•  Préambule : géographie des prévisions saisonnières

Ces prévisions sont réalisées pour une zone naturelle climatique : moitié Nord de la France, moitié Sud de l'Angleterre, Belgique, Hollande, extrême ouest de l'Allemagne. Bien que ne faisant pas partie de la même zone naturelle climatique, une extension est réalisé pour la partie Ouest et Sud de la France, mais avec une probabilité de réussite plus aléatoire...

  •  Base climatique pour le calcul des anomalies

La Station de Saint-Dizier en en Haute-Marne sert de base au déviation par rapport à la normale.

  •  Établissement des prévisions

Les prévisions sont établies sur ces pages à partir des cycles intra- et extra saisonniers et annuels, d'un calendrier de période de temps annuel et de l'activité solaire. L'ensemble est comparé à aux prévisions des grands modèles numériques mondiaux. 

  •  Mon édito

sf-editoPrévisions à long terme : il reste très difficile d'effectuer des jalons en prévision saisonnière. Il est en revanche, assez visible d'observer le trend général du temps aujourd'hui, malgré le réchauffement climatique qui semble de plus en plus perceptible.

Réchauffement climatique : Afin de prendre en compte les anomalies de températures prévues ci-dessous, il conviendrait actuellement de faire évoluer les critères suivants pour la moyenne 1981-2010 par rapport à la moyenne 1961-1990 :
en température : +0°7 C ;
en précipitations : +35 millimètres ;
en ensoleillement : -1,1 heure.
Car cette fluctuation ou changement climatique impacte les moyennes saisonnières surtout à partir de 1988. En tout cas, sans être alarmiste outre mesure, la situation, à l'échelle du Globe, devient inquiétante tout de même...

Synthèse : Nous vivons toujours une période atypique depuis plusieurs années. Conséquence d'un dérèglement climatique ? Cela rend la prévision des plus aléatoires.

  •  Critique personnel sur les prévisions du mois précédent
Juillet 2018 : Des prévisions vraiment en demi-teinte... La période depuis avril jusque juillet est beaucoup plus chaude et parfois exceptionnellement chaude. Les prévisions au niveau des températures ne sont donc pas justes. Dans une certaine proportion, les modèles avaient bien perçu cette anomalie chaude. Concernant les précipitations, les résultats peuvent paraître inégaux... Mauvaise prévision en avril car temps anticyclonique contre toute attente. Mai fut bien perçu et juin également mais en restant mesuré... Juillet paraît être parti sur une note exceptionnellement sèche également, d'où une prévision fausse. Sur mai, juin et juillet, le timing proposé est relativement assez proche de la réalité néanmoins...

  •  Légendes : écart par rapport à la normale (1961-1990)
Température ≤-5°C -4°C -3°C -2°C -1°C -0°5 C 0°C 0°5 C 1°C 2°C 3°C 4°C ≥5°C
Précipitations ≤-90% -75% -50% -35% -20% -10% 0% 10% 25% 50% 75% 100% ≥125%
Insolation ≤-90% -75% -50% -35% -25% -10% 0% 10% 25% 35% 50% 75% ≥100%

 

  •  Synthèse des prévisions pour les prochains mois

Prévision Température 201807 

Mois Août 2018 Septembre 2018 Octobre 2018 Novembre 2018 Décembre 2018 Janvier 2019
Impression Instable Instable Nuageux Nuageux NuageuxFroid NuageuxFroid
Thermomètre +1°5 C +0°5 C +0°7 C -0°7 C -1°8 C -3°4 C
Précipitations +10% +20% -15% -15% -10% -15%
Ensoleillement +5% ±0% +5% +10% +5% +10%
Fiabilité 70% 65% 60% 55% 50% <50%

  •  Les prévisions en détail pour les prochains mois

Frise

Année 2018 Impression Thermomètre
±0°5 C
Précipitations
±
20%
Ensoleillement
±20%
Fiabilité
2018 Instable +1°2 C +10% +5% 60%
Synthèse Durablement humide sous des températures fluctuantes mais proches des normales.
Général Études statistiques et calendrier d'événement d'Europe centrale, mais sans prendre en compte des effets du réchauffement climatique : chaud et humide.
Drapeau France Contrairement aux trois années précédentes, l'année 2018 pourrait renouer avec un temps plus dépressionnaire et plus humide que la normale, sous des températures fluctuantes autour des normales.
Mise à jour octobre 2017 : il existe toutefois une probabilité que l'été soit chaud et sec ; car à l'approche du minimum solaire, notamment, il existe une possibilité pour que 2018 et/ou 2019 soit marquées par un été bien agréable.
Mise à jour avril 2018 : il semble que l'été 2018 soit médiocre avec peut être une période un peu plus agréable plutôt sur juin voire en fin d'été. Ce qui donnerait une année globalement dans les normales au niveau température et sûrement plus humide.
Mise à jour juillet 2018 : finalement, l'été 2018 est un été de très bonne facture, c'est la probabilité de l'été chaud et sec qu'il fallait prendre en compte.
Nord-Est Idem.

Frise

Été 2018 Impression Thermomètre
±0°5 C
Précipitations
±
20%
Ensoleillement
±20%
Fiabilité
2019E  Peu nuageux +1°5 C -20% +10% 70%
Synthèse Lourd et orageux
Général Études statistiques et calendrier d'événement d'Europe centrale, mais sans prendre en compte des effets du réchauffement climatique : lourd et orageux.
Après un cycle de trois ans aux étés chauds et secs, nous devrions renouer avec un été orageux, à tendance dépressionnaire, sans grande stabilité.
Mise à jour octobre 2017 : la probabilité d'été chaud et sec ne serait toutefois pas exclue et reste une possibilité à l'heure actuelle, à l'abord du minimum solaire prévu en 2019 voire 2020.
Mise à jour avril 2018 : sur les analogues un à deux ans avant les minimas solaires, on observe souvent des étés maussades, assez frais : exemple, 1912, 1922, et dans une moindre mesure, 2007. Mais 1995 fut plutôt chaud mais orageux. Ces années sont souvent caractérisées par des hautes pressions au Nord de l'Europe et une zone de basse pression du Royaume-Uni au Centre de l'Europe ; juin est souvent un peu meilleur que juillet et août dans ces années-là.
Eu égard au mois de février, en s'appuyant sur l'analyse de l'anglais Gavin Partridge, les synoptiques étaient assez proches de 1951 et 1981 qui furent des étés instables et souvent frais avec une meilleure fin pour 1981. Dans les analogies, on retrouve aussi 1907, 1909, 1924, 1936, 1954, 1965, 1978, 1980, voire guère meilleure : 1906, 1940, 1970, 1984.
En incluant janvier très doux, nous nous retrouvons avec 1906, 1924, 1930, 1981, 1994... Ce sont souvent donc des étés instables, rarement très chauds.
Mise à jour juillet 2018 : même s'il existe des disparités orageuses qui peuvent plomber le résultat ça et là, à mi-période estivale, il convient de préciser que cet été est chaud durablement mais sans excès, bien sec voire exceptionnellement sec au Nord de la France et l'Europe d'ailleurs, et très ensoleillé. C'est un situation qui arrive également, il ne faut pas l'occulter, à l'abord des minimas solaires avec les phénomènes de blocage dit de Brezowski qui surviennent tous les 21/22 ans... Ainsi, en Angleterre, on approche cet été de la liste suivante : 2018 - 1997 - 1976 - 1955 - 1933/1934 - 1911 ...
Drapeau France Mise à jour juillet 2018 : finalement un dégradé Nord-Sud avec une poursuite de ce type de temps encore plusieurs semaines vraisembablement.
Nord-Est Mise à jour juillet 2018 : un temps estival qui pourrait se prolonger encore pendant quelques semaines.

Frise

Août 2018 Impression Thermomètre
±0°5 C
Précipitations
±
20%
Ensoleillement
±20%
Fiabilité
201808 Instable +1°5 C +10% +5% 70%
Synthèse Un mois bien estival !
Général Études statistiques et calendrier d'événement d'Europe centrale, mais sans prendre en compte des effets du réchauffement climatique : lourd et orageux.
Mise à jour juillet 2018 : les Siebsenschläfer ont montré la voie d'un temps anticyclonique qui pourrait se prolonger jusque mi-août.
Drapeau France Le temps resterait bien orageux au cours de ce mois, quoique la première partie du mois pourrait s'avérer être la plus agréable. Une période assez stable et chaude pourrait durer dans le Sud-Ouest au cours de la deuxième quinzaine avec des températures chaudes. Le temps pourrait rapidement se détraquer en fin de mois de manière précoce sur la Méditerranée.
Nord-Est La première quinzaine pourrait s'avérer globalement plus stable, la plus chaude de l'été (+32°C), et ensoleillée. Toutefois, la deuxième quinzaine d'août serait de nouveau un peu plus instable et à peine estivale, sous un temps fréquemment nuageux avec quelques passages orageux.Les derniers jours du mois seraient probablement plus agréables et plus stables, sous des températures de saison.

Frise

Automne 2018 Impression Thermomètre
±0°5 C
Précipitations
±
20%
Ensoleillement
±20%
Fiabilité
2018A  Nuageux +0°2 C -3% +5% 60%
Synthèse Classique, sous dominante sèche.
Général Études statistiques et calendrier d'événement d'Europe centrale, mais sans prendre en compte des effets du réchauffement climatique : dans les normes.
Les modèles sont également à dominante plus douces, mais dispersés au niveau des précipitations.
Si l'on se tient à l'étude de quelques analogies eu égard au :
- minima solaire prévu pour mi-2019, une tendance anticyclonique marquée sur l'automne 2018 (analogie : 1953, 1964, 1974), même s'il existe quelques exceptions (exemple de l'automne 1976 pluvieux).
- QBO : analogie de 1963, 1977, 1979, 1987, 1994, 2001, 2005, 2007, 2010, 2012, nous obtenons, septembre chaud et sec, octobre chaud et humide, novembre sec et froid.
- sur les juins très secs dans la région Lilloise : septembre humide, octobre chaud et sec (exemple : 1995).
- sur les étés chauds et secs anglais : signal anticyclonique fort avec septembre instable et octobre plus sec, même s'il existe de nombreux contre-exemples.
Drapeau France Peu d'anomalie aurait lieu au cours de cette saison, si ce n'est des épisodes cévenols sûrement plus fréquents en Méditerranée, probablement tout au long de l'automne, en particulier sur la dernière partie d'octobre.
Nord-Est Un automne classique, sans anomalie marquante.

Frise

Septembre 2018 Impression Thermomètre
±0°5 C
Précipitations
±
20%
Ensoleillement
±20%
Fiabilité
201809  Instable +0°5 C +20% ±0% 65%
Synthèse Plus perturbé.
Général Études statistiques et calendrier d'événement d'Europe centrale, mais sans prendre en compte des effets du réchauffement climatique : dans les normes.
Pour les analogies, il convient de se référer à l'analyse ci-dessus.
Les modèles continuent sur le même trend doux.
Drapeau France Le Sud-Ouest de la France pourrait globalement rester à l'abri des perturbations, excepté en Méditerranée qui pourrait être touchée régulièrement par des épisodes cévenols.
Nord-Est Le début de mois pourrait se dérouler sous un temps anticyclonique, avec de fortes amplitudes de températures entre des minimales assez fraîches (des gelées blanches pourraient même ne pas être exclues en début de mois) et des maximales assez agréables, le tout sous un courant d'Est continental. Les deux décades suivantes pourraientt s'avérer plus humide avec le retour des perturbations atlantiques sous des températures un peu plus conformes aux normales de saison, poussées par un courant d'Ouest-Sud-Ouest.

Frise

Octobre 2018 Impression Thermomètre
±0°5 C
Précipitations
±
20%
Ensoleillement
±20%
Fiabilité
201810  Nuageux +0°7 C -15% +5% 60%
Synthèse Un mois agréable.
Général Études statistiques et calendrier d'événement d'Europe centrale, mais sans prendre en compte des effets du réchauffement climatique : dans les normes.
Pour les analogies, il convient de se référer à l'analyse ci-dessus.
Les modèles continuent sur le même trend doux.
Drapeau France Un temps assez anticyclonique, calme et agréable pourrait prédominer les deux tiers du mois avant le retour des perturbations dans la dernière partie du mois. Des épisodes méditerranéens seraient à pointer en fin de mois.
Nord-Est Des conditions agréables pourraient perdurer au cours des deux premières décades avec peu de passages pluvieux et peu de variation de température avec des après-midis encore fort agréables aux alentours de 20°C. La dernière décade serait plus dépressionnaire sous des températures de saison.

Frise

Novembre 2018 Impression Thermomètre
±0°5 C
Précipitations
±
20%
Ensoleillement
±20%
Fiabilité
201811 Nuageux -0°7 C -15°C +10% 55%
Synthèse Un passage rapide à des conditions préhivernales.
Général Études statistiques et calendrier d'événement d'Europe centrale, mais sans prendre en compte des effets du réchauffement climatique : devenant rapidement hivernal.
Drapeau France Après un début de mois chaotique, surtout au Nord de la Loire, des conditions anticycloniques pourraient s'installer au Nord de l'Europe, entraînant le passage des perturbations sur le quart Sud de la France en deuxième quinzaine.
Nord-Est La première partie du mois pourrait s'avérer assez perturbée et assez douce (12°C). Vers le milieu de mois, le temps pourrait se rafraîchir et devenir brumeux mais sec, avec les premières gelées matinales, parfois fortes (-4°C) et des températures assez fraîches en journée (5°C). Ce temps pourrait perdurer sur une huitaine. Il est encore difficile de pointer un épisode neigeux, mais il ne faudrait pas l'occulter, tel en analogie, 1995 ; une progressive dégradation atlantique sous un temps radouci (10°C) sur la dernière partie de mois pourrait être envisagée.


 

 

 

 

Frise

Hiver 2018-2019 Impression Thermomètre
±0°5 C
Précipitations
±
20%
Ensoleillement
±20%
Fiabilité
2019 Hiver Nuageux -1°3 C -2% +2% <50%
Synthèse Assez froid et calme.
Général Études statistiques et calendrier d'événement d'Europe centrale, mais sans prendre en compte des effets du réchauffement climatique : froid voire très froid sous des précipitations de saison.
À l'approche du minimum solaire prévu aux environs de 2019 voire 2020, il est probable que nous entamions un cycle d'hiver plus froid. Dans ce cadre, la probabilité pourrait être assez forte pour 2018-2019 et particulièrement fort sur 2019-2020, 2020-2021 (très forte probabilité) et 2021-2022.
La première partie d'hiver pourrait s'avérer plus sèche et anticyclonique avant une fin d'hiver un peu plus humide.

Il conviendra d'observer les premières indications pour l'hiver en notre possession, sachant que d'autres phénomènes (MJO, SSW...) permettent des projections à plus court terme.

Activité solaire : toujours en phase descendante, sachant que les minimums sont favorables aux hivers européens plus rigoureux ; ce minimum serait prévu vers 2019 voire 2020... Pour reprendre quelques cycles précédents, on se positionnerait vers 1995-1996 ou 2007-2008 à titre d'exemple. Donc cet indice n'est pas encore entièrement favorable à un hiver froid, mais reste à surveiller car l'activité reste assez basse.

Quelques observations synoptiques : l'hiver pourrait présenter quelques similitudes avec les années suivantes : 1885-1886, 1894-1895, 1902-1903, 1908-1909, 1915-1916, 1953-1954, 1986-1987, 1995-1996.
Sur le rythme de Mironovitch : 2018, 1963, 1908, 1853, 1798, 1743, 1688... Nous retrouvons, par ailleurs, quelques rapprochements encore avec 1908-1909, 1853-1854, 1798-1799.
Sur les cycles luni-solaires (Hale/Gabriel) : 1274, 1460, 1646, 1832.
Quelques synoptiques diffuses également avec 1933-1934 et 1984-1985...

QBO : elle est repassée en phase est en juillet 2017 ; couplée à l'activité solaire, cet indice serait favorable à la descente d'air froid sur le continent européen au cours de l'hiver. Il faut noter que nous atteignons des niveaux très bas par ailleurs. Quelques similitudes avec 1953-1954, 1986-1987, 1995-1996.

ENSO : un ENSO modéré pourrait être envisagé mais de signal clair... Pas forcément négatif au niveau des hivers froids européens.

TAV : intéragit avec la NOA, son influence sur la période hivernale reste néanmoins à démontrer. Nous observons un niveau très bas que nous n'avions pas connu depuis 1995-1996 et 1985-1986.

Surfaces enneigées sur l'Eurasie : à observer en début d'automne.

Température de l'eau de mer (AMO) : nous nous dirigeons (prévu pour 2020) une AMO négative ; cette AMO négative ne serait pas facteur de NOA négative par ailleurs (exemple période 1964-1995 pour la dernière période d'AMO négative). Quelques similitudes avec 1953-1954 et 1937-1938.

OA & NOA : tendance à passer en mode négatif lors des minimums solaires, d'où des circulations méridiennes favorables aux vagues de froid, surtout si OA corrélée à la NOA. Une tendance à une OA négative ne serait pas impossible eu égard aux conditions en Eurasie. Similitude actuelle avec 1986-1987...

NOA : tendance à passer en mode négatif lors des minimums solaires, d'où des circulations méridiennes favorables aux vagues de froid ; depuis 2 ans, l'index diminue mais reste encore sur un mode positif ; pour prévoir son indice pour l'hiver, un premier indice convient d'observer si les SST forment un tripôle en mai. Or, les SST ont formé un tripôle mais dans le sens inverse attendu... Ainsi une NOA positive serait attendue pour cet hiver... Néanmoins, il arrive lors des minimas solaires d'avoir aussi une NOA positive et que l'hiver soit froid... Exemple d'un positionnement anticyclonique sur la Scandinavie ou l'Europe centrale... Similitude possible : 1986-1987, 1995-1997.

Règles statistiques : à suivre en début d'automne

En résumé, Météone se positionne fortement, pour le moment, au niveau des indices, vers un hiver plus froid avec quelques disparités mensuelles. Une première partie d'hiver sûrement froide, sèche et globalement anticyclonique ; plus humide et doux en fin d'hiver...
Pour produire ces prévisions, pour le moment, en regroupant les différents indices, nous arrivons en analogie à un groupe d'année, souvent caractérisé par des périodes froides : 1798-1799, 1853-1854, 1902-1903, 1953-1954, 1986-1987, 1995-1996 et dans une moindre mesure 1908-1909.

Évidemment, il faudra rester désormais attentif aux évolutions à moyen terme des indicateurs, car la prévision de cet hiver réserve quelques incertitudes, avec un large spectre possible, aussi bien au doux qu'au froid...
Je rappelle que quelle que soit la méthode utilisée pour ces prévisions, la Nature conserve les clés du temps, si bien que même lorsque la probabilité est grande d'un phénomène, l'inverse peut se produire. L'intensité et le timing sont réalisés sous forme expérimentale. Jean Breton et Albert Simon y arrivaient avec une connaissance approfondie... L'humilité doit rester dans l'âme du prévisionniste en toute circonstance...
On ne peut nier le réchauffement climatique actuel, dont les causes sont multiples et difficilement mesurables... Néanmoins, nous n'en connaissons pas tous les mécanismes, et le climat continue de fonctionner sous forme de cycle... En gros, qu'une saison soit chaude ou froide, sèche ou humide, la cause est globalement naturelle...
Drapeau France Un hiver plutôt froid sur décembre et janvier, plus doux en février.
Nord-Est Idem.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Frise

Décembre 2018 Impression Thermomètre
±0°5 C
Précipitations
±
20%
Ensoleillement
±20%
Fiabilité
201812 NuageuxFroid -1°8 C -10% +5% 50%
Synthèse Une fin d'année hivernale.
Général Études statistiques et calendrier d'événement d'Europe centrale, mais sans prendre en compte des effets du réchauffement climatique : temps froid persistant.
Drapeau France Le temps pourrait s'avérer assez anticyclonique au Nord, plus perturbée au Sud durablement. Sous des températures plutôt inférieures à la normale, la neige pourrait même faire son apparition en plaine.
Nord-Est Après un début de mois encore assez doux, le temps pourrait se refroidir vers la Saint-Nicolas, entraînant pour une huitaine de jours un premier coup de froid avec un petit courant de Nord humide, probablement accompagné de quelques averses neigeuses en plaine. Ensuite, nous pourions avoir une période plus douce entre le milieu de mois et avant Noël sous un temps bien humide.
En terme de calendrier et de singularité, même si la tendance reste à prendre avec grande précaution, une vague de froid assez sévère pourrait se mettre en place sur la fin de mois, peut être précédée d'un épisode neigeux conséquent qui pourrait se prolonger sur janvier...

 

 

 

 

 

Frise

Année 2019 Impression Thermomètre
±0°5 C
Précipitations
±
20%
Ensoleillement
±20%
Fiabilité
2019 Nuageux +0°5 C -15% +10% <50%
Synthèse Une année sèche avec un été de très bonne facture.
Général Études statistiques et calendrier d'événement d'Europe centrale, mais sans prendre en compte des effets du réchauffement climatique : année souvent sèche, pas forcément marquée par des températures très chaudes.
Eu égard au cycle de Brezowski d'environ 22 ans, propice aux blocages (2018-19 - 1996-97 - 1975-76 - 1953-54 - 1933-34), mais aussi du cycle des étés chauds de 36 ans (2019 - 1983 - 1947 - 1911), et les essaims de 55 ans montrent que nous pourrions avoir une année sèche peut être marquée par un été très chaud ...
Drapeau France Le temps anticyclonique et sec pourrait être la marque de cette année.
Nord-Est Idem.

 

 

 

 

 

Frise

Janvier 2019 Impression Thermomètre
±0°5 C
Précipitations
±
20%
Ensoleillement
±20%
Fiabilité
201901 NuageuxFroid -3°4 C -15% +10% <50%
Synthèse Un début d'année sec et bien froid se radoucissant progressivement.
Général Études statistiques et calendrier d'événement d'Europe centrale, mais sans prendre en compte des effets du réchauffement climatique : sec et assez froid.
Drapeau France Une première phase bien froide, avec sûrement une période froide assez marquée, suivie d'un temps mou plus classique et radouci, notamment en fin de mois.
La configuration de la vague de froid pourrait être la suivante : un anticyclone assez haut perché sur l'Europe aux racines russo-scandinaves et des perturbations le contournant sur sa partie sud à travers la Méditerranée. Dans ces conditions, la neige pourrait faire son apparition de temps à autre jusqu'en Méditerranée, le reste de la France connaissant un froid glacial avec quelques passages neigeux à travers les retours d'Est, voire des effets de mer sur la partie Nord-Ouest... Cette vague de froid attisée par une bise prenante pourrait s'avérer d'assez longue durée.
Nord-Est La vague de froid pourrait perdurer sur la première décade, sous un temps sec et anticyclonique pouvant apporter des journées sans dégel et des températures minimales bien très froides voire glaciale. Ces températures pourraient s'avérer polaires (<-15°C) en cas de neige conséquente au sol , ce qui ne semblerait pas exclu. Je rappelle que cette partie de prévision reste une possibilité en fonction des analogies passées ; la prévision à plus court terme et les indices à moyen terme permettront de confirmer ou d'infirmer cette prévision. En tout cas, il existe un réel potentiel pour l'hiver 2018-2019.
Le froid devrait s'atténuer progressivement sur la deuxième quinzaine du mois, à travers des entrées atlantiques, entraînant d'abord sûrement du brouillard, des pluies verglaçantes et un temps plus maussade, sous des températures qui repasseraient sur la dernière décade au-dessus des normes de saison (10°C). Un ou deux passages venteux voire tempétueux ne semble pas exclu au cours de la deuxième quinzaine de janvier.

 

 

 

 

 

Frise

Février 2019 Impression Thermomètre
±0°5 C
Précipitations
±
20%
Ensoleillement
±20%
Fiabilité
201902 Pluvieux +1°3C +20% -10% <50%
Synthèse Un temps humide prédominant.
Général Études statistiques et calendrier d'événement d'Europe centrale, mais sans prendre en compte des effets du réchauffement climatique : doux et humide.
Drapeau France Alors que le Sud pourrait s'avérer à l'écart sous des conditions anticycloniques, assez douces, le Nord de la France pourrait être régulièrement balayé par un cortège de perturbations.
Nord-Est Un début de mois sûrement assez perturbé, doux et humide, sans excès (10°C). Il ne faudrait pas exclure le passage d'un ou deux passages venteux, voire tempétueux. Un intermède froid au cours de la deuxième décade pourrait se mettre en place, avec des températures très froides entre -8°C et -12°C sous un temps globalement sec avec une bise de Nord-Est... Les perturbations et un temps plus agité pourraient prendre le relais sur la dernière partie de mois sous des températures de saison, voire un peu supérieur (12°C).

 

 

 

 

 

Frise

Printemps 2019 Impression Thermomètre
±0°5 C
Précipitations
±
20%
Ensoleillement
±20%
Fiabilité
2019 Printemps Peu nuageux +1°0 C -7% +3% <50%
Synthèse Assez ensoleillé et assez sec.
Général Études statistiques et calendrier d'événement d'Europe centrale, mais sans prendre en compte des effets du réchauffement climatique : ensoleillée et sec.
Faisant suite à un printemps 2018 particulièrement capricieux, le printemps 2019 pourrait s'avérer sec, préparant ainsi les prémices de l'été à suivre... La sécheresse qui se développerait sur le territoire pourrait être à surveiller... Cette situation semble assez classique lors des minimas solaires : 1996-97, 1975-76, 1963-64...
Drapeau France Le printemps 2019 pourrait être bien agréable, sans doute le meilleur depuis 2017, souvent ensoleillée et sec.
Nord-Est Idem.

 

 

 

 

 

Frise

Mars 2019 Impression Thermomètre
±0°5 C
Précipitations
±
20%
Ensoleillement
±20%
Fiabilité
201903 Nuageux +1°3 C -10% +5% <50%
Synthèse Agréable.
Général Études statistiques et calendrier d'événement d'Europe centrale, mais sans prendre en compte des effets du réchauffement climatique : doux et sec.
Drapeau France Un début de printemps aux allures bien printanières sous des conditions anticycloniques et sèches assez marquées et durables sous des températures assez agréables, malgré un début de mois assez médiocre.
Nord-Est La première décade du mois pourrait s'avérer capricieuse et perturbée, avec de nombreux passages perturbés. Les températures seraient au-dessus des normes. Un coup de froid en début de deuxième décade et jusqu'en milieu de mois sous des conditions un peu plus calme ne semble pas exclu, avec quelques gelées et un temps plus éclairci. Une période de temps calme, anticyclonique et printanière (15°C à 18°C) pourrait se mettre en place en fin de mois et se prolonger en début de mois suivant.

Frise

Avril 2019 Impression Thermomètre
±0°5 C
Précipitations
±
20%
Ensoleillement
±20%
Fiabilité
201904  Instable +0°6 C +10% -5% <50%
Synthèse Instable !
Général Études statistiques et calendrier d'événement d'Europe centrale, mais sans prendre en compte des effets du réchauffement climatique : doux et sec.
Drapeau France Alors que le Sud de la France pourrait profiter de belles conditions anticycloniques, le Nord pourrait connaître un temps printanier moins stable durablement.
Nord-Est Le début de mois commencerait sous de belles et douces conditions. Ensuite, sous un courant de Nord-Ouest plus actif vers le milieu de mois, les perturbations assez atténuées pourraient balayer le Nord de la Loire sous des températures à peine de saison... Le temps se remettrait au soleil plus durablement avec le retour de conditions plus printanières sur la dernière partie de mois.

Frise

Mai 2019 Impression Thermomètre
±0°5 C
Précipitations
±
20%
Ensoleillement
±20%
Fiabilité
201905  Peu nuageux +1°2 C -20% +10% <50%
Synthèse Anticyclonique !
Général Études statistiques et calendrier d'événement d'Europe centrale, mais sans prendre en compte des effets du réchauffement climatique : sec, températures variables.
Drapeau France Un temps rapidement durablement anticyclonique, assez beau et assez chaud pourrait se mettre en place avec quelques orages sporadiques de ci de là.
Nord-Est Le début de mois serait un peu plus humide et changeant sous des températures de saison. Ensuite, une période anticyclonique durable prendrait place avec des températures graduellement chaudes pour donner les premières chaleurs après le milieu de mois (27°C). La dernière décade pourrait être plus nuageuse et un peu plus humide, sans réelle forte dégradation avec un retour graduel à des températures autour des normales de saison.

Frise

Été 2019 Impression Thermomètre
±0°5 C
Précipitations
±
20%
Ensoleillement
±20%
Fiabilité
2019E  Peu nuageux
Chaud
+2°5 C -20% +10% <50%
Synthèse Temps globalement sec et canicule possible
Général Études statistiques et calendrier d'événement d'Europe centrale, mais sans prendre en compte des effets du réchauffement climatique : très chaud et orageux.
D'après le cycle de 36 ans des étées chauds sur l'Europe centrale, nous devrions connaître un été très chaud pour ne pas dire caniculaire et sec : 2019 - 1983 - 1947 - 1911...
Par rapport au cycle de blocage de 21/22 ans, nous sommes sur une période où les phénomènes de blocage sont possibles : 1996-97, 1975-76, 1952-53.
Drapeau France Les bouffées chaudes et le temps globalement stable ponctué de quelques orages devraient être la marque de cet été. Il faudrait surveiller le risque de sécheresse.
Nord-Est La sécheresse et la chaleur pourrait être la marque de cet été où nous pourrions connaître une période caniculaire (>35°C).

Frise

Juin 2019 Impression Thermomètre
±0°5 C
Précipitations
±
20%
Ensoleillement
±20%
Fiabilité
201906  Nuageux +0°9 C +10% -5% <50%
Synthèse Correct sans plus.
Général Études statistiques et calendrier d'événement d'Europe centrale, mais sans prendre en compte des effets du réchauffement climatique : lourd et orageux.
Drapeau France Un marais barométrique sur fond anticyclonique pourrait avoir lieu au cours du mois de ce mois de juin, donnant des journées chaudes et quelques orages sporadiques.
Nord-Est La première partie du mois serait assez agréable sans forte chaleur. Le temps deviendrait plus lourd et plus chaotique ensuite du milieu de mois à la Saint-Jean environ, avant l'installation d'un temps plus stable et plus sec en fin de mois. Les températures seraient globalement dans un mode chaud sans forte variation tout au long du mois.

Frise

Juillet 2019 Impression Thermomètre
±0°5 C
Précipitations
±
20%
Ensoleillement
±20%
Fiabilité
201907  Peu nuageuxChaud +3°1 C -20% +10% <50%
Synthèse Estival et torride !
Général Études statistiques et calendrier d'événement d'Europe centrale, mais sans prendre en compte des effets du réchauffement climatique : lourd et orageux.
Drapeau France Après un début de mois avec quelques orages, le temps pourrait se mettre durablement au beau fixe avec des remontées très chaudes en deuxième partie de mois avec un risque de canicule et une accentuation de la sécheresse.
Nord-Est Le début de mois pourrait ne pas être très folichon avec des températures grosso modo dans les normes de saison. Par la suite, et quasiment jusqu'à la fin du mois, le temps pourrait s'avérer fort chaud avec quelques vagues orageuses. Une période caniculaire pourrait même se mettre en place sur la fin de mois...

Frise

Août 2019 Impression Thermomètre
±0°5 C
Précipitations
±
20%
Ensoleillement
±20%
Fiabilité
201908  Peu nuageuxChaud +3°5 C -20% +10% <50%
Synthèse Estival et torride !
Général Études statistiques et calendrier d'événement d'Europe centrale, mais sans prendre en compte des effets du réchauffement climatique : lourd et orageux.
Drapeau France Une première quinzaine torride probablement avant un retour à des conditions plus dans les normes ensuite.
Nord-Est La canicule pourrait se prolonger début août avec des températures pouvant osciller entre 35°C et 40°C. Les orages sonneraient cette fois-ci le glas de cette période au cours de la deuxième décade. La dernière partie du mois serait plus nuageuse avec un retour progressivement aux températures de saison.

Frise

  •  Perspectives à plus long terme

Nous avons changé de période depuis le milieu des années 1990 et nous serions entrés dans un cycle trentenaire au temps plus méridien que zonal. Selon le cycle de Sanson, ancien météorologue français des années 1950, cette période pourrait en revanche coïncider avec plus d'années humides.

Le minimum solaire aurait lieu aux alentours de 2019 voire de 2020. Ainsi, nous pourrions connaître un cycle d'hiver plus froid entre 2018-2019 et 2021-2022. Par ailleurs, un été chaud et sec pourrait avoir lieu en 2019.

Par ailleurs, d'après le météorologue américain Joe Bastardi, les deux prochaines décennies verraient un refroidissement global du climat terrestre, notamment au niveau de l'Europe par le passage à l'oscillation multi-décennale atlantique repassant négative, alors que l'oscillation décennale pacifique le serait également, pendant que l'activité solaire resterait basse. À moins que le réchauffement climatique d'origine anthropique nous fasse entrer sous une autre ère ?

Mais toutes ces prévisions sont véritablement bien lointaines et à prendre avec toutes les précautions possibles, d'autant que le changement climatique paraît être bien en marche... L
es prévisions sont réalisées pour une zone naturelle climatique : moitié Nord de la France, moitié Sud de l'Angleterre, Belgique, Hollande, extrême ouest de l'Allemagne. Bien que ne faisant pas partie de la même zone naturelle climatique, une extension est réalisée pour la partie Ouest et Sud de la France, mais avec une probabilité de réussite plus aléatoire...

Année
(écart ±1 an possible)
Anomalie probable
Hiver Été
2019

Froid

Chaud et sec

2020

Froid

Humide avec septembre froid.

2021

Très froid

Chaud et sec, dont septembre

2022

Froid

Frais et humide

2023

Doux

Assez chaud et sec avec septembre chaud

2024

Doux

Humide

2025

Très doux; un mois froid

 

2026

 

 
2027 Froid

Chaud et sec

2028

Très doux

Humide

2029  

Sec

2030  

Frais et humide

2031

Très froid

Très chaud et sec

2032

Très froid

Chaud et sec, avec septembre froid.
2033

Très froid

Chaud et sec avec septembre.
2034  

Frais et humide

2035

Très doux et pluvieux

Chaud avec septembre chaud et sec.
2036

Froid

 
2037

Très doux

Chaud et sec
2038 Froid  Chaud et sec
2039 Froid  Chaud