km/h sur le cap Gris-Nez dans le Pas de Calais, 101 km/h à Abbeville, 104 km/h à Dunkerque,
le 31, 105 km/h à Fontaines lès Vervins dans l'Aisne.
Malgré des conditions souvent perturbés, le soleil a brillé plus fréquemment que la normale sur le Nord de la France, grâce à un excédent en milieu de mois.

Avril 2007 s'est avéré un mois très exceptionnel et record au niveau des températures (+4°9 C), de l'insolation forte et des précipitations faibles.
À quelques exceptions près, les températures sont continuellement très excédentaires voire record. On relève,
en minimale,
le 3, 9°3 C à Autun en Saône et Loire (normale : 2°1 C),
mais le 9, -1°5 C à FLacy dans l'Yonne, -2°8 C à Mourmelon le Grand dans la Marne, -3°C à Richecourt dans la Meuse,
le 10, 10°1 C à Lormes dans la Nièvre (normale : 4°5 C),
le 14, 15°4 C à Stattmatten dans le Bas-Rhin, 14°2 C à Pontoise, 15°1 C à Paris-Montsouris (ancien record : 15°C le 15 avril 1981),
le 15, 14°6 C à Mâcon (ancien record : 13°6 C le 14 avril 1959), 14°8 C à Langres (ancien record mensuel : 14°4 C le 18 avril 1949),
le 16, 13°2 C à Auxerre (ancien record : 13°C le 19 avril 1975), 16°7 C à Lormes dans la Nièvre (ancien record mensuel: 15°7 C le 29 avril 2005)
mais un intermède frais du 19 au 23 :
le 19, -1°6 C à Charleville-Mézières, -2°C à Bourdons sur Rognon en Haute-Marne et à Richecourt dans la Meuse, -3°1 C à Mourmelon le Grand dans la Marne,
le 20, -1°5 C à Auberive en Haute-Marne et -0°9 C à Abainville dans la Meuse
le 21, -1°C à Charleville-Mézières (normale : 4°4 C), -1°2 C à Givet dans les Ardennes, -1°5 C à Aubenton dans l'Aisne, 0°7 C à Lillers dans le Pas de Calais,
le 22, -2°C à Richecourt dans la Meuse, -1°6 C à Mourmelon le Grand dans la Marne,
le 23, 0°C à Richecourt,
avant le retour de la douceur,
le 25, 14°6 C à Villacoublay dans les Yvelines (ancien record : 14°1 C le 28 avril 1993), 16°C à Taillefontaine dans l'Aisne, 16°1 C à Lormes dans la Nièvre (record hebdomadaire), 17°1 C à Mailly dans la Marne (ancien record : 15°7 C le 11 avril 1981),
le 28, 15°C à Lille-Lesquin (ancien record : 13°5 C le 29 avril 2003),
le 29, 14°2 C à Saint-Quentin (ancien record mensuel : 12°2 C le 25 avril 1998),
le 30, 13°5 C à Besançon (record décadaire),
en maximale,
le 2, 21°5 C à Montiers en Puisaye dans l'Yonne (normale : 13°4 C),
le 6, 20°6 C à Cirfontaines dans la Marne (normale : 12°5 C), 22°3 C à Juzennecourt en Haute-Marne (ancien record : 22°1 C le 3 avril 1995),
le 7, 23°5 C à Larochemillay dans la Nièvre, 24°5 C à Aillevillers et Lyaumont en Haute-Saône,
le 9, 22°2 C à Colmar, 23°5 C à Saint-Vallier en Saône et Loire,
le 11, 22°1 C à Lormes dans la Nièvre (normale : 11°8 C),
le 12, 25°C à Bâle-Mulhouse (normale : 13°3 C) et à la Charité sur Loire dans la Nièvre, 25°3 C à Kaysersberg dans le Haut-Rhin, 25°5 C à Charleville-Mézières, 26°5 C à Saint-Claude dans le Jura,
le 13, 26°6 C à Charleville-Mézières (normale : 12°5 C), 26°5 C à Saint-Dizier, 27°2 C à Kaysersberg, 27°5 C à Bréviandes dans l'Aube et à Verdun, 27°7 C à Fontaine-lès-Vervins dans l'Aisne, 28°3 C à Rethel dans les Ardennes,
le 14, 27°3 C à Chauny dans l'Aisne, 27°2 C à Stattmatten dans le Bas-Rhin, 27°1 C à Achères dans les Yvelines,
le 15, 27°9 C à Lille-Lesquin (ancien record mensuel : 27°6 C le 29 avril 1955), 28°1 C à Luxeuil les Bains (ancien record mensuel : 27°9 C le 27 avril 1993),
le 16, 28°C à Charleville-Mézières,
le 17, 27°2 C à Obernai dans le Bas-Rhin (ancien record : 25°1 C le 16 avril 2003),
le 23, 29°4 C à Kaysersberg dans le Haut-Rhin
le 25, 30°C aux Riceys dans l'Aube (ancien record : 28°9 C le 30 avril 2005), 27°3 C à Lormes dans la Nièvre (record hebdomadaire), 29°C à Jagny-sous-Bois dans le Val d'Oise (ancien record : 27°C le 21 avril 1968), 28°C à Jalogny en Saône-et-Loire (ancien record : 26°9 C le 30 avril 2005), 27°9 C à Erneville-aux-Bois dans la Meuse (ancien record : 27°6 C le 18 avril 1949),
le 26, 27°9 C à Fontaine les Vervins dans l'Aisne, 27°9 C à Montbéliard (record), 28°7 C à Savigny-lès-Beaune en Saône-et-Loire (ancien record : 27°4 C le 30 avril 2005).
Des records de moyennes mensuels ont ainsi été battus :
13°6 C à Orléans (ancien record : 12°1 C en 1961, depuis 1946),
15°2 C à Mâcon (ancien record : 13°4 C en 1961, depuis 1943),
15°4 C à Lons le Saunier (ancien record : 11°7 C en 2003, depuis 1972).
Sur la France métropolitaine, ce mois d'avril est le plus chaud de la période 1950-2007 avec un excédent de 4°3 C devant 1961 (2°7 C), 1987 et 1952 (1°9 C). Tous mois confondus, un tel excédent a été dépassé trois fois seulement depuis 1950 : 4°7 C en juin 2003, 4°5 en août 2003 et février 1990.
Les précipitations ont parfois été inexistantes pendant tout le mois d'avril : Lille ou Steenvoorde dans le Nord, Fontaine lès Vervins dans l'Aisne, Margny-Compiègne dans l'Oise, Douzy dans les Ardennes, Reims. À Paris-Montsouris, on ne relève que 5,2 millimètres de précipitations.
On note quelques excès ponctuels, notamment en raison des orages en fin de mois :
le 3, 21 millimètres à Wissembourg dans le Bas Rhin,
le 26, 33,5 millimètres à Saint Martin de la Mer en Côte d'Or,
le 27, 30,1 millimètres à Saint-Martin-de-la-Mer en une heure,
le 28, 50,9 millimètres à Ban de Sapt dans les Vosges, dont 50,5 millimètres en deux heures, 70,2 millimètres à Longchamp-sur-Aujon dans l'Aube en six heures,
le 29, 57 millimètres à Champagne sur Oise dans le Val d'Oise, dont 50,8 millimètres en trois heures, 81,4 millimètres à Toussus le Noble dans les Yvelines, dont 50,2 millimètres en une heure et 89,6 millimètres à Villiers le Bâcle dans l'Essonne, dont 74,8 millimètres en trois heures, 81,4 millimètres à Saclay en 4 heures dans l'Essonne.
Le vent a soufflé très rarement fort, excepté :
le 4, 94 km/h à Dunkerque et Pontoise,
le 30, 108 km/h à Branches dans l'Yonne.
L'insolation est record, notamment à Strasbourg où avec 347 heures d'insolation, ce mois est le mois le plus ensoleillé tous mois confondus depuis le début des relevés à Strasbourg.

Mai 2007 a été encore très doux (+2°5 C), très orageux et très humide et faiblement ensoleillé.
Le mois est dans l'ensemble très doux avec quelques pics temporaires de fraîcheur. On relève,
en minimale,
le 3, un peu de fraîcheur à Charleville-Mézières avec 0°8 C (normale : 5°4 C),
le 5, 13°9 C à Stattmatten dans le Bas Rhin (normale : 8°3 C),
le 6, un peu de fraîcheur à Beauvais-Tillé avec 1°C (normale : 7°4 C),
le 11, 15°7 C à Stattmatten (normale : 9°7 C),
le 12, 15°2 C à Pesmes en Haute-Saône (normale : 8°7 C),
le 16, 11°2 C à Rouvroy-Merles dans l'Oise (normale : 7°5 C),
le 18, un peu de fraîcheur à Wiwersheim dans le Bas Rhin (normale : 10°C),
le 21, 15°6 C aux Riceys dans l'Aube (normale : 7°8 C), 18°5 C à Arbois dans le Jura (ancien record : 15°6 C le 24 mai 2003),
le 26, 18°7 C à Rouffach dans le Bas-Rhin (record hebdomadaire),
mais le 30, 0°7 C à Mulhouse (normale : 9°8 C), -0°4 C à Auberive en Haute-Marne (ancien record : -0°3 C le 28 mai 2004), -2°7 C à Saint-Laurent en Grandvaux dans le Jura (ancien record : -1°8 C le 2 juin 2006),
en maximale,
le 4, 21°8 C à Fontaine les Vervins dans l'Aisne (normale : 16°5 C),
le 11, un brin de fraîcheur avec 15°4 C à Septsarges dans la Meuse (normale : 18°7 C),
le 13, 29°9 C à Colmar-Meyenheim (normale : 20°5 C),
le 14, un brin de fraîcheur avec 11°4 C à Matour en Saône et Loire (normale : 19°5 C), et 11°9 C à Torcy (record sur 7 jours),
le 20, un brin de fraîcheur avec 15°3 C à Saint-Maur dans le Val de Marne (normale : 21°1 C) mais 29°C à Wiwersheim (normale : 20°1 C),
le 21, 30°3 C à Wiwersheim (normale : 21°1 C), 30°4 C à Colmar-Meyenheim (ancien record : 29°4 C le 20 mai 1971),
le 22, 30°5 C à Diebolsheim
le 25, 32°C à Mâcon (ancien record mensuel : 31°3 C le 25 mai 1953), 30°2 C à Dijon (ancien record mensuel : 30°C le 19 mai 1971),
le 26, 31°C à Obernai dans le Bas-Rhin,
mais le 29, 8°8 C à Giromagny sur le Territoire de Belfort (ancien record : 9°9 C le 1er juin 2006).
Sur le France métropolitaine, l'excédent est de 1°7 C par rapport à la normale.
Les pluies ont été orageuses et très copieuses au cours de ce mois de mai turbulant et instable. On note,
le 4, 16,4 millimètres à Trappes en deux heures,
le 5, 24,4 millimètres à Droyes en Haute-Marne en 30 minutes,
le 7, 19,8 millimètres à Giromagny sur le Territoire de Belfort, 21 millimètres à Fontaine les Vervins dans l'Aisne,
le 8, 46,2 millimètres à Belfahy en Haute-Saône, 58,6 millimètres à Giromagny, 66,4 millimètres à Dabo en Moselle, 32,6 millimètres à Charmont dans la Marne, 34,6 millimètres à Arracourt en Meurthe-et-Moselle, 41,5 millimètres à Bazincourt sur Saulx dans la Meuse, 48 millimètres à Plancher les Mines en Haute-Saône, 50,5 millimètres à Kruth dans le Haut-Rhin, 54 millimètres à Wangenbourg-Engenthal dans le Bas Rhin et au Ménil dans les Vosges,
le 9, 16,6 millimètres à Villette en Meurthe et Moselle, 19,8 millimètres à Rocroi dans les Ardennes,
le 10, 12,6 millimètres à Desvres dans le Pas de Calais,
le 11, 12,6 millimètres à Vron dans la Somme, 14,8 millimètres au Touquet,
le 13, 30,4 millimètres à Saint Martin du Mont en Côte d'Or et 37 millimètres à Grosbois en Montagne, 15 millimètres à Charleville-Mézières en 18 minutes, avec des grêlons de 2 centimètres à Belval,
le 15, 21,6 millimètres à Desvres,
le 16, 36 millimètres à Champagnole dans le Jura, 42,2 millimètres à Giromagny, 43 millimètres à Belfahy, 74 millimètres à Glux en Glenne dans la Nièvre,
le 18, 16,3 millimètres à Saint-Arnoult dans l'Oise,
le 19, 45,1 millimètres à Amilly dans le Loiret en trois heures et 51,5 millimètres à Coullons,
le 20, 33,2 millimètres à Saint-Pierre le Moutier dans la Nièvre,
le 21, 31,5 millimètres à Sancey le Grand dans le Doubs,
le 23, 35,3 millimètres à Coulans dans le Doubs,
le 24, 36,2 millimètres à Voulton en Seine et Marne, 57,8 millimètres à Reims-Courcy dans la Marne en deux heures, 54,2 millimètres à Saint-Denis dans l'Yonne,
le 25, 31 millimètres à Orléans en un peu plus d'une heure,
le 26, 55,2 millimètres à Saint-Benoît sur Loire dans le Loiret, 57,6 millimètres à Méry sur Seine dans l'Aube.
Sous ces conditions très perturbées, le vent a soufflé fort régulièrement :
le 7, 86 km/h à Steenvoorde dans le Nord, 94 km/h au Cap Gris-Nez dans le Pas de Calais,
le 11, 104 km/h à Lille, à Boulogne sur Mer,
le 13, 108 km/h à Orly, 126 km/h à Passy en Valois dans l'Aisne, 115 km/h à Creil, 103 km/h à Magnanville dans les Yvelines, 102 km/h à Herblay dans le Val d'Oise, tornade à Montot sur Rognon dans la Haute-Marne,
le 24, 83 km/h à Reims,
le 25, 97 km/h à Charleville-Mézières, 89 km/h à Bouy sur Orvin dans l'Aube, 83 km/h à Septsarges dans la Meuse,
le 26, 83 km/h à Goin dans la Moselle, 85 km/h à Doncourt lès Conflans en Meurthe-et-Moselle, 86 km/h à Dabo en Moselle.
De même, l'insolation atteint de faibles valeurs au cours de ce mois de mai.

Le printemps 2007 restera comme le printemps le plus chaud depuis le début des relevés météorologiques pour la majeure partie de l'Europe occidentale, faisant suite quasiment 12 mois de températures excessivement excédentaires, d'où des valeurs jamais atteintes sur un an glissant. Concernant les précipitations, malgré un avril très sec et un mai très humide, elles restent autour de la normale, voire même déficitaires sur le Bassin Parisien. Avec une température moyenne supérieure de 2°1 C à la normale, le printemps 2007 est le plus chaud en France métropolitaine sur la période 1950-2007. Il devance les printemps 2003 et 1999 qui avaient dépassé de 1°7 C et 1°5 C la normale.

Juin 2007 a été orageux, chaud (+2°1 C), très humide et maussade.
La chaleur est quasiment constante surtout au cours des deux premières décades avant une baisse en fin de mois. On note ainsi,
en minimale,
le 6, 15°1 C à Fontainebleau (normale : 9°8 C),
le 7, 18°3 C à Metz-Frescaty (ancien record : 18°2 C le 6 juin 1998),
le 8, 18°2 C aux Riceys dans l'Aube (ancien record mensuel : 18°1 C le 30 juin 2003), 16°3 C à Chapet dans les Yvelines (ancien record : 16°C le 8 juin 1996),
le 12, 17°3 C à Romilly dans l'Aube (normale : 10°1 C),
le 15, 16°1 C à Charleville-Mézières (normale : 8°8 C), 17°8 C à Wissembourg dans le Bas-Rhin,
mais le 17, 7°1 C à Dourdan dans l'Essonne (normale : 10°8 C),
le 20, 19°3 C à Pesmes en Haute-Saône (normale : 10°6 C), 18°C à Laquenexy en Moselle (ancien record : 17°7 C le 20 juin 2002),
le 25, 15°4 C aux Riceys (normale : 10°5 C),
le 30, 15°C à Bray et Lu dans le Val d'Oise (normale : 10°2 C),
en maximale,
le 2, 23°4 C à Vron dans la Somme (normale : 19°1 C),
le 4, 26°7 C à Château-Salins en Moselle (normale : 21°6 C),
le 6, 28°6 C à Ailleville dans l'Aube (normale : 22°1 C),
le 7, 30°9 C à Kayersberg dans le Haut-Rhin et à Romanèche-Thorins en Saône et Loire,
le 10, 29°4 C à Baigneux les Juifs en Côte d'Or (normale : 21°1 C),
le 11, 27°1 C à Phalsbourg en Moselle (normale : 20°7 C),
le 14, 29°9 C à Wiwersheim dans le Bas-Rhin (normale : 22°2 C),
le 19, 34°C à Brétigny sur Orge dans l'Essonne,
mais,
le 22, 17°C à Boulogne sur Mer et à Rocroi dans les Ardennes,
le 26, 14°4 C à Baigneux les Juifs (normale : 22°C) et le 28, 16°9 C à Metz-Frescaty (normale : 23°C), 14°1 C à Villette en Meurthe et Moselle (ancien record : 14°4 C le 24 juin 2000),
le 27, 15°4 C à Saint-Julien (ancien record : 16°1 C le 24 juin 1997), 16°C à Arbois dans le Jura,
le 28, 15°1 C à Langres, 16°C à Lormes dans la Nièvre et à Baigneux les Juifs en Côte d'Or.
Les épisodes orageux ont été intenses et assez réguliers, même si le Hainaut, le Sud de la Champagne et de la Lorraine, les Vosges et le Gâtinais ont été plus secs que la normale. On relève :
le 2, 52,1 millimètres à Moutiers Saint-Jean en Côte d'Or,
le 7, 95,1 millimètres à Chauny dans l'Aisne,
le 8, 52,8 millimètres à Épenoy dans le Doubs, 71 millimètres à Laquenexy en Moselle, dont 64 millimètres en une heure,
le 9, 26 millimètres à Uhrwiller dans le Bas Rhin,
le 10, 49,4 millimètres à Giromagny sur le Territoire de Belfort,
le 11, 45,6 millimètres à Arbois dans le Jura, dont 41,8 millimètres en une heure,
le 14, 88,6 millimètres à Briant en Saône et Loire, 50,4 millimètres à Aulnois sous Laon dans l'Aisne dont 23,2 millimètres en 18 minutes,
le 18, 55,9 millimètres à Champagnole dans le Jura,
le 19, 13,4 millimètres à Lucelle dans le Haut-Rhin, 33,2 millimètres à Saint-Léger en Yvelines dont 25 millimètres en une heure, 35,2 millimètres à Courdimanche sur Essonne dans l'Essonne dont 20,3 millimètres en trente minutes, 37,2 millimètres à Pithiviers le Vieil dans le Loiret, 34,5 millimètres à Crèvecœur le Grand dans l'Oise,
le 20, 96,5 millimètres aux Trois Épis dans le Haut-Rhin, 96,5 millimètres à Turckheim dans le Haut-Rhin dont 83,3 millimètres  en deux heures, 40,9 millimètres à Diebolsheim dans le Bas-Rhin, 44,8 millimètres à Syam dans le Jura, 54,1 millimètres à l'Isle sur le Doubs dans le Doubs,
le 21, 49,2 millimètres à Rouffach dans le Haut-Rhin, 39,2 millimètres à Morteau dans le Doubs, 37,4 millimètres à Belfort en douze heures,
le 22, 40,6 millimètres à Égreville en Seine-et-Marne dont 26 millimètres en une heure et 43,8 millimètres à Chaumont sur Aire dans la Meuse dont 21,2 millimètres en une heure, 37 millimètres à Plessis-Barbuise dans l'Aube, 37,8 millimètres à Villiers le Bâcle dans l'Essonne, 41,4 millimètres à Vanault les Dames dans la Marne,
le 23, 37,8 millimètres à Villiers le Bâcle dans l'Essonne, 16,9 millimètres à Volmunster en Moselle,
le 24, 26,2 millimètres à Charleville-Mézières, 31,4 millimètres à Bourbon-Lancy en Saône et Loire, dont 12,4 millimètres deux fois en vingt minutes, 31 millimètres à Dun sur Meuse dans la Meuse,
le 25, 33 millimètres à Desvres dans le Pas de Calais, 48,3 millimètres au Ménil et 34,8 millimètres à Ligneville dans les Vosges, dont 18,8 millimètres en trois heures, 38,5 millimètres à Wildenstein dans le Haut-Rhin,
le 26, 29,9 millimètres à Giromagny sur le Territoire de Belfort, 30,6 millimètres à Belfahy en Haute-Saône, 29,2 millimètres à Saint-Claude dans le Jura, 35,3 millimètres à Saulxures sur Moselotte dans les Vosges, 40,5 millimètres à Mittlach dans le Haut-Rhin,
le 28, 6,2 millimètres à Wangenbourg-Engenthal dans le Bas-Rhin,
le 29, 10 millimètres à Rocroi, 11,4 millimètres à Desvres dans le Pas de Calais,
le 30, 29,8 millimètres à Boulogne sur Mer dans le Pas de Calais, 18,4 millimètres à Dunkerque dont 5,4 millimètres en une heure, 26 millimètres à Arracourt en Meurthe et Moselle.
Le vent a souvent soufflé fort. On note,
le 16, 83 km/h à Melun, 88 km/h à Pontoise,
le 19, 103 km/h à Courdimanche dans l'Essone,
le 25, 91 km/h à Magnanville dans les Yvelines,
le 26, 83 km/h à Phaslbourg en Moselle,
le 29, 94 km/h au Cap Gris-Nez dans le Pas de Calais.
L'insolation sous des conditions de temps très agitées a été très faible au cours de ce mois de juin.

Juillet 2007 a été légèrement plus frais que la normale (-0°2 C), très pluvieux et maussade.
À quelques exceptions près, les températures sont plus fraîches que la normale :
en minimale,
le 1er, 16°4 C à Rouvroy les Merles dans l'Oise (normale : 11°1 C),
le 7, 6°5 C à Beauvais-Tillé (normale : 12°4 C), 7°1 C à Villette en Meurthe-et-Moselle (ancien record : 7°9 C le 5 juillet 2005),
mais, le 13, 18°8 C à Pontoise (normale : 13°9 C),
le 14, 18°2 C à Rouvroy les Merles dans l'Oise (ancien record : 17°2 C le 16 juillet 2003),
le 15, 19°4 C à Cosnes Cours sur Loire dans la Nièvre (ancien record : 19°3 C le 12 juillet 1982),
et le 16, 20°8 C à Bouy sur Orvin dans l'Aube (ancien record : 20°C le 18 juillet 1964),
le 19, 9°6 C à Vron dans la Somme (normale : 13°3 C),
mais, le 20, 18°4 C à Jagny sous Bois dans le Val d'Oise (normale : 13°1 C),
le 30, 6°5 C à Valenciennes (normale : 13°7 C), 4°4 C à Charleville-Mézières, 4°5 C à Aubenton dans l'Aisne et Mourmelon-le-Grand dans la Marne, 4°9 C à Mouzay dans la Meuse et à Saint-Hilaire-sur-Helpe dans le Nord, 7°7 C à Arras dans le Pas-de-Calais (ancien record : 8°4 C le 27 juillet 1988),
le 31, 3°8 C à Charleville-Mézières, 4°5 C à Bourdons-sur-Rognon en Haute-Marne, 5°2 C à Jalogny en Saône-et-Loire, 5°3 C à Reims, 5°8 C à Braine dans l'Aisne, 6°2 C à Rouvroy-en-Santerre dans la Somme, 7°1 C à Mulhouse (ancien record : 7°2 C le 1er août 1966),
en maximale,
le 3, 15°6 C à Savigny lès Beaune en Côte d'Or (normale : 25°3 C) et 15°7 C à Dijon (ancien record : 15°9 C le 7 juillet 1962), 16°5 C à Autun (ancien record : 17°3 C le 6 juillet 1992),
le 5, 16°2 C à Strasbourg (normale : 25°5 C),
le 6, 17°9 C à Septsarges dans la Meuse (normale : 22°9 C),
le 9, 14°9 C aux Riceys dans l'Aube (normale : 24°6 C), 69,5 millimètres à Venisey en Haute-Saône,
le 10, 13°9 C à Besançon (ancien record 14°C le 10 juillet 1980), 14°3 C à Saint-Maurice lès Couches en Saône et Loire (ancien record mensuel : 14°8 C le 7 juillet 1996), 12°8 C à Baigneux lès Juifs en Côte d'Or (ancien record : 13°5 C le 7 juillet 1978), 16°6 C à Nangis en Seine-et-Marne (ancien record : 17°1 C le 13 juillet 2000),
le 12, 18°3 C à Ribeaucourt-Dreslincourt dans l'Oise (normale : 24°2 C),
mais, le 13, 31°9 C à Pontoise dans le Val d'Oise,
le 15, 35°9 C à Wiwersheim dans le Bas-Rhin (normale : 24°9 C) et 34°7 C à Sélestat (ancien record : 33°9 C le 15 juillet 2003),
et le 16, 33°9 C à Bâle-Mulhouse (normale : 25°2 C),
le 21, 16°6 C à Phalsbourg en Moselle (normale : 24°5 C),
le 22, 22°3 C à Amilly dans le Loiret (normale : 28°2 C),
le 31, 19°5 C à Tomblaine en Meurthe-et-Moselle (normale : 26°C), 16°3 C à Ham-sur-Meuse dans les Ardennes, 17°4 C au Hohwald dans le Bas-Rhin.
Ce mois est le premier mois déficitaire en température depuis août 2006. Par ailleurs, c'est le mois de juillet le plus frais depuis juillet 2000.
L'anomalie globale au niveau métropolitain est de -0°6 C.
Les précipitations, régulières, ont été très excédentaires excepté en plaine d'Alsace, dans le Nord de la Moselle et du Bas-Rhin et dans la Champagne pouilleuse.
On relève tout de même :
le 1er, 33,8 millimètres à Vron dans la Somme, 27,9 millimètres au Mont Saint Vincent en Saône et Loire dont 21,1 millimètres en une heure, 71,3 millimètres à la Quarte en Haute-Saône,
le 3, 57,7 millimètres à Savigny sur Clairis dans l'Yonne, dont 40 millimètres en deux heures, 70 millimètres à Vatry dans la Marne, dont 35,6 millimètres en une heure, 66,6 millimètres à Saint-Claude dans le Jura, 52,6 millimètres à Boissy le Châtel en Seine-et-Marne dont 32,4 millimètres en trois heures,
le 4, 27,8 millimètres à Geishouse dans le Haut-Rhin, 40,6 millimètres à Sancey le Grand dans le Doubs, 50 millimètres à Baumes les Dames dans le Doubs,
le 5, 14,4 millimètres à Saint-Quentin dans l'Aisne, 19 millimètres à Phalsbourg en Moselle,
le 6, 10,7 millimètres à Giromagny sur le Territoire de Belfort,
le 8, 47,6 millimètres à Saint-Laurent en Grandvaux et 54,6 millimètres à Saint-Claude dans le Jura, 71,9 millimètres à Venisey dont 66,5 millimètres en trois heures et 81,5 millimètres à la Quarte en Haute-Saône, 87,5 millimètres à Val d'Ajol dans les Vosges,
le 9, 31 millimètres aux Riceys,
le 10, 25,8 millimètres à Château-Chinon dans la Nièvre,
le 11, 10,4 millimètres à Champagnole dans le Jura,
le 12, 8,4 millimètres à Cayeux sur Mer dans la Somme,
le 16, 57,1 millimètres à Cayeux sur Mer, dont 44,4 millimètres en 9 heures,
le 17, 24,9 millimètres à Mulhouse,
le 18, 44,8 millimètres à Bourbon-Lancy en Saône et Loire,
le 19, 52,2 millimètres à Bourbon-Lancy dont 50,2 millimètres en trois heures, 21,3 millimètres à Rodalbe en Moselle en une heure, 69,7 millimètres à Sens en 30 minutes, 50,6 millimètres à Savigny-sur-Clairis dans l'Yonne en 30 minutes sous orage, 41,8 millimètres à Villemurlin dans le Loiret en une heure, dont 33,2 millimètres en 12 minutes,
le 20, 23,2 millimètres à Frignicourt dans la Marne, 36,3 millimètres à Rocroi dans les Ardennes et de l'orage à Charleville-Mézières, 42 millimètres en une heure à Bourbon-Lancy en Saône-et-Loire et même 31,8 millimètres en 18 minutes, soit 97,6 millimètres entre le 18 (20h00) et le 20 (8h00),
le 23, 56,9 millimètres à Steenvoorde dans le Nord, dont 16,4 millimètres en une heure,
le 24, 16,2 millimètres à Saint-Laurent en Grandvaux,
le 26, 6,6 millimètres à Lilliers dans le Pas de Calais,
le 28, 16,4 millimètres à Vagney dans les Vosges,
le 29, 15,8 millimètres à Chaumont en une heure dont 9,2 millimètres en 6 minutes, 47,6 millimètres à Saint-Martin du Mont en Côte d'Or et 66,5 millimètres à Marigny le Cahöuët, 51,9 millimètres à Saint-André en Terre Plaine dans l'Yonne dont 33 millimètres en deux heures, 40,7 millimètres à Clamecy dans la Nièvre dont 27,3 millimètres en une heure et 12,2 millimètres en 12 minutes, 33 millimètres à Besançon et 57,6 millimètres à Adam lès Vercel dans le Doubs, 46,1 millimètres à Fraisans dans le Jura.
Excepté sur le Plateau de Longwy, le vent a soufflé plus fort que la normale :
le 3, 94 km/h à Abbeville,
le 6, 97 km/h au Cap Gris-Nez dans le Pas de Calais,
le 10, 86 km/h à la Brosse-Montceaux en Seinte-et-Marne,
le 16, 89 km/h à Rouvroy dans la Somme,
le 19, 95 km/h à Villemurlin dans le Loiret, 127 km/h à Savigny sur Clairis dans l'Yonne et 108 km/h à Sens,
le 26, 90 km/h au Cap Gris-Nez.
Sous ce temps durablement dépressionnaire, le soleil a peu brillé au cours de ce mois de juillet.

Août 2007 est dans la continuité de juillet, à savoir frais (-0°4 C), très pluvieux et maussade.
Excepté quelques pics de chaleur temporaire, le temps est tout au long du mois frais ; on note,
en minimale,
le 1er, 4°4 C à Charleville-Mézières, 5°2 C à Fontainebleau, 6°5 C à Joigny dans l'Yonne (ancien record : 8°6 C le 2 août 1993),
le 4, 8°3 C à Achères dans les Yvelines (normale : 14°3 C),
mais le 15, 19°7 C à Épinal (ancien record : 18°9 C le 16 août 1989 et 19°5 C le 3 août 2001), 18°3 C à Rouvroy-Merles dans l'Oise (record hebdomadaire),
et le 19, 15°1 C à Aulnois sous Laon dans l'Aisne (normale : 12°C),
le 18, 9°6 C à Pouilly-sur-Loire dans la Nièvre (ancien record : 10°5 C le 16 août 2005),
le 20, 9°9 C à Lormes dans la Nièvre (normale : 15°6 C),
mais le 22, 14°9 C à Charleville-Mézières (normale : 10°1 C),
le 28, 8°9 C à Mailly dans la Marne (normale : 12°8 C), 7°4 C à Charleville-Mézières,
en maximale,
le 5, 32°C à Douai,
le 6, 19°4 C à Courdimanche dans l'Essonne (normale : 28°C) mais 31°8 C à Strasbourg-Entzheim (normale : 27°4 C),
le 8, 17°9 C à Courbevoie dans les Hauts-de-Seine (record),
le 9, 12°5 C à Besançon dans le Doubs (ancien record : 14°7 C le 7 août 1956), 12°7 C à Luxeuil-les-Bains (ancien record mensuel : 13°4 C le 31 août 1990), 14°9 C à Avize dans la Marne (ancien record mensuel : 15°C le 29 août 2006), 11°9 C à Belfort (ancien record : 13°6 C le 7 août 1956), 13°4 C à Phalsbourg en Moselle (ancien record : 14°5 C le 8 août 1955), 14°5 C à Dosnon dans l'Aube (ancien record : 16°5 C le 8 août 1978), 15°C à Épinoy dans le Pas-de-Calais (ancien record : 15°3 C le 8 août 1954), 15°2 C à Strasbourg (ancien record : 16°5 C le 7 août 1956),
le 11, 19°C à Boulogne-sur-Mer,
le 13, 18°3 C à Boulogne-sur-Mer,
le 20, 14°6 C à Saint-Quentin (record hebdomadaire),
le 21, 13°4 C à Busson en Haute-Marne (record hebdomadaire), 15°8 C à Ailleville dans l'Aube (record hebdomadaire),
le 28, 21°1 C à Amilly dans le Loiret (normale : 25°9 C),
le 29, 14°7 C à Bâle-Mulhouse (normale : 24°1 C).
L'anomalie globale sur la France est de -1°C. Les jours de chaleur et de forte chaleur ont été rares.
Le mois a été très pluvieux et très orageux à quelques exceptions près (le Hainaut et la région de Colmar). On relève,
le 6, 20 millimètres à Strasbourg-Entzheim en 36 minutes, dont 10 millimètres en douze minutes 52,1 millimètres à Chauffailles en Saône-et-Loire,,
le 7, 40 millimètres à Rodalbe en Moselle et à Paris XVe, 49 millimètres à Rouffach dans le Haut-Rhin et à Mandres-les-Roses dans le Val-de-Marne, 58,8 millimètres à Pontoise, 27,8 millimètres en une heure à la Boissaude-Rochejean dans le Doubs, 41,6 millimètres à Vélizy-Villacoublay dans les Yvelines, 42 millimètres à Montgeron dans l'Essonne, 50 millimètres à Bagneux dans les Hauts-de-Seine,
le 8, 78,6 millimètres à Lomont dans le Doubs, 92,8 millimètres à Lucelle dans le Haut-Rhin, 28,2 millimètres à Villiers le Bâcle dans l'Essonne, 53,4 millimètres à Bermering en Moselle, 93 millimètres à Russey dans le Doubs, 51,4 millimètres à Dunkerque, dont 13,8 millimètres en une heure et 17 millimètres sur la même durée,

le 9, 40,6 millimètres à Nancy-Ochey, 42,4 millimètres à Abainville dans la Meuse dont 17,4 millimètres en 6 heures et 50 millimètres à Brauvilliers, 49,6 millimètres à Busson en Haute-Marne, 92,8 millimètres à Lucelle dans le Haut-Rhin, 56,2 millimètres à Lomont, dont 22,8 millimètres en six heures, 22,8 millimètres à Rodalbe en Moselle, 70,4 millimètres à Joncherey sur le Territoire-de-Belfort, 37 millimètres à Channe dans l'Aube, 38 millimètres à Chanceaux en Côte d'Or, 39,5 millimètres à Ivrey dans le Jura, 41 millimètres à Berg dans le Bas-Rhin, 44 millimètres à Mittersheim en Moselle,
le 10, 9 millimètres à Scheibenhard dans le Bas-Rhin,
le 12, 25,5 millimètres à Argers dans la Marne,
le 15, 38,2 millimètres à Pesmes en Haute-Saône, 38,4 millimètres à Auberive dont 27,4 millimètres en 1h24 et 23,9 millimètres en une heure à Is-en-Bassigny en Haute-Marne,
le 16, 45 millimètres en six heures à Varennes Saint Sauveur en Saône et Loire,
le 18, 15,6 millimètres à Villiers-Adam dans le Val d'Oise, dont 9,6 millimètres en une heure,
le 19, 30 millimètres à Villenauxe la Petite en Seine-et-Marne, 23,6 millimètres à Dunkerque en une heure,
le 21, 39,6 millimètres à Vagney dans les Vosges, 40 millimètres à Margut dans les Ardennes,
le 22, 47 millimètres à Trappes dans les Yvelines, 70 millimètres à Brétigny-sur-Orge dans l'Essonne, dont 24 millimètres en une heure, 56,5 millimètres à Paris - Buttes Chaumont,
le 28, 30 millimètres à Sancey le Grand dans le Doubs.
Le vent a soufflé plutôt dans la normale, excepté en Bourgogne, dans le Bas Rhin, le Sundgau, la Picardie et surtout la Région parisienne.
On relève :
le 2, 83 km/h à Port sur Saône en Haute-Saône,
le 6, 90 km/h à Strasbourg-Entzheim, 107 km/h à Sélestat dans le Bas-Rhin,
le 12, 84 km/h à Wy dit Joli Village dans le Val d'Oise,
le 14, 101 km/h au Cap Gris Nez,
le 15, 109 km/h à Autun,
le 22, 90 km/h au Cap Gris Nez.
Sous un temps durablement dépressionnaire et perturbé, l'insolation a été des plus médiocres.

L'été 2007 aura été dans la moyenne pour les températures, mais très humides et très maussades. Il fait partie des étés les plus maussades avec 2002, 1992 et 1977. Les trois-quarts nord du pays ont connu une insolation de 20% à 30% plus faible que la normale, battant de nombreux records estivaux. Plusieurs villes ont également battu des records de pluie : Dunkerque (344 millimètres), Nevers (341 millimètres), Mulhouse (394 millimètres) sur la période 1949-2007.
Les conditions anticycloniques ne se sont jamais réellement imposées durablement : l'anticyclone des Açores est resté positionné au milieu de l'Atlantique, loin de l'Europe, tandis qu'une vaste zone dépressionnaire persistait sur l'Europe du Nord. La France a été balayé par de fréquentes perturbations.
Ainsi, les précipitations ont été fréquentes et abondantes durant l'été sur les trois quarts nord du pays, notamment de la Bretagne, à l'Île de France et au Nord-Pas de Calais avec des cumuls souvent deux à trois fois supérieurs à la normale.
Ces mêmes régions ont connu un été très maussade. Sur les trois quarts nord du pays, l'insolation a été déficitaire de 20% à 30% battant les records estivaux de faible ensoleillement pour la période 1991-2007.

Septembre 2007 a été très frais (-1°C), sec et plutôt maussade.
Le mois commence sous une certaine douceur. On relève,
en minimale, les températures restent supérieures à la normale quasiment tout au long de la première décade.
le 1er, 17°C à Pontoise (normale : 11°4 C),
le 2, 16°5 C au Touquet (normale : 11°9 C),
mais, le 5, 4°C à Arbois dans le Jura, 4°9 C à Messy en Seine-et-Marne (ancien record : 6°4 C le 8 septembre 1996), 5°1 C à Colmar (ancien record : 6°1 C le 3 septembre 2003),
le 6, 15°9 C à Jagny-sous-Bois dans le Val d'Oise (normale : 10°9 C),
le 7, 14°5 C à Charleville-Mézières (normale : 8°7 C), 15°6 C à Condecourt dans le Val d'Oise (normale : 9°8 C),
le 9, 14°7 C à Nancy (normale : 10°9 C),
en maximale, on relève également le 3, 14°5 C à Cirfontaines en Haute-Marne (normale : 20°5 C) ;
mais, à partir du 6, les maximales sont inférieures à la normale :
le 6, 12°4 C à Strasbourg (normale : 22°2 C), 12°5 C à Nordheim dans le Bas-Rhin (ancien record : 13°1 C le 9 septembre 1986), 15°C à Rouffach dans le Haut-Rhin (ancien record : 15°4 C le 4 septembre 1992),
le 10, 17°4 C à Stattmatten (normale : 22°C).
Les températures sont déficitaires tout au long de la deuxième décade avec notamment,
en minimale,
le 11, 4°7 C à Dosnon dans l'Aube (normale : 9°5 C),
le 14, 5°C à Reims-Courcy (normale : 9°9 C) et à Fontainebleau.
La troisième décade verra des températures souvent déficitaires également à quelques exceptions près :
en minimale,
le 19, 1°2 C à Courdimanche-sur-Essonne dans l'Essonne (ancien record : 2°1 C le 20 septembre 2005), 1°9 C à Chailly-en-Bière en Seine-et-Marne (ancien record : 2°2 C le 19 septembre 1994),
le 20, -0°2 C à Auberive en Haute-Marne, 0°9 C à Saint-Prix-lès-Arnay en Côte d'Or (ancien record : 1°3 C le 21 septembre 1996), 2°1 C à Torcy en Saône-et-Loire (ancien record : 3°2 C le 20 septembre 2005), 2°8 C à Montbéliard (ancien record : 3°6 C le 21 septembre 2005), 3°5 C à Tavaux dans le Jura (ancien record : 4°8 C le 22 septembre 2005),
le 21, 1°9 C à Dosnon dans l'Aube (normale : 9°5 C)
mais le même jour, 15°1 C au Touquet (normale : 11°2 C),
le 28, 13°3 C à Pontoise (normale : 10°5 C), 13°5 C à Mouroux en Seine-et-Marne,
le 29, 13°4 C à Pontoise,
le 30, 2°1 C à Dourdon dans l'Essonne (normale : 10°1 C),
en maximale,
le 22, 25°1 C à Bergheim dans le Haut-Rhin (normale : 18°8 C),
le 26, 10°5 C à Saulty dans le Pas-de-Calais (ancien record : 11°C le 28 septembre 1993),
le 27, 10°2 C à Saint-Maurice-lès-Couches en Saône-et-Loire (ancien record mensuel : 11°2 C le 30 septembre 1988),
le 28, 13°5 C à Mouroux en Seine-et-Marne (ancien record : 14°5 C le 26 septembre 2002),
le 30, 18°4 C à Abbeville (normale : 18°4 C).
L'anomalie globale sur la France est de -0°8 C. C'est le mois de septembre le plus froid depuis 2001 et le mois le plus frais depuis août 2006.
Excepté sur le Nord-Pas de Calais et le Bas-Rhin, le mois de septembre est sec voire très sec.
On relève tout de même,
le 2, 4,6 millimètres à Arras,
le 3, 19,3 millimètres à Septsarges dans la Meuse, 22,2 millimètres à Strasbourg en six heures, 20 millimètres à Luvigny dans les Vosges, 25,1 millimètres à Sainte-Croix aux Mines dans le Haut-Rhin, 29,3 millimètres à Saales dans le Bas-Rhin,
le 4, 6,9 millimètres à Saint-Dizier-l'Évêque sur le Territoire-de-Belfort,
le 5, 3,8 millimètres à Rocroi dans les Ardennes,
le 6, 4,6 millimètres à la Wantzenau dans le Bas-Rhin,
le 7, 1,6 millimètres à Saint-Maurice-aux-Forges en Meurthe-et-Moselle,
le 10, 6,4 millimètres au Howald dans le Bas-Rhin, 7,4 millimètres à Villette en Meurthe-et-Moselle,
le 17, 19,4 millimètres à Calais-Marck, 48,3 millimètres à Château-Chinon dans la Nièvre, 53,5 millimètres à Romenay en Saône-et-Loire, 54 millimètres à Lavigny dans le Jura,
le 19, 9 millimètres à Desvres dans le Pas-de-Calais,
le 20, 5,4 millimètres à Desvres,
le 26, 32,2 millimètres à Hegeney dans le Bas-Rhin,
le 27, 49 millimètres à Baudemont et 57,5 millimètres à Chauffailles en Saône-et-Loire, 59 millimètres à Dun-les-Places dans la Nièvre, 60,2 millimètres à Champeau-en-Morvan en Côte d'Or,
le 29, 21 millimètres à Boulogne-sur-Mer dans le Pas-de-Calais.
Au cours de ce mois anticyclonique, le vent a rarement soufflé fort. On note le 26, 97 km/h au cap Gris-Nez dans le Pas-de-Calais le 26.
L'insolation a souvent été en-deça de la normale, notamment sur le Nord-Pas-de-Calais, la Picardie, la Champagne-Ardenne, l'Île de France et le Morvan ; plutôt supérieure à la normale ailleurs, notamment sur le Haut-Rhin, la Bourgogne et la Franche-Comté.

Octobre 2007 a continué dans la lignée du mois précédent pour la fraîcheur (-1°1 C), la sécheresse mais avec un excédent de soleil.
Le mois démarre sous la douceur. On relève,
en minimale,
le 2, 16°8 C à Jagny-sous-Bois dans le Val d'Oise (ancien record : 16°2 C le 9 octobre 1997),
le 3, 16°5 C à Villaines dans le Val d'Oise (ancien record : 16°3 C le 9 octobre 1997),
le 4, 16°7 C à Bâle-Mulhouse (ancien record : 15°7 C le 1er octobre 1990),
le 5, 15°6 C à Nevers-Marzy (normale : 7°2 C), 16°4 C à Sélestat (ancien record : 15°3 C le 2 octobre 1997),
en maximale,
une exception, le 1er, avec 13°3 C à Dunkerque (normale : 16°1 C),
le 4, 25°1 C à Cirfontaines en Haute-Marne (normale : 15°2 C),
le 5, 23°9 C à Lormes dans la Nièvre (normale : 14°8 C).
Ensuite, le temps se refroidit jusqu'au 10 :
en minimale,
le 6, 1°9 C à Charleville-Mézières (normale : 6°4 C),
le 7, 0°5 C à Charleville-Mézières (normale : 6°4 C),
le 8, 0°C à Mourmelon-le-Grand dans la Marne, 1°C à Aubenton dans l'Aisne, 1°5 C à Richecourt dans la Meuse, 1°6 C à Pontarlier dans le Doubs, 2°C à Colmar-Meyenheim (normale : 8°4 C),
en maximale,
le 9, 12°C à Saint-Dizier (normale : 16°6 C).
Quasiment toute la deuxième décade se déroule sous la douceur,
en minimale,
le 11, 11°6 C à Radinghem dans le Pas-de-Calais (normale : 6°7 C),
le 13, 14°5 C à Pontoise (normale : 7°4 C),
le 14, 0°2 C à Charleville-Mézières,
le 15, 11°6 C à Jagny-sous-Bois dans le Val d'Oise (normale : 7°2 C),
le 17, 11°8 C à Phalsbourg en Moselle (normale : 6°3 C),
en maximale,
le 15, 21°8 C à Wiwersheim dans le Bas-Rhin (normale : 13°9 C),
le 16, 21°6 C à Wiwersheim,
le 17, 22°2 C à Matour en Saône-et-Loire (normale : 15°1 C) et 22°5 C à Bâle-Mulhouse (normale : 14°8 C).
Un coup de fraîcheur s'abat les jours suivants, notamment pour les maximales :
en minimale,
le 19, -1°3 C à Colmar,
le 20, -3°3 C à Auberive en Haute-Marne,
le 21, -4°1 C à Juzennecourt en Haute-Marne (ancien record : -3°C le 24 octobre 2003), -4°C à Noyers dans l'Yonne (ancien record : -2°9 C le 24 octobre 1997),
le 26, -3°1 C à Domes dans la Nièvre,
le 31, -2°4 C à Mulhouse,
en maximale,
le 19, 8°6 C à Langres, 8°8 C à Giromagny sur le Territoire-de-Belfort (normale : 13°9 C) et à Villette en Meurthe-et-Moselle,
le 26, 5°4 C à Mont-Saint-Vincent en Saône-et-Loire,
le 27, 7°2 C à Decize dans la Nièvre (normale : 15°4 C),
le 28, 7°2 C à Anzely dans la Nièvre (ancien record : 8°4 C le 28 octobre 1997),
mais, des poches de douceur subsistent aussi,
en minimale,

le 26, 8°1 C à Charleville-Mézières (normale : 4°1 C),
le 27, 9°6 C à Pontoise (normale : 6°6 C),
en maximale,
le 29, 19°1 C à Matour en Saône-et-Loire (normale : 14°1 C).
Le nombre de jours de gel est plutôt normal ou supérieur à la normale.
Ce mois d'octobre se révèle sec voire même exceptionnellement sec, notamment en Alsace. On note tout de même quelques excès,
dans la nuit du 1er au 2, 44,9 millimètres à Rouvroy-les-Merles dans l'Oise, dont 26,1 millimètres en une heure
le 2, 45,5 millimètres à Magnanville dans les Yvelines, dont 36,3 millimètres en deux heures, 52,6 millimètres à Herblay dans le Val d'Oise, dont 45 millimètres en 36 minutes et 51,2 millimètres en 2 heures,
le 3, 18,8 millimètres au Fied dans le Jura,
le 9, 25,5 millimètres à Wissembourg dans le Bas-Rhin,
le 17, 17,5 millimètres à Champagnole dans le Jura,
le 29, 28,4 millimètres à Courbevoie, 30,8 millimètres à Dammartin-en-Goële en Seine-et-Marne.
Il faut noter que le nombre de jours avec précipitations supérieures ou égales à 1 milllimètre est inférieur à 2 sur le Haut-Rhin, Franche-Comté Nord et la région rémoise.
Sous des conditions durablement anticycloniques, le vent a rarement soufflé fort. On relève tout de même,
le 9 et le 17, 83 km/h au Cap Gris-Nez dans le Pas-de-Calais,
L'insolation a été excédentaire sous ce temps anticyclonique.

Novembre 2007 a poursuivi cet automne dans la fraîcheur (-0°2 C), un temps sec et plutôt ensoleillé.
Toute la première décade jusqu'au 11, commence sous des températures fluctuantes, plutôt douces du côté des minimales, plutôt fraîches du côté des maximales,
en minimale,
le 2, 12°3 C à Pontoise (normale : 5°4 C), mais -2°9 C à Colmar,
le 3, 13°7 C à Pontoise,
le 4, 10°6 C à Pesmes en Haute-Saône (normale : 4°C),
le 6, -3°2 C à Épinal (normale : 3°9 C),
le 8, 11°6 C à Pontoise,
le 11, 11°3 C à Pontoise (normale : 3°8 C),
en maximale,
le 1er, 5°4 C à la Wantzenau dans le Bas-Rhin (normale : 10°9 C),
le 7, 5°5 C à Giromagny sur le Territoire-de-Belfort (normale : 10°3 C),
le 9, 3°7 C à Giromagny,
le 10, 14°6 C à Pontoise (normale : 12°1 C),
le 11, 16°4 C à Pontoise (normale : 9°6 C) ;
La deuxième décade est fraîche :
en minimale,
le 12, -1°1 C à Achères dans les Yvelines (normale : 3°3 C),
le 13, -4°4 C à Sennecey-le-Grand en Saône-et-Loire (ancien record : -3°8 C le 16 novembre 2001),
le 17, -8°6 C à Jalogny en Saône-et-Loire,
le 19, -6°5 C à Saint-Germain-du-Bois en Saône-et-Loire,
en maximale,
le 13, 3°3 C à Giromagny (normale : 7°C),
le 18, 0°8 C à Rully en Saône-et-Loire (normale : 9°2 C),
le 19, 1°C à Wiwersheim dans le Bas-Rhin (normale : 7°5 C) ;
La douceur revient de manière ponctuelle en dernière décade :
en minimale,
le 24, -5°6 C à Charleville-Mézières,
en maximale,
le 21, 16°6 C à Villaines-sous-Bois dans le Val d'Oise (normale : 8°3 C),
le 25, 12°4 C à Pontoise (normale : 8°6 C),
mais, le 28, 0°1 C à Montreuil-sur-Barse dans l'Aube (ancien record : 1°9 C le 28 novembre 1996), 0°4 C à Fours dans la Nièvre (ancien record : 1°7 C le 30 novembre 2005),
et le 29, -0°1 C à Saint-Julien dans le Jura (ancien record : 0°1 C le 25 novembre 1999).
Les précipitations sont globalement faibles au cours de ce mois de novembre ; on relève toutefois quelques valeurs remarquables :
le 5, 4,2 millimètres à Ban-de-Sapt dans les Vosges,
le 6, 4 millimètres à Howald dans le Bas-Rhin,
le 7, 12,6 millimètres à Vagney dans les Vosges,
le 8, 15,4 millimètres à Howald dans le Bas-Rhin et à Saint-Laurent-en-Grandvaux dans le Jura,
le 9, 7,8 millimètres à Givet dans les Ardennes,
le 10, 30 millimètres à Belfahy en Haute-Saône, 40 millimètres au Howald et 45 millimètres à Belmont dans le Bas-Rhin, 35,9 millimètres à Felon sur le Territoire-de-Belfort, 51,1 millimètres à Kruth, 46,8 millimètres à Wildenstein, 36,4 millimètres à Oderen dans le Haut-Rhin, 42,8 millimètres au Ménil dans les Vosges,
le 11, 23,2 millimètres à Felon, 29,2 millimètres au Howald dans le Bas-Rhin, 43,8 millimètres à Kruth, 30,1 millimètres à Oderen dans le Haut-Rhin, 30,1 millimètres au Ménil dans les Vosges,
le 13, 19 millimètres à Champagnole dans le Jura,
le 25, 9,3 millimètres à Giromagny sur le Territoire-de-Belfort,
le 29, 13 millimètres à Desvres dans le Pas-de-Calais,
le 30, 16,8 millimètres à Rocroi dans les Ardennes.
Sous la persistance d'un temps anticyclonique, le nombre de jours de précipitations supérieures ou égales à 1 millimètre est déficitaire au cours de ce mois de novembre.
De même, le vent a peu soufflé fort. Toutefois, on note,
le 8, 130 km/h à l'aérodrome de Merville dans le Nord, 109 km/h à Lillers dans le Pas-de-Calais, 97 km/h à Nonsard-Lamarche dans la Meuse, 95 km/h à Chouilly dans la Marne,
le 10, 76 km/h à Seinghouse en Moselle.
Excepté dans les Vosges et en Meurthe-et-Moselle, ainsi que dans le Nord et en baie de Somme, l'insolation est excédentaire au cours de ce mois de novembre.
Les gelées ont été plus fréquentes que la normale au cours de ce mois de novembre également.

L'Automne 2007 a été frais, sec et plutôt ensoleillé sous la persistance de conditions anticycloniques durables. C'est l'automne le plus frais depuis 1998 et celui à connaître les trois mois déficitaires depuis 1993. Ainsi, les gelées ont été plus fréquentes que la normale. La persistance de conditions anticycloniques ont entraîné également un déficit marqué des précipitations.

Décembre 2007 est resté dans la lignée des mois précédents à savoir plutôt plus frais que la normale (-0°1 C), dans la normale au niveau des précipitations, mais en revanche très ensoleillé.
Le mois commence sous une certaine douceur humide dans la première quinzaine,
en minimale,
le 1er, 9°6 C à Pontoise (normale : 3°C),
le 5, 12°1 C à Pontoise,
mais 0°4 C à Fontaine-lès-Vervins dans l'Aisne (normale : 1°9 C),
le 12, 3°8 C à Stattmatten dans le Bas-Rhin (normale : 1°2 C),
en maximale,
le 5, 15°6 C à Matour en Saône-et-Loire (normale : 7°3 C),
le 6, 14°9 C à Jagny-sous-Bois dans le Val d'Oise (normale : 6°7 C),
le 7, 14°1 C à Bergheim dans le Haut-Rhin (normale : 5°7 C),
le 9, 11°8 C à Strasbourg-Entzheim (normale : 6°C).
Mais, le froid sec s'installe en deuxième quinzaine,
en minimale,
le 16, -11°C à Dornes dans la Nièvre,
le 17, -11°3 C à Saint-Julien dans le Jura, -10°3 C à Luxeuil-les Bains
le 18, -11°4 C à Matour en Saône-et-Loire (normale : 1°C), -9°3 C à Chaumont (record hebdomadaire),
le 19, -10°3 C à Fayl-Billot (record hebdomadaire) en Haute-Marne, -10°5 C à Soulaines-Dhuys (record hebdomadaire) dans l'Aube, -11°8 C à Branches (record hebdomadaire) dans l'Yonne,
le 20, -7°6 C à Valenciennes (ancien record : -6°9 C le 11 décembre 1991), -11°6 C à Til-Châtel (record hebdomadaire) en Côte-d'Or, -10°C à Fontainebleau (record hebdomadaire) en Seine-et-Marne,
le 21, -7°2 C à Radinghem dans le Pas-de-Calais,
le 22, -12°1 C à Luxeuil-lès-Bains en Haute-Saône (normale : -0°7 C), -12°C à Mourmelon-le-Grand dans la Marne, à la Quarte en Haute-Saône et à Bourbonne-les-Bains en Haute-Marne, -10°5 C à Arbois dans le Jura, à Bréviandes dans l'Aube et à Neufchâteau dans les Vosges,
le 24, -10°C à Rully en Saône-et-Loire (ancien record : -8°5 C le 24 décembre 2001), -11°9 C à Sainte-Croix-aux-Mines,
le 25, -12°3 C à Ville et -12°1 C à Wangenbourg-Engenthal dans le Bas-Rhin (normale : -1°3 C), -11°C à Richecourt dans la Meuse,
le 26, -9°7 C à Wangenbourg-Engenthal dans le Bas-Rhin, -9°5 C à la Rochepot en Côte-d'Or, -9°3 C à Bouscheid en Moselle, -9°C à Saulx en Haute-Saône, -8°6 C à Nancy,
en maximale,
le 13, 0°1 C à Saint-Gratien dans la Somme,
le 16, -3°9 C à Beaubery en Saône-et-Loire,
le 18, -4°3 C à Lugny en Saône-et-Loire,
le 19, -3°9 C à Toulon-sur-Arroux (record hebdomadaire) en Saône-et-Loire, -3°2 C à Saint-Prix-lès-Arnay (record hebdomadaire) en Côte-d'Or,
le 20, -4°3 C à Savigny-lès-Beaune en Côte-d'Or (ancien record : -3°3 C le 15 décembre 2001), mais 12°3 C à Lormes dans la Nièvre (normale : 7°5 C), -5°C à Chassigny en Haute-Marne et Arbois dans le Jura, -4°5 C à Dijon, à Cugney en Haute-Saône et Fontaines en Saône-et-Loire,
le 21, -4°C à Saint-Maurice-lès-Couches en Saône-et-Loire (ancien record : -3°6 C le 28 décembre 1996), mais 13°8 C à Lormes (normale : 5°2 C), -4°5 C à Pesmes en Haute-Saône et -0°9 C à Calais-Marck (ancien record : -0°5 C le 23 décembre 1994),
le 22, -3°6 C à Strasbourg-Entzheim dans le Bas-Rhin (normale : 4°4 C),
le 24, -5°9 C à Rouffach dans le Haut-Rhin (normale : 4°5 C), -5°3 C à Sélestat dans le Bas-Rhin, -4°1 C à Buxy en Saône-et-Loire, -4°6 C à Lons-le-Saunier (ancien record : -3°2 C le 23 décembre 2006),
le 25, -4°8 C à Strasbourg-Entzheim (normale : 4°4 C), -1°9 C à Torcy en Saône-et-Loire (ancien record : -1°6 C le 28 décembre 2005),
le 27, -1°C à Bucey-lès-Gy en Haute-Saône, -0°8 C à Thann dans le Haut-Rhin, 0°2 C à Til-Châtel en Côte-d'Or.
La douceur se réinstalle en fin de mois,
en minimale,
le 29, 7°C à Pontoise (normale : 1°3 C),
le 30, 7°4 C à Dunkerque (normale : 2°3 C),
le 31, 5°3 C à Jagny-sous-Bois (normale : 0°8 C),
en maximale,
le 29, 9°1 C à Wangenbourg-Engenthal (normale : 2°9 C),
le 31, 8°5 C à Jagny-sous-Bois (normale : 5°1 C) mais
1°5 C à Mirecourt dans les Vosges.
Les températures sont déficitaires jusqu'à 2°C en-dessous de la normale en Franche-Comté et en Bourgogne, notamment dans la Vallée de la Saône. L'anomalie mensuelle globale pour le territoire français est de -0°7C.
Les précipitations sont surtout importantes au cours de la première quinzaine, en raison d'un fort courant dépressionnaire d'Ouest. On relève,
le 1er, 20,4 millimètres au Howald dans le Bas-Rhin, 23,1 millimètres à Châteauvillain en Haute-Marne, 24,5 millimètres à Buigny-lès-Gamaches dans la Somme, 24,6 millimètres à Wildenstein dans le Haut-Rhin, 29 millimètres à Saulxures-sur-Moselotte dans les Vosges, 30 millimètres à Cassel dans le Nord, 44,7 millimètres à Licques dans le Pas-de-Calais,
le 2, 115,2 millimètres à Kirchberg et 56,8 millimètres à Geishouse dans le Haut-Rhin, 82,5 millimètres au Ménil dans les Vosges, 41,6 millimètres à Charleville-Mézières, 42,2 millimètres à Septsarges dans la Meuse, 42,4
millimètres à Quarré-lès-Tombes dans l'Yonne, 42,5 millimètres à Essey-et-Maizerais en Meurthe-et-Moselle, 43 millimètres à Wissembourg dans le Bas-Rhin, 46,6 millimètres à Plancher-lès-Mines en Haute-Saône, 46,9 millimètres à Bouzonville en Moselle, 48 millimètres à Saint-Didier en Côte-d'or, 49,2 millimètres à Saint-Prix en Saône-et-Loire, 52 millimètres à Dun-lès-Places dans la Nièvre,
le 3, 31 millimètres à Saint-Laurent-en-Grandvaux dans le Jura,
le 4, 44 millimètres à Sewen dans le Haut-Rhin,
le 5, 16,4 millimètres à Vagney dans les Vosges,
le 6, 37,6 millimètres à Radinghem dans le Pas-de-Calais, 42,8 millimètres à Belfahy en Haute-Saône, 57 millimètres à Rocroi dans les Ardennes, 53,8 millimètres à Bazincourt-sur-Saulx dans la Meuse, 60 millimètres à Rupt-sur-Moselle dans les Vosges,
du 6 au 7, 60,4 millimètres à Rocroi dans les Ardennes, 59,8 millimètres à Belfahy
le 7, 31 millimètres à Morteau dans le Jura,
le 10, 36,6 millimètres à Morteau et 42,2 millimètres à Saint-Claude, 40,9 millimètres à Sainte-Croix-aux-Mines dans le Haut-Rhin,
Ensuite, un temps sec revient jusquà Noël, avant le retour de perturbations plus ou moins atténuées :
le 26, 5 millimètres à Varennes-Saint-Sauveur en Saône-et-Loire, et de nombreuses pluies verglaçantes sur le quart Nord-Est
le 29, 20 millimètres à Giromagny sur le Territoire-de-Belfort, 25,8 millimètres à Belfahy en Haute-Saône, 30,4 millimètres à Servance en Haute-Saône et 31 millimètres à Saulxures-sur-Moselotte dans les Vosges,
le 30, 5,2 millimètres à Morteau dans le Doubs,
le 31, 2,6 millimètres à Strasbourg-Entzheim.
Si les pays de Somme et les contreforts du Jura et la Haute-Saône ont reçu plus de précipitations que la normale, elles ont été déficitaires ailleurs, notamment dans le Haut-Rhin avec la région de Colmar.
Le début de mois a été bien venté et dans une moindre mesure la fin de mois :
le 1er, 112 km/h à Boulogne-sur-Mer,
le 2, 133 km/h au Cap Gris-Nez dans le Pas-de-Calais, 125 km/h à Bessey-en-Chaume en Côte-d'Or, 115 km/h à Frotey-lès-Vesoul en Haute-Saône, 112 km/h à Ban-de-Sapt dans les Vosges et à Boulogne-sur-Mer, 108 km/h à Chouilly dans la Marne, 106 km/h à Is-en-Bassigny en Haute-Marne, 105 km/h à Mouzay dans la Meuse, 104 km/h à Vélizy-Villacoublay dans les Yvelines et à Vatry dans la Marne, 101 km/h à Danne-et-Quatre-Vents en Moselle,
le 3, 105 km/h à Vagney dans les Vosges, 109 km/h à Mont-Saint-Vincent en Saône-et-Loire,
le 6, 101 km/h au Cap Gris-Nez,
le 7, 133 km/h au Cap Gris-Nez, 112 km/h à Abbeville,
le 25, 94 km/h à Boulogne-sur-Mer,
le 28, 97 km/h au Cap Gris-Nez,
le 29, 97 km/h au Cap Gris-Nez.
Déficitaire dans les Ardennes et dans le Doubs, le nombre de jours avec vent maxi instantané supérieur ou égal à 16 m/s est bien excédentaire dans le Pas-de-Calais et le Nord.
Après une première quinzaine bien dépressionnaire, l'ensoleillement est généreux en deuxième quinzaine grâce à des conditions anticycloniques durablement installées entraînant aussi un nombre de jours sans dégel consécutif particulièrement conséquent en Lorraine et en Alsace.

L'Année 2007 a réservé un temps contrasté avec une première partie d'année exceptionnellement douce, et une deuxième partie plutôt fraîche. Aux précipitations copieuses de l'été ont suivi un automne sec. De plus, si l'ensoleillement a été médiocre en été, l'automne a été bien ensoleillé. Dans ces conditions, les températures ont été excédentaires de 1°4 C (0°8 C pour la Métropole sur la normale 1971-2000) dans la lignée de 2006. Les précipitations ont été relativement conformes à la normale quoique plus déficitaires sur le sud-est du Bassin Parisien. L'insolation a été plutôt supérieure à la normale surtout sur l'Est grâce à avril et à l'excédent de septembre à décembre ; en revanche, l'extrême-nord est plutôt déficitaire.