Janvier 2013 a connu des températures globalement de saison (+0°3 C), mais sous un temps très maussade et pas trop humide.
Si la première décade reste douce,
la suite du mois est bien hivernale, notamment du 13 au 26. On note :
en minimale,
le 16, -8°8 C à Rocroi dans les Ardennes (record hebdomadaire), -9°2 C à Saint-Martin en Goële en Seine-et-Marne (record hebdomadaire), -11°8 C à Fontaine-lès-Vervins dans l'Aisne (record hebdomadaire), -13°3 C à Lilliers dans le Pas-de-Calais (record hebdomadaire), -14°3 C à Rouvroy lès Merles dans l'Oise (record hebdomadaire), -16°1 C à Rouvroy en Santerre dans la Somme (record hebdomadaire),
le 17, -12°4 C à Douzy dans les Ardennes (record hebdomadaire), -13°4 C à Villersexel en Haute-Saône (record hebdomadaire) et à Valenciennes (record hebdomadaire), -13°6 C à Aulnois sous Laon dans l'Aisne (record hebdomadaire), -13°7 C à Méaulte dans la Somme (record hebdomadaire), -16°2 C à Bourdons sur Rognon en Haute-Marne (record hebdomadaire),
le 18, -10°6 C à Saint-Julien dans le Jura (record hebdomadaire), -11°4 C à Mouroux en Seine-et-Marne (record hebdomadaire), -13°C à Saint-Arnoult dans l'Oise (record hebdomadaire), -13°4 C à Saulty dans le Pas-de-Calais (record hebdomadaire),
le 22, -9°4 C à Épehy dans la Somme (record hebdomadaire),
le 23, -7°9 C à Bonzée dans la Meuse,
le 25, -10°3 C à Abbeville, -12°4 C à Lille-Lequin et à Arras (record hebdomadaire), -14°5 C à Lillers dans le Pas-de-Calais,
le 26, -19°7 C à Mouthe dans le Doubs,
en maximale,
le 16, -5°4 C à Montdauphin en Seine-et-Marne (record hebdomadaire), -5°C à Fontaine-lès-Vervins dans l'Aisne (record hebdomadaire), -4°1 C à Villette en Meurthe-et-Moselle (record hebdomadaire), -3°6 C à Vatry dans la Marne (record hebdomadaire), -2°9 C à Chevillon en Haute-Marne (record hebdomadaire), -2°7 C à Villersexel en Haute-Saône (record hebdomadaire), -2°4 C à Amiens (record hebdomadaire),
le 17, -5°C à Rouvroy en Santerre dans la Somme (record hebdomadaire), -5°2 C à Rocroi dans les Ardennes (record hebdomadaire), -5°4 C à Chauny dans l'Aisne (record hebdomadaire),
le 18, -2°1 C à Chevru en Seine-et-Marne (record hebdomadaire), -2°2 C à Villiers le Bâcle dans l'Essonne (record hebdomadaire), -2°3 C à Magnanville dans les Yvelines (record hebdomadaire) et à Oisemont dans la Somme (record hebdomadaire), -2°4 C à Villiers-Adam dans le Val d'Oise (record hebdomadaire), -2°6 C à Torcy en Saône-et-Loire (record hebdomadaire), -3°1 C à Saint-Arnoult dans l'Oise (record hebdomadaire),
le 20, -1°3 C à Wolxheim dans le Bas-Rhin (record hebdomadaire),
le 24, -3°8 C à Volmunster en Moselle (record hebdomadaire),
le 25, -2°2 C à Lille-Lesquin.
Au niveau de la métropole, l'anomalie déficitaire atteint 0°3 C, soit un mois de janvier 2013 plus frais que janvier 2012 mais globalement dans la normale des 30 dernières années. Par ailleurs, le nombre de jours sans dégel atteint entre 8 et 10 jours le long des frontières du Nord et de l'Est. D'ailleurs, le déficit des températures moyennes atteint plus de 1°C en Picardie et le Nord-Pas de Calais, tandis qu'elles sont globalement excédentaires en Alsace.
Généralement sous forme de neige, les précipitations sont globalement déficitaires. On relève :
le 1er, 40,7 millimètres à Sewen dans le Haut-Rhin,
le 10, 35,2 millimètres à Montigny-en-Morvan dans la Nièvre, 37,5 millimètres à Varennes Saint-Sauveur en Saône et Loire, 40,9 millimètres à Saint-Julien dans le Jura,
le 12, 1 centimètre de neige à Lille et à Charleville-Mézières,
le 14, 5 centimètres de neige à Lille et à Troyes, 6 centimètres de neige à Roissy, 8 centimètres de neige à Saint-Quentin, 11 centimètres de neige à Charleville-Mézières, avec des congères de 60 centimètres à Rocroi dans les Ardennes en raison du vent violent.
le 18, 6 centimètres de neige à Trappes dans les Yvelines, 7 centimètres à Orly dans l'Essonne,
le 20, 10 centimètres de neige à Paris, 10 centimètres de neige au sol à Nancy-Essey et à Lille-Lesquin, 12 centimètres à Paris-Roissy.
le 21, 13 centimètres de neige au sol à Roissy dans le Val d'Oise,
le 30, 57,7 millimètres à Sewen dans le Haut-Rhin.
Le déficit est de 25% à 50%, notamment de la Picardie aux Ardennes.
Globalement, le nombre de jours de vent fort est déficitaire par rapport à la normale : on note le 30, 103 km/h à Boulogne sur Mer.
L'ensoleillement est exceptionnellement bas, avec un déficit de près de 50% par rapport à la normale. Au niveau de la métropole, ce mois de janvier est l'un des plus maussades depuis 1950 avec 2004 et 1970. À titre d'exemple, à Strasbourg ou Langres, le nombre de jours sans le moindre rayon de soleil atteint 20 jours, contre 12 jours en année normale. On atteint des records mensuels de déficit d'ensoleillement à Auxerre de 82% (11h27 pour une normale à 64h22, ancien record de 22h18 en janvier 1970), à Langres de 78% (13h49 pour une normale de 61h39, ancien record de 23h36 en janvier 1970), à Dijon-Longvic de 76% (15h24 pour une normale de 63h54, ancien record de 25h12 en janvier 1970).

Février 2013 a connu un temps bien hivernal (-2°C), neigeux et maussade.
Les températures ont été régulièrement froides à très froides au cours du mois, notamment au cours de la dernière décade. On relève notamment :
en minimale,
le 8, -12°3 C à Levier dans le Doubs, -7°9 C à Busson en Haute-Marne,
le 14, -17°7 C à Buhl-Lorraine en Moselle, -23°C à Pierrefontaine-les-Varans dans le Doubs,
le 21, -11°C à Pontarlier dans le Doubs,
en maximale,
le 21, -3°C à Épinal, 2°3 C à Toussus-le-Noble dans les Yvelines,
le 24, -2°6 C à Saint-Julien dans le Jura (record hebdomadaire).
Au niveau de la métropole, le déficit atteint 1°9 C (moyenne 1981-2010).
Les précipitations sont disparates sur le territoire avec un certain déficit sur les Ardennes et les frontière luxembourgois-belges ; en revanche, elles s'averent bien excédentaires dans le Gâtinais, l'Orléanais et la Bourgogne. On note :
le 1er, 60,5 millimètres à Giromagny sur le Territoire de Belfort,
le 5, 6 centimètres de neige à Nancy et Besançon,
le 10, 1 centimètre à Trappes dans les Yvelines, 3 centimètres à Roissy et à Abbeville, 7 centimètres à Besançon, 8 centimètres à Luxeuil,
le 11, 2 centimètres à Nancy-Ochey.
Le vent a rarement soufflé fort. On relève : le 4, 119 km/h au Cap Gris-Nez.
L'insolation s'avère encore particulièrement déficitaire. Ainsi l'absence de soleil a été très marqué à Auxerre avec un déficit de 40%, soit 51h07 pour une normale à 85h36.

L'Hiver 2012-2013 se révèle plutôt frais, humide et neigeux et très maussade.
Au niveau de la métropole, le déficit atteint 0°3 C. Le déficit d'insolation est remarquable variant entre -20% et -50%, en raison des nuages bas et brouillards, ainsi que les perturbations fréquentes.

Mars 2013 continue dans la lignée du mois précédent en étant bien froid (-1°6 C), sec et anormalement maussade.
Malgré une première décade plutôt douce, la suite est particulièrement hivernale. On note :
en minimale,
le 7, 10°3 à Torcy en Seine-et-Marne (record hebdomadaire), 11°1 C à Pontoise (record hebdomadaire),
le 13, -5°5 C à Paris-Montsouris (ancien record : -4°6 C le 13 mars 1883, record hebdomadaire depuis le début des relevés en 1873), -9°C au Bourget et à Trappes, -10°C à Toussus-le Noble dans les Yvelines, -10°5 C à Lille (record mensuel), -11°C à Pontoise (record mensuel), -11°5 C à Saint-Quentin (ancien record mensuel le 8 mars 1971) et à Cambrai dans le Nord (record mensuel), -12°1 C à Beauvais (ancien record mensuel le 1er mars 2005), -13°8 C à Charleville-Mézières (record mensuel), -15°C au Chapet dans les Yvelines,
le 14, -8°C à Douzy dans les Ardennes (record hebdomadaire),
le 15, -9°6 C à Nancy-Essey (record hebdomadaire), -10°2 C à l'aéroport Metz-Nancy (record hebdomadaire),
le 16, -7°3 C à Til-Châtel en Côte d'Or (record hebdomadaire),
le 27, -3°6 C à Vatry dans la Marne (record hebdomadaire) et à Villette en Meurthe-et-Moselle (record hebdomadaire), -4°2 C à Wissembourg-Engenthal dans le Bas-Rhin (record hebdomadaire),
le 30, -3°9 C à Radinghem dans le Pas de Calais (record hebdomadaire), -4°C à Rocroi dans les Ardennes (record hebdomadaire),
en maximale,
le 1er, 0°C à Langres,
le 6, 17°3 C à Lille-Lesquin, 17°4 C à Charleville-Mézières,
le 11, -2°4 C à Radinghem dans le Pas-de-Calais (record mensuel),
le 13, -1°7 C à Roissy, -2°1 C à Amiens, -2°3 C à Épinal (record mensuel), -2°6 C à Pontoise, -3°C à Ligneville dans les Vosges, -3°9 C à Wangenbourg-Engenthal dans le Bas-Rhin (record mensuel),
le 24, 0°9 C à Boulogne sur Mer (record hebdomadaire), 1°6 C à Lille-Lesquin (record hebdomadaire), 1°7 C à Abbeville (record hebdomadaire),
le 25, -2°C à Wangenbourg-Engenthal dans le Bas-Rhin (record hebdomadaire), -0°4 C à Munster dans le Haut-Rhin (record hebdomadaire),
le 26, 0°4 C à Giromagny sur le Territoire de Belfort (record hebdomadaire), 0°6 C à Bâle-Mulhouse (record hebdomadaire), 1°3 C à Villette en Meurthe-et-Moselle (record hebdomadaire), 2°7 C à Semur-en-Auxois en Côte d'Or (record hebdomadaire),
le 27, 1°5 C à Erneville-aux-Bois dans la Meuse (record hebdomadaire), 2°3 C à l'aéroport de Metz-Nancy (record hebdomadaire), 3°1 C à Mailly-Champagne dans la Marne (record hebdomadaire), 4°1 C à Saint-Dizier (record hebdomadaire),
le 28, 1°9 C à Montbéliard (record hebdomadaire), 3°1 C à Arbois dans le Jura (record hebdomadaire), 3°7 C à Varenne-Saint-Sauveur en Saône-et-Loire (record hebdomadaire),
le 29, 2°6 C à Charleville-Mézières (record hebdomadaire),
le 30, 2°7 C à Saulty dans le Pas-de-Calais (record hebdomadaire).
À l'échelle de la métropole, le déficit atteint 1°5 C, soit le mois de mars le plus froid depuis 1987 (-2°5 C) et derrière 1984 et 1985. Le déficit est très marqué dans le Nord-Est (-2°6 C sur 1981-2010) et dans le Nord (-3°C sur 1981-2010).
Le nombre de jours de gel est supérieur à la normale de 6 à 12 jours près des frontières belge et allemande. Les températures maximales basses sont remarquables avec un déficit de plus de 2°C jusqu'à 3°1 C dans le Nord-Est et 3°5 C dans le Nord (mois le plus froid depuis 1970). Ce mois de mars est par ailleurs exceptionnel sur le Nord de l'Europe, puisque c'est le mois de mars le plus neigeux et le plus froid depuis 1883 en Angleterre et en Allemagne (record d'hiver froid tardif), 1962 en Belgique avec de journées où des records de froid à Uccle ont été battus depuis l'ouverture de la station en 1833,
Excepté dans le Pas-de-Calais et dans l'Orléanais, les précipitations sont bien déficitaires, surtout sur les Ardennes, la Thiérarche, la Picardie, l'Alsace Bossue et la Sarre avec localement un déficit de plus de 50%. On relève :
le 1er, brouillard givrant à Luxeuil lès Bains,
le 8, 22,2 millimètres à Steenvoorde dans le Nord,
le 9, 15,6 millimètres à Orléans et à Auxerre,
le 10, 2 centimètres à Beauvais,
le 13, 18 centimètres à Roissy, 10 centièmtres à Beauvais, 9 centimètres à Lille-Lesquin et Trappes dans les Yvelines, 6 centimètres à Charleville-Mézières.
Le vent a rarement soufflé fort au cours de ce mois.
L'insolation est encore fortement déficitaire au cours de ce mois, dont plus de 50% à Langres (72 heures) et à Bâle-Mulhouse. (75 heures). Le soleil a été absent pendant 38 jours sur ce première trimestre. Il faut remonter à mars 2008 pour voir un mois de mars encore plus déficitaire.

Avril 2013 s'avère finalement plus doux que la normale (+0°6 C), encore très humide et bien maussade.
La première décade du mois est bien froide avant un pic de douceur en deuxième décade et des températures fluctuantes et plutôt fraîches en troisième décade. On relève :
en minimale,
le 1er, -4°6 C à Volmunster en Moselle (record hebdomadaire), -4°7 C à Baudemont en Saône-et-Loire (record hebdomadaire), -4°8 C à Saint-Julien dans le Jura (record hebdomadaire),
le 3, -4°3 C à Douzy dans les Ardennes (record hebdomadaire), -4°7 C à la Selve dans l'Aisne (record hebdomadaire),
le 7, -5°4 C à Beauvais (record mensuel), -3°2 C à Abbeville (record hebdomadaire), -3°3 C à Saint-Quentin (record hebdomadaire),
le 12, 12°8 C à Braine dans l'Aisne (record hebdomadaire) et à Chambrecy dans la Marne (record hebdomadaire), 13°1 C à Strasbourg-Entzheim (record hebdomadaire), 13°3 C à Ribécourt-Dreslincourt dans l'Oise (record hebdomadaire), 14°9 C à Pontoise (record hebdomadaire),
le 24, -0°2 C à Champagnole dans le Jura, 0°7 C à Charleville-Mézières, 1°9 C à Fontainebleau,
le 29, -0°9 C à Dourdan dans l'Essonne (record hebdomadaire),
en maximale,
le 14, 24°5 C à Calais (record hebdomadaire),
le 15, 27°6 C à Obernai dans le Bas-Rhin (record hebdomadaire),
le 24, 25°3 C à Pontoise,
le 25, 28°4 C à Pontoise (reocrd hebdomadaire), 28°5 Cà Diebolsheim dans le Bas-Rhin, 28°9 C à Meaux, 29°1 C à Ménestreau en Villette dans le Loiret,
le 27, 4°2 C à Matour en Saône-et-Loire (record hebdomadaire), 4°4 C à Ligneville dans les Vosges (record hebdomadaire), 4°6 C à Saint-Prix lès Arnay en Côte d'Or (record hebdomadaire), 4°7 C à Lormes dans la Nièvre (record hebdomadaire) et à Fayl-Billot en Haute-Marne (record hebdomadaire).
Au niveau de la métropole, sur la moyenne 1981-2010, on relève un déficit de 0°1 C. Ainsi, c'est le quatrième mois consécutif déficitaire.
Si le Nord-Pas de Calais, la Picardie, la Champagne-Ardenne et l'Île de France est déficitaire (dont c'est le quatrième mois consécutif déficitaire), le reste est très excédentaire, notamment sur le Morvan, la Bourgogne, les Vosges, la Lorraine et la Franche-Comté. De la Bourgogne au Sud de l'Aube, de la Haute-Marne à la Moselle, les cumuls mensuels sont très excédentaires, supérieurs de 1,5 à 2 fois la normale. On note :
le 11, 61,7 millimètres à Sewen dans le Haut-Rhin et 78 millimètres à Rupt-sur-Moselle dans les Vosges avec de l'orage,
le 20, 30 millimètres à Kiffis dans le Haut-Rhin,
le 26, 55 millimètres à Lux dans la Côte d'Or, 55,2 millimètres à Moissey dans le Jura, 56 millimètres à Framont dans la Haute-Saône et à Romenay en Saône-et-Loire,
le 27, 35 millimètres à Etobon en Haute-Saône et même en deux jours 72 millimètres à Marnay et Cugney.
Le cumul du 26 au 30 avril est remarquable dans le Nord-Est. le cumul atteint 79,4 millimètres à Dijon (normale mensuelle : 58,2 millimètres), 56,2 millimètres à Nancy, d'où de fortes inondations en raison de sols saturés par les pluies d'hiver.
P201304
Le vent a souvent soufflé fort sur le Pas-de-Calais, et modérement sur le Jura et les Vosges. On relève : le 12, 103 km/h à Sens dans l'Yonne.
L'insolation est de nouveau bien déficitaire dans l'Est (jusqu'à 30% en Alsace dans le Sundgau et dans le Jura), plus normale ailleurs. On relève 12 jours sans soleil à Bâle-Mulhouse (record mensuel, moyenne : 3).

Mai 2013 a été particulièrement froid (-1°4 C), très humide et exceptionnellement maussade.
Ce mois de mai 2013 est le plus froid depuis mai 1991.
Au niveau de la température, une pointe d'excédent de température a lieu du 4 au 9, le reste du mois est déficitaire en particulier sur la troisième décade et notamment le 24 avec un écart de plus de 8°C par rapport à la normale. On relève :
le 7, 2°C à Champagnole dans le Jura, 4°6 C au Chapet dans les Yvelines,
en minimale,
le 23, 0°4 C à Baudemont en Saône-et-Loire (record hebdomadaire), 1°3 C à Wangenbourg-Engenthal dans le Bas-Rhin (record hebdomadaire), 2°2 C à Radinghem dans le Pas-de-Calais (record hebdomadaire),
le 24, -1°4 C à Fontainebleau (record hebdomadaire), -1°3 C à Rocroi dans les Ardennes (record hebdomadaire), -0°2 C à Pontoise dans le Val d'Oise (record hebdomadaire), -0°1 C à Margny-lès-Compiègne dans l'Oise (record hebdomadaire), 0°9 C à Dijon (record hebdomadaire), 3°7 C à Paris-Montsouris (record journalier depuis 1872, matinée la plus froide en troisième décade depuis 1955),
le 25, 2°C à Wissembourg dans le Bas-Rhin (record hebdomadaire),
en maximale,
le 13, 11°3 C à Boulogne-sur-Mer,
le 15, 20°3 C à Stattmatten dans le Bas-Rhin,
le 16, 9°5 C à Ligneville dans les Vosges (record hebdomadaire),
le 20, 8°3 C à Giromagny sur le Territoire de Belfort (record hebdomadaire), 9°1 C à Fougerolles en Haute-Saône (record hebdomadaire), 9°3 C à Fayl-Billot en Haute-Marne (record hebdomadaire), 9°5 C à Saint-Prix lès Arnay en Côte d'Or (record hebdomadaire),
le 22, 8°8 C à Frotey-lès-Vesoul en Haute-Saône (record hebdomadaire), 8°9 C à Arbois dans le Jura et à Auberive en Haute-Marne (record hebdomadaire), 9°9 C à Montbéliard dans le Doubs (record hebdomadaire),
le 23, 7°9 C à Volmunster dans la Moselle (record hebdomadaire), 8°C à Saint-Maurice aux Forges dans la Meurthe-et-Moselle (record hebdomadaire), 8°7 C à Busson en Haute-Marne (record hebdomadaire), 9°5 C à Nonsard-Lamarche dans la Meuse (record hebdomadaire), 10°5 C à Argers dans la Marne (record hebdomadaire), 10°6 C à Calais (record hebdomadaire), 11°C à Douzy dans les Ardennes (record hebdomadaire),
le 24, 7°4 C à Saulty dans le Pas-de-Calais (record hebdomadaire), 7°7 C à Rocroi dans les Ardennes (record hebdomadaire), 7°8 C à Valenciennes (record hebdomadaire), 8°C à Trappes (record hebdomadaire), 8°2 C à Saint-Quentin (record décadaire depuis 1945), 8°7 C à Roissy en France dans le Val d'Oise et à Arras dans le Pas-de-Calais, 8°8 C à Abbeville (record hebdomadaire) et à Lille (record décadaire depuis 1945),
le 26, 7°5 C à Ligneville dans les Vosges (record hebdomadaire), 7°9 C à Wangenbourg-Engenthal dans le Bas-Rhin (record hebdomadaire), 8°8 C à Munster dans le Haut-Rhin (record hebdomadaire), 9°1 C à Blondefontaine en Haute-Saône (record hebdomadaire) et à Bourdons-sur-Rognon en Haute-Marne (record hebdomadaire),
le 30, 11°C à Baudemont en Saône et Loire (record hebdomadaire).
Au niveau de la métropole, ce mois de mai se place comme le deuxième plus froid depuis 1959 pour les températures maximales derrière 1984, -2°3 C en anomalie pour les températures moyennes, troisième mois le plus froid depuis 1984 avec 1991 mais derrière 1987 et 1984.
Les précipitations sont très abondantes au cours de ce mois, puisque l'on bat des records mensuels : 211,4 millimètres à Chaumont en Haute-Marne (depuis 1991), 253,6 millimètres à Détain-et-Bruant en Côte d'Or (depuis 1962). On note :
du 1er au 3, il tombe 74 millimètres à Chaumont, 54,9 millimètres à Dijon, soit sur les 8 derniers jours, 140 millimètres à Chaumont et 135 millimètres à Dijon entraînant des crues de la Marne, de l'Aube et de la Seine,
le 2, 60,7 millimètres à Bessey en Côte d'Or,
le 7, 17,5 millimètres en une heure à Givet dans les Ardennes,
le 8, 23,3 millimètres à Charleville-Mézières, 49,6 millimètres à Saint-Hilaire sur Helpe dans le Nord avec 46 millimètres en deux heures,
le 19, 27 millimètres à Saint-Maur des Fossés dans le Val de Marne, 27,4 millimètres à Paris-Montsouris, 47 millimètres à Villette en Meurthe-et-Moselle, 50,2 millimètrres à Mouzay dans la Meuse, 51,4 millimètres à Buzancy dans les Ardennes,
le 20, 72,4 millimètres à Lepuix sur le Territoire de Belfort,
le 24, 23,4 millimètres à Changis-sur-Marne en Seine-et-Marne, des flocons de neige sur Orléans,
le 31, 78,8 millimètres au Russey dans le Doubs, 73 millimètres à Belmont dans le Bas-Rhin.
Au niveau de la métropole, ce mois de mai se place comme le quatrième plus humide depuis 1959 avec 1,5 fois la normale, comparable à 2007, mais derrière 1981, 1983 et 1984.
Le vent a soufflé faiblement au cours de ce mois.
L'insolation est particulièrement faible avec un déficit de 20% à 50% et atteint des records mensuels : 81 heures à Langres, soit le plus faible depuis 1991.

Le printemps 2013 est particulièrement froid, humide et maussade.
Le déficit thermique atteint 1°3 C par rapport à la métropole, accentué plus au Nord qu'au Sud. Les pluies restent abondantes et des records de faible insolation atteint : 300 heures à Bâle-Mulhouse avec 27 jours sans soleil, 5 jours ensoleillés (normale : 500 heures), 295 heures à Dijon avec 24 jours sans soleil, 8 jours ensoleillés (normale : 505 heures), 351 heures à Dijon avec 21 jours sans soleil, 10 jours ensoleillés (normale : 549 heures).
Températures & précipitations au printemps 2013

Juin 2013 a été un peu plus doux (+0°4 C), aux précipitations normales et légèrement déficitaires en ensoleillement.
Les températures ont été contrastées entre un début de mois frais, de la chaleur en milieu de mois avant le retour de la fraîcheur en fin de mois. On relève :
en minimale,
le 17, 20°5 C à Saint-Yan en Saône et Loire (record hebdomadaire),
le 18, 19°9 C à Bâle-Mulhouse (record hebdomadaire),
le 19, 24°C à Hegeney dans le Bas-Rhin (record mensuel),
le 20, 18°2 C à Douzy dans les Ardennes (record hebdomadaire),
le 25, 5°C à Vatry dans la Marne (record hebdomadaire), 5°1 C à Dourdan en Essonne (record hebdomadaire), à Mondauphin en Seine-et-Marne (record hebdomadaire), 5°6 C à Plessis-Belleville dans l'Oise (record hebdomadaire),
en maximale,
le 1er, 12°5 C à Montbéliard,
le 3, 10°9 C à Lucelle dans le Haut-Rhin,
le 5, 28°5 C à Vesoul en Haute-Saône mais 13°1 C à Dunkerque,
le 7, 29°3 à Pontoise, 30°5 C à Juzennecourt en Haute-Marne,
le 8, 28°1 C à Strasbourg,
le 9, 12°9 C à Calais (record hebdomadaire),
le 10, 12°9 C à Ban de Sapt dans les Vosges,
le 17, 36°1 C à Bâle-Mulhouse (record mensuel),
le 18, 32°1 C à Ligneville dans les Vosges (record hebdomadaire),
le 19, 33°3 C à Giromagny sur le Territoire de Belfort (record hebdomadaire), 34°6 C à Montbéliard dans le Doubs (record hebdomadaire), 35°2 C à Mulhouse (record hebdomadaire),
le 20, 28°5 C à Scheibenhard dans le Bas-Rhin (record hebdomadaire),
le 22, 25°6 C à Stattmatten dans le Bas-Rhin,
le 24, 14°7 C à Lillers dans le Pas de Calais (record hebdomadaire), 14°9 C à Douzy dans les Ardennes (record hebdomadaire), 15°C à Saint-Maurice-aux-Forges dans la Meurthe-et-Moselle (record hebdomadaire), 15°4 C à Rioz en Haute-Saône (record hebdomadaire), 15°9 C à Torcy en Saône-et-Loire,
le 25, 14°4 C à Volmunster en Moselle (record hebdomadaire), 14°8 C à Épinal (record hebdomadaire), 15°7 C à Hegeney dans le Bas-Rhin (record hebdomadaire),
le 27, 15°6 C à la Wantzenau dans le Bas-Rhin (record hebdomadaire),
le 28, 15°2 C à Mâcon (record hebdomadaire).
Au niveau de la métropole, les températures moyennes sont inférieures de 0°8 C, soit le mois de juin le plus froid depuis 1995.
Les précipitations sont plutôt excédentaires au cours de ce mois en raison des orages excepté sur le Nord-Pas de Calais, les Vosges et le Sud de l'Alsace notamment. On note :
le 1er, 28,2 millimètres à Stattmatten dans le Bas-Rhin,
le 6, 14,2 millimètres à Sens en une heure,
le 8, 60,5 millimètres à Brétigny sur Orge dans l'Essonne, 61,2 millimètres à la Brosse-Montceaux en Seine-et-Marne, 54 millimètres à Obernai dans le Bas-Rhin,
le 9, 85,5 millimètres à Épenoy dans le Doubs,
le 10, 14,9 millimètres à Champforgeuil en Saône et Loire en quatre heures, 15,2 millimètres à Carspach dans le Haut-Rhin en quatre heures,
le 13, 33,8 millimètres à Tavaux dans le Jura, 37 millimètres à Chamblanc en Côte d'Or,
le 19, 62,5 millimètres à Nonsard-Lamarche dans la Meuse, 67 millimètres à Jagny sous Bois dans le Val d'Oise, 82 millimètres à Varanges en Côte d'Or,
le 20, 10,6 millimètres en six minutes à Boigneville dans l'Essonne, 19,2 millimètres en moins d'une heure à Blondefontaine en Haute-Saône, 22,4 millimètres en moins d'une heure à Orbey dans le Haut-Rhin, 25,1 millimètres à Dommartin aux Bois dans les Vosges en un peu plus de deux heures, 31,1 millimètres à Rouvres en Woëvre dans la Meuse en trois heures, 47,1 millimètres à Saint-Hilaire sur Helpe dans le Nord en six heures, 61,3 millimètres à Saint-Hilaire sur Helpe dans le Nord, 71,4 millimètres à Chamblanc en Côte d'Or,
le 22, 11,2 millimètres à Bainghen dans le Pas de Calais,
le 23, 15,3 millimètres à Sancey le Grand dans le Doubs, 16,1 millimètres à Rocroi dans les Ardennes,
le 27, 20,2 millimètres à Luxeuil lès Bains.
Le vent a parfois soufflé fort et plus régulièrement que la normale dans la Somme notamment, l'Alsace et la Franche-Comté. On relève :
le 6, 63 km/h à Sens,
le 13, 92 km/h à Sélestat dans le Bas-Rhin, 93 km/h à Luxeuil lès Bains en Haute-Saône, 94 km/h à Tavaux dans le Jura,
le 19, 99 km/h à Roissy, 136 km/h à Chamblanc en Côte d'Or, 160 km/h à Semoutiers-Montsaon en Haute-Marne, mini-tornade d'intensité 3 sur l'échelle de Fujita (0 ) 5) à Châtillon sur Seine en Côte d'Or, soit des vents estimés de 220 km/h à 270 km/h,
L'insolation est plutôt déficitaire de 10% en général, excepté à l'Est d'une ligne allant de Longwy à Belfort, en particulier à Colmar où le soleil a brillé 255 heures.

Juillet 2013 a été exceptionnellement ensoleillé, très chaud (+2°9 C) et assez orageux.
Après un début un peu frais, la suite du mois a été globalement chaud voire très chaud avec une vague de chaleur modérée mais durable en deuxième quinzaine du mois. On relève ainsi :
en minimale,
le 14, 7°7 C à Mourmelon-le-Grand dans la Marne,
le 23, 22°7 C à Pontoise (record hebdomadaire),
le 24, 19°1 C à Nonsard Lamarche dans la Meuse, 19°3 C à Charleville-Mézières,
le 26, 20°4 au Bourget (record hebdomadaire),
le 27, 21°7 C à Fayl-Billot en Haute-Marne (record mensuel),
le 28, 21°1 C à Sélestat dans le Bas-Rhin (record mensuel),
le 31, 19°3 C à Chessy lès Prés dans l'Aube (record hebdomadaire), 18°C à Plessis-Belleville dans l'Oise (record hebdomadaire), 20°3 C à Wolxheim dans le Bas-Rhin (record hebdomadaire),
en maximale,
le 14, 20°4 C à Dunkerque,
le 18, 29°5 C à Charleville-Mézières,
le 21, 36°1 C à Saint-Maur des Fossés dans le Val de Marne,
le 22, 32°2 C à Abbeville, 34°2 C à Vatry dans la Marne (record hebdomadaire), 36°3 C à Pontoise,
le 24, 31°3 C à Chessy lès Prés dans l'Aube, 31°7 C à Pontoise,
le 26, 34°C à Juzennecourt en Haute-Marne, 35°3 C à Colmar,
le 27, 31°2 C à Nancy, 35°5 C à Mâcon, 36°7 C à Pesmes en Haute-Saône (record hebdomadaire), 37°1 C à Châtillon sur Seine en Côte d'Or (record hebdomadaire) et à Montbéliard (record mensuel), 38°5 C à Strasbourg (record hebdomadaire), 38°7 C à Colmar (record hebdomadaire),
le 28, 18°8 C à Torcy en Saône et Loire (record hebdomadaire), 19°4 C à Til-Châtel en Côte d'Or (record hebdomadaire), 21°C à Mâcon.
La vague de chaleur de la deuxième quinzaine de juillet est assez intense et plutôt long.
http://france.meteofrance.com/content/2013/7/27896-43.jpg
Au niveau de la Métropole, l'excédent atteint 1°9°C soit le mois de juillet le plus chaud depuis 1900 après 2006 et 1983, à égalité avec 1994.
Les précipitations ont été disparates, surtout orageuses et centrées sur la deuxième quinzaine : On note :
le 2, 51,9 millimètres à Château-Chinon dans la Nièvre dont 31,9 millimètres en 30 minutes,
le 18, 56,2 millimètres à Mont Saint Vincent en Saône-et-Loire,
le 19, 43 millimètres à Pontarlier dans le Doubs,
le 22, 77,8 millimètres à Doncourt lès Conflans en Meurthe-et-Moselle,
le 23, 26 millimètres à Savigny lès Beaune en Côté d'Or en une heure, 38,4 millimètres à Berg dans le Bas-Rhin en une heure, 43,3 milimètres à Rouvroy en Santerre dans la Somme en une heure,
le 24, 24,4 millimètres à Chailly en Bière en Seine et Marne en trente minutes, 56,3 millimètres à Lesse en Moselle en une heure,
le 25, 51,4 millimètres en 5 heures à Voulton en Seine-et-Marne,
le 26, 22,7 millimètres en une heure à Lille, 37,2 millimètres à Bernaville dans la Somme en une heure et 59,3 millimètres en 24 heures, 25,1 millimètres à Saulces-Champennoises dans les Ardennes en 30 minutes, averses de grêle de 5 centimètres dans l'Oise,
le 28, 69,7 millimètres à Mâcon dont 48,5 millimètres en trois heures,
le 29, 30 millimètres à Bâle-Mulhouse, 19 millimètres à Saint-Hilaire sur Helpe dans le Nord,
le 30, 21,4 millimètres à Fiefs dans le Pas de Calais.
Les précipitations mensuelles sont très disparates en fonction des orages, plutôt déficitaires en Alsace, en Champagne et dans l'Auxois et en Région Parisienne, plutôt excédentaires ailleurs : en Picardie et en Bourgogne jusqu'à 169,5 millimètres au Mont-Saint-Vincent en Saône et Loire (record mensuel).
Le vent a très peu soufflé au cours de ce mois, notamment dans le Nord-Pas-de-Calais. Mais les rafales sont parfois très fortes sous les orages avec :
le 2, 82 km/h à Châlon-sur-Seine,
le 26, 119 km/h à Saulces-Champenoises, supérieur à 140 km/h à Joinville en Haute-Marne,
le 27, 105 km/h à Saint-Dizier et à Cambrai dans le Pas-de-Calais, 115 km/h à Septsarges dans la Meuse, 118 km/h à Tonnaire dans la Meuse, 120 km/h à Troyes, 121 km/h à Givet dans les Ardennes, 125 km/h à Vatry dans la Marne, 137 km/h à Châtillon sur Seine en Côte d'Or, 138 km/h à Soulaines-Dhuys dans l'Aube.
Le mois est particulièrement ensoleillé avec de nombreux records d'ensoleillement mensuel depuis 1991 le plaçant devant 2006, avec un excédent dépassant les 40% dans les Ardennes et en Alsace : 306 heures à Paris-Montsouris (normale : 212 heures, ancien record : 2006), 314 heures à Saint-Dizier (normale : 228 heures, ancien record : 2006).

Août 2013 a été un peu plus chaud que la normale (+1°C), ensoleillé et plutôt sec.
Après un démarrage sous de fortes chaleurs, le temps se rafraîchit pour un temps avec de retrouver plus tardivement des conditions particulièrement estivales. On relève :
en minimale,
le 2, 21°5 C à Pontoise (record hebdomadaire), 21°6 C à Saint-Mards dans l'Aube (record hebdomadaire), 22°C à Wangenbourg Engenthal dans le Bas-Rhin (record hebdomadaire),
le 3, 19°5 C à Luxeuil lès Bains (record hebdomadaire), 21°1 C à Giromagny sur le Territoire de Belfort (record hebdomadaire), 21°3 C à Chambrecy dans la Marne (record hebdomadaire), 22°9 C à Strasbourg (record hebdomadaire),
le 10, 6°8 C à Charleville-Mézières,
le 13, 5°4 C à Orléans,
le 14, 3°5 C à Brassy dans la Nièvre, 4°9 C à Orléans, 5°2 C à Charleville-Mézières, 5°3 C à Fontainebleau,
le 15, 3°8 C à Auberive en Haute-Marne,
le 18, 20°4 C à Pontoise,
le 20, 4°7 C au Châtelet en Seine-et-Marne (record hebdomadaire),
le 21, 5°7 C à Charleville-Mézières,
en maximale,
le 1er, 37°3 C à Châtillon sur Seine en Côte d'Or et au Chapet dans les Yvelines (record hebdomadaire), 32°8 C à Calais (record hebdomadaire),
le 2, 36°C à Strasbourg, 36°2 C à Troyes et à Saint-Dizier, 37°3 C à Colmar (record hebdomadaire),
le 3, 31°7 C à Colmar,
le 5, 34°4 C à Colmar,
le 10, 18°3 C à Boulogne-sur-Mer,
le 15, 19°7 C à Boulogne-sur-Mer,
le 18, 18°5 C à Boulogne-sur-Mer,
le 25, 13°9 C à Jagny-sous-Bois dans le Val d'Oise (record hebdomadaire), 14°1 C à Trappes et à Villacoublay dans les Yvelines (record hebdomadaire).
La température moyenne mensuelle de la Métropole connaît un léger excédent de 0°2 C, plûtôt déficitaires sur les températures minimales.
Les précipitations ont été très peu fréquentes et surtout sous forme orageuse, d'où un certain déficit plutôt marqué, excepté dans le Vexin et dans le Nord de l'Alsace où l'on relève un certain excédent.
le 2, 20,7 millimètres à Villette en Meurthe et Moselle,
le 4, 27,9 millimètres à Épenoy dans le Doubs,
le 7, 48 millimètres à Flins sur Seine dans les Yvelines,
le 9, 12,7 millimètres à Douzy dans les Ardennes, 16,5 millimètres à Septsarges dans la Meuse,
le 18, 26 millimètres à la Selve dans l'Aisne,
le 25, 39,2 millimètres à Scheibenhard dans le Bas-Rhin, 46 millimètres à Schweyen en Moselle,
le 27, 32,5 millimètres à Dôle dans le Jura, .33,3 millimètres à Buxy en Saône et Loire, 35 millimètres à Montreuil en Seine-Saint-Denis,
le 28, 10,5 millimètres à Giromagny sur le Territoire de Belfort,
Le vent a peu soufflé fort, excepté dans le Bas-Rhin ; on note toutefois :
le 2, 85 km/h à Chouilly dans la Marne,
le 5, 115 km/h à Nevers.
L'ensoleillement est particulièrement généreux avec quelques records mensuels : 286 heures à Trappes dans les Yvelines.

L'été 2013 a été plutôt chaud, orageux et très ensoleillé malgré un mois de juin frais et agité.
Au niveau de la Métropole, l'excédent atteint 0°4 C.
Le nombre de jours de pluie est inférieur à la normale pour des quantités proches des normales.
L'ensoleillement est excédentaire, notamment sur juillet et août : en cumul sur ces deux mois, depuis 1991 (année du passage au capteur électronique), de nombreux records mensuels sont battus avec 550 heures à Charleville-Mézières (cumul juillet-août normal : 403 heures) soit un excédent de 36% (ancien record : 2003), 559 heures à Paris-Montsouris (cumul juillet-août normal : 424 heures) soit un excédent de 32% (ancien record : 2003), 587 heures à Colmar (cumul juillet-août normal : 463 heures), soit un excédent de 27% (ancien record : 2003).

Septembre 2013 a été un peu plus doux (+0°6 C), humide et maussade.
Les températures restent autour des moyennes saisonnières au cours du mois, malgré de nombreuses variations :

en minimale,
le 1er, 4°1 C à Charleville-Mézières,
le 2, 2°3 C à Prémery dans la Nièvre,
le 5, 18°3 C à Saulty dans le Pas-de-Calais (record hebdomadaire),
le 12, 6°6 C à Reims,
le 21, 5°1 C à Colmar ;
en maximale,
le 4, 33°5 C aux Riceys dans l'Aube (record hebdomadaire),
le 5, 30°4 C à Épinal (record mensuel), 30°7 C à Charleville-Mézières (record mensuel), 31°3 C à Saint-Quentin (record hebdomadaire), 32°2 C à Amiens (record mensuel), 32°3 C à Troyes (record hebdomadaire), 32°5 C à Cambrai et à Épinoy (record mensuel depuis 1954) dans le Pas-de-Calais (record mensuel), 33°C à Orly (record mensuel depuis 1921), 35°2 C à Pontoise (record mensuel),
le 6, 32°3 C à Marckolsheim dans le Bas-Rhin (record hebdomadaire), 32°5 C à Colmar (record hebdomadaire),
le 11, 11°9 C à Besançon (record hebdomadaire),
le 19, 11°7 C à Hohwald dans le Bas-Rhin, 13°C à Château-Chinon dans la Nièvre, 13°1 C à Rocroi dans les Ardennes, 13°8 C à Villette en Meurthe-et-Moselle,
le 20, 15°4 C à Saint-Hilaire sur Helpe dans le Nord,
le 27, 16°2 C à Saulty dans le Pas de Calais.
Au niveau de la Métropole, l'excédent atteint 0°6 C.
Les précipitations sont très contrastées : déficitaires dans le Nord-Pas-de-Calais, excédentaires ou normales ailleurs ; on relève :
le 9, 32,6 millimètres à Saint-Quentin, 43,2 à Rocroi dans les Ardennes,
le 11, 36,1 millimètres à Kruth dans le Haut-Rhin,
le 14, 67 millimètres à Orléans en 12 heures,
le 16, 34,8 millimètres à Belfahy sur le Territoire de Belfort,
le 17, 38,4 millimètres à Radinghem dans le Pas de Calais, 54,7 millimètres à Sewen dans le Haut-Rhin.
Au niveau mensuel, l'excédent atteint 62% à Orléans avec 81,7 millimètres.
Le vent a rarement soufflé fort au cours de ce mois ; on note :
le 7, 89 km/h à Colmar,
le 17, 97 km/h à Boulogne sur Mer.
L'insolation est plutôt déficitaire excepté le long de la frontière belge. Ainsi, 171 heures sont relevées à Saint-Quentin.

Octobre 2013 est anormalement doux (+2°4 C), très humide et maussade sous des conditions bien dépressionnaires.
Les températures sont plus douces que la normale, excepté du 9 au 15 et en toute fin de mois. On relève :
en minimale,
le 4, 16°8 C à Beauvais (record mensuel), 17°2 C à Dunkerque (record mensuel) et à Amiens (record mensuel), 17°5 C à Belleville à Paris (record mensuel),
le 10, 9°3 C à Épehy dans la Somme, 9°2 C à Arras,
le 22, 16°2 C à Lesse en Moselle,
le 26, 15°1 C à Nancy (record hebdomadaire) et à Épinal (record hebdomadaire), 16°7 C à Tavaux dans le Jura et 18°2 C à Lons-le-Saunier (record hebdomadaire),
en maximale,
le 11, 7°1 C à Giromagny sur le Territoire de Belfort,
le 12, 7°2 C à Sélestat dans le Bas-Rhin (record hebdomadaire), 7°5 C à Metz (record hebdomadaire),
le 22, 25°C à Saint-Dizier,
le 28, 24°6 C à Strasbourg.
L'excédent au niveau de la Métropole atteint 1°9 C, soit le 6e mois d'octobre le plus chaud depuis 1900.
Les précipitations sont très régulières et copieuses au cours de ce mois d'octobre. On note :
le 5, 48,9 millimètres à Semur en Auxois en Côte d'Or, 57 millimètres à Marckholsheim en Moselle, 63,2 millimètres à Cirfontaines en Ornois en Haute-Marne, 83,7 millimètres à Dommartin aux Bois dans les Vosges,
le 10, 56 millimètres à Lille, 49 millimètres à Saint-Quentin, 43 millimètres à Arras dans le Pas de Calais, 34 millimètres au Fied dans le Jura,
le 13, 37,1 millimètres à Dunkerque, 60,1 millimètres au Touquet, 35,2 millimètres à Lepuix sur le Territoire de Belfort,
le 14, 31,7 millimètres à Cayeux sur Mer dans la Somme et à Nemours en Seine-et-Marne, 36,9 millimètres à Épinal,
le 15, 36,5 millimètres à Kruth dans le Haut-Rhin, 46 millimètres à Saint-Quirin en Moselle, 54,6 millimètres à Ban de Sapt dans les Vosges,
le 16, 16,1 millimètres à Auxerre,
le 17, 7 millimètres à Lille-Lesquin,
le 22, grèle à Auxerre, 46 millimètres à Droyes en Haute-Marne, 23 millimètres à Saint Ouen lès Parey dans les Vosges en deux heures,
le 25, 25,4 millimètres à Aubreville dans la Meuse,
le 26, 37 millimètres à Mathaux dans l'Aube, 39 millimètres à Cernon dans le Jura,
le 29, 26 millimiètres à Bainghem dans le Pas de Calais.
L'excédent atteint plus de 10% au niveau de la Métropole, mais l'excédent le plus fort atteint la Champagne et notamment la région de Saint-Dizier où le cumul atteint 194 millimètres, soit le cumul en octobre le plus important depuis le début des relevés en 1852, devant octobre 1998. L'Île de France et une partie de la Picardie connaissent des précipitations plus proches de la normale, voire un léger déficit.
Sous des conditions fortement dépressionnaires, le vent a soufflé plus souvent fort que la normale d'octobre, notamment sur le Nord-Pas-de-Calais et dans une moindre mesure en Franche-Comté. On note notamment :
le 20, tornade niveau EF2 à Bailleul dans le Nord (vent entre 170 km/h et 220 km/h sur une longueur de 9 km et large de 80 m), et 100 km/h à Blesmes dans l'Aisne,
le 27, 147 km/h au Cap Gris-Nez dans le Pas de Calais sous les effets de la tempête Christian.
Sous ce temps très perturbé, le soleil se montre discret avec un déficit de 10% à 30% en général. On ne relève que 65 heures au Touquet dans le Pas de Calais pour le cumul mensuel, soit moins de 60% que la normale.

Novembre 2013 se sera comporté sous des températures de saison (+0°3 C), très humide et bien maussade.
Après un début de mois très doux, la deuxième quinzaine est beaucoup plus froide avec une pointe hivernale en fin de mois. On relève :
en minimale,
le 7, 14°1 C à Bâle-Mulhouse (record hebdomadaire),
le 11, -3°6 C à Nevers,
le 24, -1°3 C à Creil dans l'Oise,
le 27, -11°4 C à Maîche dans le Doubs, -8°3 C à Luxeuil lès Bains, -6°C à Volmunster en Moselle ;
en maximale,
le 11, 3°C à Metz.
Au niveau de la métropole, les températures présentent un déficit de 0°5 C.
Le mois se révèle particulièrement perturbé : on relève :
le 7, 33,3 millimètres à Rocroi dans les Ardennes,
le 8, 41,4 millimètres à Fougerolles en Haute-Saône et 80,7 millimètres sur le Ballon d'Alsace sur le Territoire de Belfort en 3 jours, 31 millimètres à Saulty dans le Pas-de-Calais dont 60,8 millimètres en 5 jours,
le 19, 39 millimètres à Mont Saint-Vincent en Saône et Loire.
L'excédent est généralisé et dépasse souvent les 25% comme en Alsace, en Champagne, en Île de de France, dans l'Artois.
Le vent a souvent soufflé plus fort que la normale en nombre de jours, notamment sur les côtes.
Sous des conditions dépressionnaires durables, l'insolation accuse un déficit dépassant les 25%.

L'Automne 2013 se révèle très doux, très humide et maussade.
Quelques records saisonniers de précipitations sont atteints, notamment à Saint-Dizier où il tombe en automne météorologique 386,6 millimètres alors que le précédent record datait de 1974 avec 385,8 millimètres depuis le début des relevés en 1852.

Décembre 2013 a été doux (+1°9), sec et exceptionnellement ensoleillé.
En terme de température, si le début de mois navigue sous des températures de saison voire fraîche, la deuxième partie du mois se passe sous la douceur. On relève :
en minimale,
le 1er, -8°9 C au Fied dans le Jura,
le 8, -6°4 C à Saint-Yan en Saône-et-Loire,
le 22, 8°2 C à Munster dans le Haut-Rhin (record hebdomadaire),
le 27, -1°3 C à Dijon,
en maximale,
le 10, -1°9 C à Chamblanc en Côte d'Or (record hebdomadaire), -2°8 C à Arbois dans le Jura (record hebdomadaire),
le 12, -1°C à Dijon, 0°6 C à Strasbourg, 0°9 C à Nancy-Essey,
le 15, 0°1 C à Jalogny en Saône-et-Loire, 0°6 C à Blondefontaine en Haute-Saône,
le 17, 13°3 C à Rioz en Haute-Saône (record hebdomadaire), 13°8 C à Varennes Saint-Sauveur en Saône et Loire (record hebdomadaire), 14°3 C à Arbois dans le Jura (record hebdomadaire) et à Wangenbourg-Engenthal dans le Bas-Rhin (record hebdomadaire), 15°3 C à Montbard en Côte d'Or (record hebdomadaire), 16°3 C à Munster dans le Haut-Rhin (record hebdomadaire),
le 24, 16°5 C à Luxeuil lès Bains (record hebdomadaire), 16°7 C à Colmar, 17°4 C à Montbéliard (record hebdomadaire).
Au niveau de la métropole, l'excédent atteint 0°7 C.
Au niveau des précipitations, le mois est sec à très sec, notamment en Lorraine et sur le Morvan, plus humide sur la Côte d'Opale, sur le Haut-Rhin, en Thiérarche et dans l'Avesnois. On note :
le 24, 59 millimètres à Charleville-Mézières,
le 25, 56 millimètres à Coulans, 62 millimètres à Lons-le-Saunier, 63,3 millimètres à Saint-Julien dans le Jura, 64 millimètres à Varennes Saint-Sauveur en Saône et Loire,
le 27, 37 millimètres à Jamericourt dans l'Oise.
Au niveau de la métropole, le déficit est de plus de 15%.
Le vent a souvent soufflé plus fort que la normale, notamment dans le Nord Pas de Calais, la Picardie et en Lorraine. On relève avec la tempête Dirk :
le 24, 118 km/h à Boulogne sur Mer, 101 km/h à Dijon, 100 km/h à Roissy et à Saint-Dizier,
le 25, 126 km/h à Frotey lès Vesoul en Haute-Saône, 105 km/h à Lons le Saunier,
le 27, 106 km/h à Boulogne-sur-Mer.
L'insolation est particulièrement excédentaire, grâce à une première quinzaine très ensoleillée. De nombreux records mensuels sont battus : 92 heures à Mâcon, 97 heures au Bourget, 100 heures à Saint-Dizier, 109 heures à Troyes (203% par rapport à la normale, 7 jours ensoleillés contre 3 en normale, record depuis le début des mesures en 1975), 113 heures à Paris-Montsouris (219% par rapport à la normale, 6 jours ensoleillés contre 3 en normale, record depuis le début des mesures en 1933), 115 heures à Nevers (210% par rapport à la normale, 12 jours ensoleillées contre 3 en normale, record depuis le début des mesures en 1951), 124 heures à Bâle-Mulhouse. En revanche, dans le val de Saône, l'ensoleillement est plus limité avec à Dijon seulement 58 heures d'ensoleillement et 13 jours sans soleil.

L'Année 2013 est un peu plus doux que la normale, très humide et particulièrement maussade.