2017 Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Année
Temps général EnsoleilléFroid HumideChaud NuageuxChaud Ensoleillé NuageuxChaud NuageuxChaud OrageuxChaud Orageux Pluvieux Nuageux Pluvieux PluvieuxVenteux Pluvieux
Anomalie Température
Centre-Est -2°0 C +2°8 C +3°4 C ±0°0 C +1°8 C +3°5 C +1°7 C +1°8 C -0°9 C +1°4 C +0°3 C +1°6 C +1°3 C
Nord -1°3 C +2°8 C +3°7 C +0°6 C +2°8 C +3°8 C +2°2 C +1°3 C -0°2 C +2°3 C +0°8 C +1°5 C +1°7 C
Nord-Est -2°3 C +3°1 C +3°7 C +0°5 C +2°6 C +4°0 C +2°4 C +2°3 C -0°7 C +1°7 C +0°6 C +1°9 C +1°6 C
Zone -1°9 C +2°9 C +3°6 C +0°3 C +2°4 C +3°7 C +2°1 C +1°8 C -0°6 C +1°8 C +0°6 C +1°6 C +1°5 C
Saint-Dizier -2°3 C +3°0 C +3°4 C -0°4 C +2°7 C +3°6 C +2°3 C +1°5 C -0°8 C +1°3 C +0°1 C +1°4 C +1°3 C
dont jours grand froid 4                       4
fort gel 10                       10
gel 21 4 1 7           2 6 10 51
sans dégel 4                       4
douceur         11 22 28 22 4 1 88
chaleur       1 11 18 17 16 2 1     66
forte chaleur         3 5 7 2         17
très forte chaleur           1 0 0         1
Anomalie Précipitations
Centre-Est -61% -30% +12% -62% -14% +16% +51% -20% -13% -71% -13% +31% -14%
Nord -34% -4% -2% -72% -9% -13% -18% +45% +72% -45% +35% +55% +2%
Nord-Est -43% +13% -10% -60% -25% -29% +30% -18% +14% -40% +51% +29% -7%
Zone -46% -7% ±0% -64% -16% -9% +21% +2% +24% -52% +24% +38% -7%
Saint-Dizier -69% -49% +4% -69% -45% -22% +116% -23% +103% -30% +64% +22% +1%
dont jours ≥0,1 millimètre 14 14 15 13 17 11 13 16 25 27 20 23 208
≥1 millimètre 6 10 11 5 9 10 12 8 12 13 15 15 126
≥5 millimètres 1 1 5 1 5 5 7 3 3 2 6 6 45
≥10 millimètres 0 0 2     1 6 2 3 1 6 3 24
Anomalie Insolation
Centre-Est +62% -1% +22% +38% +27% +24% -19% ±0% -20% +24% +3% -29% +9%
Nord +45% -35% +10% +28% +9% +25% -17% -14% -18% +3% ±0% -19% +3%
Nord-Est +37% +9% +43% +35% +27% +29% -13% ±0% -17% +20% -16% -28% +11%
Zone +48% -9% +25% +34% +21% +26% -16% -5% -18% +16% -5% -25% +8%
Saint-Dizier +51% -19% +16% +28% +32% +34% -20% -7% -16% +5% -37% -43% +5%

Janvier 2017 est bien hivernal (-1°9 C), bien sec et bien ensoleillé.
Excepté en début de deuxième décade et en toute fin de mois, les températures se sont avérées bien hivernales tout au long du mois. On relève :
en minimale,
le 1er, -9°2 C à Rancennes dans les Ardennes, -8°5 C à Châtillon sur Seine en Côte d'Or et à Munster dans le Haut-Rhin,
le 2, -1°7 C à Belfort, -1°5 C à Luxeuil lès Bains,
le 3, -10°2 C à Luxueuil lès Bains,
le 6, -15°6 C à Buhl Lorraine en Moselle et à Luxeuil lès Bains,
le 7, -16°2 C à Luxueil lès Bains, -15°2 C à Saint-Maurice aux Forges en Meurthe et Moselle, -14°6 C à Coulans dans le Doubs, -13°2 C à Saint-Julien dans le Jura, -13°C à Munster dans le Haut-Rhin, -12°2 C à Venisey en Haute-Saône, -11°C à Saint-Prix lès Arnay en Côte d'Or,
le 8, -5°C à Munster dans le Haut-Rhin, -3°C à Strasbourg,
le 9, -13°3 C à Pontarlier,
le 11, 5°1 C à Paris,
le 18, -13°9 C à Luxeuil lès Bains,
le 19, -15°7 C à Coulans dans le Doubs, -10°7 C à Arbois dans le Jura,
le 20, -19°C à Champagnole dans le Jura, -12°3 C à Munster dans le Haut-Rhin, -11°4 C à Pouilly en Auxois en Côte d'Or,
le 21, -17°C à Champagnole dans le Jura, -12°6 C à Fontainebleau (record hebdomadaire),
le 22, -11°9 C à Stattmatten dans le Bas-Rhin (record hebdomadaire), -11°8 C à Charleville-Mézières (record hebdomadaire), -11°3 C à Argers dans la Marne (record hebdomadaire), -10°C à la Selve dans l'Aisne (record hebdomadaire),
le 23, -12°6 C à Nonsard dans la Meuse (record hebdomadaire), -12°5 C à Doncourt lès Conflans en Meurthe et Moselle (record hebdomadaire), -12°1 C à Rodalbe en Moselle (record hebdomadaire), -11°5 C à Tavaux dans le Jura (record hebdomadaire), -11°1 C à Frotey lès Vesoul en Haute-Saône (record hebdomadaire), -10°9 C à Waltenheim sur Zorn dans le Bas-Rhin (record hebdomadaire),
le 24, -16°4 C à Éternoz dans le Doubs (record mensuel), -13°7 C à Munster dans le Haut-Rhin (record mensuel), -12°7 C à Arbois dans le Jura (record hebdomadaire),
le 26, -15°1 C à Saint-Maurice aux Forges en Meurthe et Moselle (record hebdomadaire), -14°C à Fougerolles en Haute-Saône (record hebdomadaire), -13°3 C à Rollainville dans les Vosges (record hebdomadaire), -13°1 C à Mourmelon le Grand dans la Marne (record hebdomadaire),
le 27, -11°5 C à Saint-Maurice aux Forges en Meurthe et Moselle, -10°7 C à Strasbourg,
le 29, -6°3 C à Colmar,
le 30, -4°2 C à Strasbourg,
en maximale,
le 1er, -2°C à Rocroi dans les Ardennes, -1°5 C à Villette en Meurthe-et-Moselle et à Ligneville dans les Vosges,
le 2, -0°8 C à Luxueil lès Bains, -0°5 C à Belfort,
le 3, -1°6 C à Luxeuil lès Bains,
le 5, 6°5 C à Lille,
le 6, -4°9 C à Volmunster en Moselle,
le 7, -3°6 C à Luxeuil lès Bains,
le 8, -0°5 C à Strasbourg,
le 11, 12°4 C à Lille,
le 15, 1°7 C à Dijon,
le 16, -3°6 C à Luxueil lès Bains,
le 18, -4°6 C à Pontarlier, -3°8 C à Saulieu en Côte d'Or,
le 19, -3°2 C à Munster dans le Haut-Rhin (record hebdomadaire),
le 20, -0°4 C à Chaumont, 1°4 C à Paris,
le 21, -1°6 C à Waltenheim sur Zorn dans le Bas-Rhin,
le 22, -5°C à Sélestat dans le Bas-Rhin,
le 23, -5°7 C à Rouffach dans le Haut-Rhin (record hebdomadaire), -5°6 C à Waltenheim sur Zorn dans le Bas-Rhin (record hebdomadaire), -5°2 C à Lons le Saunier (record hebdomadaire), -4°C à Varennes Saint-Sauveur en Saône et Loire (record hebdomadaire), -1°9 C à Mouroux en Seine-et-Marne (record hebdomadaire),
le 24, -5°1 C à Éternoz dans le Doubs (record hebdomadaire), -4°9 C à Saint-Julien dans le Jura (record hebdomadaire), -4°4 C à Fougerolles en Haute-Saône (record hebdomadaire),
le 25, -6°3 C à Rollainville dans les Vosges (record mensuel), -5°1 C à Blécourt en Haute-Marne (record mensuel),
le 26, -2°8 C à Villette en Meurthe-et-Moselle, -2°5 C à Dorans sur le Territoire de Belfort,
le 28, 12°3 C à Besançon.
Au niveau de la Métropole, le déficit de température atteint 1°9 C. Les valeurs minimales ont parfois été en-dessous de -15°C dans le Nord-Est du 17 au 24, où l'on relève plus de 20 jours de gel, soit 6 à 10 jours de plus que la normale, mais également de nombreuses journées sans dégel. Il faut remonter à janvier 2009 et janvier 2010 pour retrouver un mois de janvier aussi froid.
Les précipitations se sont faites rares ce mois. On note :
le 9, 13 millimètres à Cunfin dans l'Aube, 11,7 millimètres à Château-Chinon dans la Nièvre, 4 centimètres de neige à Strasbourg,
le 11, 14,7 millimètres à Sewen dans le Haut-Rhin,
le 14, 3 centimètres de neige à Mâcon, 1 centimètre à Besançon,
le 15, 1 centimètre de neige à Trappes et Charleville-Mézières,
le 16, 8 centimètres de neige à Luxeuil lès Bains,
le 31, 35,2 millimètres à Belfahy en Haute-Saône, 34,9 millimètres à Bussang et 25,4 millimètres à Kruth dans le Haut-Rhin.
Au niveau de la Métropole, le déficit atteint 40%, soit parmi les mois de janvier les plus secs depuis 50 ans.
Le vent a rarement soufflé fort. Néanmoins, on relève :
le 13, 134 km/h à Méaulte dans la Somme, 133 km/h à Chouilly dans la Marne, 107 km/h à Villette en Meurthe et Moselle, 102 km/h à Metz, en raison de la tempête Egon,
le 29, 84 km/h au Cap Gris-Nez dans le Pas de Calais.
Sous ces conditions anticycloniques, l'insolation est supérieure à la normale, excepté dans le Sundgau (63 h à Bâle-Mulhouse, soit environ 20% de moins).

Février 2017 est, en revanche, très doux (+2°9 C), assez sec et plutôt maussade.
Le mois a été remarquablement doux quasiment tout au long du mois avec quelques petits intervalles plus froids. On relève :
en minimale,
le 8, -1°3 C à Achères dans les Yvelines,
le 15, -3°1 C à Nancy,
le 17, 7°C à Nancy et à Boulogne-sur-Mer,
le 19, -8°4 C à Mourmelon le Grand dans la Marne,
le 22, 9°1 C à Nancy (record hebdomadaire),
le 23, 8°C à Charleville-Mézières,
le 25, -7°3 C à Mourmelon le Grand dans la Marne, -5°9 C à Nevers,
le 27, 8°C à Volmunster en Moselle (record hebdomadaire) ;
en maximale,
le 1er, 16°1 C à Varennes Saint-Sauveur en Saône et Loire (record hebdomadaire) mais 1°8 C à Waltenheim sur Zorn dans le Bas-Rhin,
le 2, 16°C à Sancey le Grand dans le Doubs (record hebdomadaire), 15°1 C à Venisey en Haute-Saône (record hebdomadaire), 13°9 C à Celles sur Ource dans l'Aube (record hebdomadaire),
le 6, 10°3 C à Metz,
le 9, 1°9 C à Lille,
le 10, -0°2 C à Lille,
le 14, 16°3 C à Venisey en Haute-Saône (record hebdomadaire), 14°5 C à Rocroi dans les Ardennes (record hebdomadaire),
le 15, 17°2 C à Frignicourt dans la Marne (record hebdomdaire), 16°7 C à Varennes Saint-Sauveur en Saône et Loire (record hebdomadaire),
le 16, 17°C à Colmar, 15°1 C à Langres,
le 18, 4°7 C à Chouilly dans la Marne,
le 23, 19°8 C à Rouffach dans le Haut-Rhin (record mensuel), 17°8 C à Varennes Saint-Sauveur (record mensuel),
le 25, 6°9 C à Metz,
le 27, 17°8 C à Strasbourg.
Au niveau de la Métropole, l'excédent atteint 2°5 C, plaçant ce mois de février parmi les 10 plus doux depuis 1900, proche de 2007 mais bien loin de 1990.
Dans ces conditions, les gelées ont été plus rares que la normale.
La pluviométrie est contrastée sur le territoire entre une région champardennaise assez sèche et des excédents sur le Nord Pas de Calais et le Haut-Rhin. On note :
le 7, 16,6 millimètres à Éternoz dans le Doubs,
le 16, 8,1 millimètres à Chouilly dans la Marne, 6,7 millimètres à Melun, 5,4 millimètres à Saint-Dizier, 5 millimètres à Strasbourg,
le 17, 7,9 millimètres à Orbey dans le Haut-Rhin,
le 19, 2,8 millimètres à Signy le Petit dans les Ardennes,
le 24, 10,2 millimètres à Ban de Sapt dans les Vosges,
le 27, 53,3 millimètres à Sewen dans le Haut-Rhin, 34,3 millimètres à Nielles lès Bléquin dans le Pas de Calais.
Au niveau de la Métropole, la pluviométrie atteint la normale.
Le vent a globalement a peu soufflé fort au cours de ce mois assez calme. On relève tout de même :
le 23, 130 km/h au Cap Gris-Nez, 115 km/h à Boulogne sur Mer, 108 km/h à Dunkerque, 105 km/h à Abbeville,
le 27, 142 km/h à la Selve dans l'Aisne.
Néanmois, le mois de février a été marqué par plusieurs tempêtes, notamment Kurt le 3 février pour le Nord de la France.
Sous de conditions plutôt perturbées, l'insolation s'avère déficitaire. On ne relève que 47 heures d'insolation à Abbeville et au Touquet, soit un déficit de plus de 25%.

L'Hiver 2016-2017 est globalement conforme aux normales concernant les températures, le mois de février contrebalançant le froid de décembre et surtout janvier. En revanche, l'hiver s'avère exceptionnellement sec, comparable à 1975-1976, se classant parmi les 5 hivers les plus secs depuis 1959. Sous de bonnes conditions anticycloniques, l'ensoleillement a été excédentaire.
Température - Précipitations Hiver 1959-2017

Mars 2017 a été très exceptionnellement doux (+3°4 C), aux précipitations normales et bien ensoleillé.
Les températures sont très excédentaires quasiment tout au long du mois. On relève :
en minimale,
le 4, -1°2 C à Colmar mais 8°2 C à Dunkerque et 8°1 C à Rancennes dans les Ardennes,
le 5, 5°8 C à Strasbourg,
le 9, 13°2 C à Champagne sur Oise dans le Val d'Oise (record hebdomadaire), 11°1 C à Rouvroy lès Merles dans l'Oise (record hebdomadaire),
le 10, -1°C à Charleville-Mézières,
le 11, -4°3 C à Mourmelon le Grand dans la Marne,
le 12, -3°7 C à Mourmelon le Grand dans la Marne,
le 13, -4°1 C à Mourmelon le Grand dans la Marne, -4°C à Charleville-Mézières, mais 10°1 C à Mâcon,
le 14, -2°3 C à Colmar,
le 15, -2°8 C à Auberive en Haute-Marne,
le 19, 10°C à Charleville-Mézières et Nancy,
le 21, 9°6 C à Bâle-Mulhouse,
le 22, -5°4 C à Charleville-Mézières,
le 23, -2°1 C à Charleville-Mézières,
le 26, 8°7 C à Besançon, 7°8 C à Nevers, mais -0°4 C à Reims,
le 27, -2°7 C à Charleville-Mézières,
le 31, 12°6 C à Dunkerque (record hebdomadaire) mais 1°2 C à Champagnole dans le Jura ;
en maximale,
le 4, 16°5 C à Munster dans le Haut-Rhin (record hebdomadaire), 16°C à Berg dans le Bas-Rhin (record hebdomadaire),
le 6, 5°5 C à Saint-Arnoult en Yvelines dans les Yvelines,
le 10, 9°9 C à Melun,
le 12, 20°8 C à Chapet dans les Yvelines, 20°6 C à Chablis dans l'Yonne, 19°7 C aux Riceys dans l'Aube, 19°6 C à Rancennes dans les Ardennes,
le 13, 17°C à Doncourt lès Conflans en Meurthe-et-Moselle,
le 15, 22°7 C à Gueugnon en Saône et Loire,
le 16, 19°2 C à Ban de Sapt dans les Vosges,
le 17, 9°3 C à Celles sur Ource dans l'Aube mais 22°4 C à Colmar,
le 20, 16°9 C à Strasbourg,
le 22, 8°C à Mulhouse,
le 25, 18°2 C à Pontarlier dans le Doubs,
le 26, 17°3 C à Reims,
le 27, 20°C à Coulans dans le Doubs et à Mulhouse,
le 28, 22°8 C à Colmar, 21°C à Nancy,
le 29, 22°4 C à Orléans, 22°C à Sélestat dans le Haut-Rhin,
le 30, 22°7 C à Boulogne sur Mer (record mensuel),
le 31, 25°1 C à Strasbourg.
Dunkerque atteint un record de douceur pour les températures minimales avec 10°1 C, depuis l'ouverture de la station en 1917.
On peut noter que Bâle-Mulhouse a atteint 6 fois le cap des 20°C au cours de ce mois de mars.
Au niveau de la Métropole, l'excédent atteint 2°3 C, soit le mois de mars le plus chaud depuis 1900 avec mars 1957.
Le nombre de jours de gel est très déficitaire : 3 jours à Strasbourg (normale : 9 jours), 1 jour à Besançon (normale : 7 jours).
Les précipitations ont été marquées sur la première décade, quasiment inexistantes ensuite. On note :
le 1er, 91,7 millimètres à Sewen dans le Haut-Rhin,
le 28, 7,6 millimètres à Chevru en Seine-et-Marne.
Excédentaire en Île de France, le Sud de la Champagne, l'Orléanais et la Bourgogne, les précipitations sont déficitaires ailleurs. Il ne tombe ainsi mensuellement que 18,2 millimètres à Calais et 26,6 millimètres à Colmar.
Marqué par la tempête Zeus en début de mois, le vent a plutôt soufflé fort un peu plus que la normale en Picardie, plus calme ailleurs.
le 1er, 102 km/h au Cap Gris-Nez,
le 2, 126 km/h au Cap Gris-Nez, 114 km/h à Lillers dans le Pas de Calais, 113 km/h à Boulogne sur Mer, 101 km/h à Dunkerque, 100 km/h à Cayeux sur Mer dans la Somme,
le 5, 105 km/h à Orléans,
le 6, 111 km/h à Saint-Yan en Saône et Loire,
le 17, 103 km/h au Cap Gris-Nez,
le 20, 103 km/h au Cap Gris-Nez.
Le soleil a été bien généreux, en particulier à l'Est d'une ligne Lille-Pontarlier. On relève ainsi 208 heures d'insolation à Colmar, avec 16 jours ensoleillés.

Avril 2017 a été légèrement plus doux que la normale (+0°3 C), très exceptionnellement sec et particulièrement ensoleillé.
Après une première quinzaine particulièrement douce, la deuxième quinzaine est marquée par un froid tardif remarquable. On relève :
en minimale,
le 3, 2°C à Arc et Senans dans le Doubs, 9°2 C à Colmar,
le 6, 1°3 C à Saint-Quentin,
le 8, -1°3 C à Charleville-Mézières et à Maîche dans le Doubs,
le 9, -1°7 C à Charleville-Mézières, -0°8 C à Rouvroy lès Merles dans l'Oise, -0°2 C à Reims,
le 11, -1°1 C à Auberive en Haute-Marne,
le 12, -1°8 C à Charleville-Mézières, 2°1 C à Strasbourg mais 9°2 C au Touquet,
le 13, -1°C à Mourmelon le Grand dans la Marne,
le 17, -0°9 C à Saint-Julien dans le Jura,
le 18, -5°5 C à Semoutiers-Montsaon dans la Haute-Marne, -3°1 C à Mourmelon le Grand dans la Marne, -2°3 C à Saint-Dizier,
le 19, -4°9 C à Charleville-Mézières,
le 20, -5°4 C à Beauvais (record mensuel), -4°1 C à Bâle-Mulhouse, -3°7 C à Valenciennes,
le 21, -5°C à Charleville-Mézières, -4°3 C à Colmar et Luxeuil lès Bains,
le 22, 9°5 C à Mourmelon le Grand dans la Marne, 10°1 C à Cayeux sur Mer dans la Somme,
le 23, -3°3 C à Charleville-Mézières, -2°9 C à Semoutiers-Montsaon en Haute-Marne, -1°5 C à Beauvais,
le 24, -6°C à Mourmelon le Grand dans la Marne, -5°2 C à Bourdons sur Rognon en Haute-Marne, -4°4 C à Arras (record hebdomadaire), -3°7 C à Douzy dans les Ardennes (record hebdomadaire), -2°5 C à Reims, -2°4 C à Beauvais,
le 28, -5°4 C à Mourmelon le Grand dans la Marne (record hebdomadaire) et à Doncourt lès Conflans en Meurthe et Moselle (record hebdaomadaire), -2°6 C à Chessy lès Prés dans l'Aube (record hebdomadaire), -2°C à Montbard en Côte d'Or (record hebdomadaire), -1°9 C à Saint-André en Terre Plaine dans l'Yonne (record hebdomadaire),
le 29, -4°9 C à Champagnole dans le Jura,
le 30, -2°C à Charleville-Mézières, -1°C à Mulhouse, -0°7 C à Nancy,
en maximale,
le 1er, 21°3 C à Strasbourg,
le 2, 18°7 C à Paris,
le 3, 21°C à Arc et Senans dans le Doubs, d'où une amplitude remarquable,
le 5, 16°4 C à Metz,
le 9, 24°C à Charleville-Mézières, d'où une amplitude remarquable,
le 10, 26°7 C à Strasbourg,
le 12, 22°4 C à Colmar, 22°C à Strasbourg, soit une amplitude remarquable,
le 15, 10°6 C à Villette en Meurthe-et-Moselle,
le 16, 11°6 C à Sélestat dans le Bas-Rhin,
le 18, 8°4 C à Volmunster en Moselle, 9°C à Mathaux dans l'Aube, 9°8 C à Sélestat dans le Bas-Rhin,
le 19, 6°9 C à Volmunster en Moselle, 8°5 C à Sélestat dans le Bas-Rhin,
le 20, 10°3 C à Boulogne-sur-Mer, 10°9 C à Colmar, 11°8 Cà Auxerre,
le 22, 10°7 C à Rocroi dans les Ardennes,
le 23, 12°6 C à Nancy,
le 24, 19°8 C à Bourdons sur Rognon en Haute-Marne,
le 25, 8°9 C à Saint-Dizier, 9°3 C à Metz, 11°5 C à Paris,
le 26, 5°4 C à Autun (record hebdomadaire), 7°6 C à Rouffach dans le Haut-Rhin (record hebdomadaire),
le 30, 20°9 C à Valenciennes, 19°C à Dunkerque.
Au niveau de la Métropole, l'excédent atteint 0°3 C.
En raison de conditions anticycloniques exceptionnelles et durables, les précipitations ont été très rares au cours de ce mois d'avril. On relève :
le 3, 18,3 millimètres à Giromagny sur le Territoire de Belfort,
le 16, 5 millimètres à Buhl-Lorraine en Moselle,
le 18, 4,6 millimètres à Mathaux dans l'Aube,
le 25, 32,1 millimètres à Besançon,
le 26, 11,6 millimètres à Carspach dans le Haut-Rhin, 10 millimètres à Belmont dans le Bas-Rhin.
Les déficits sont particulièrements marqués à plus de 75% des Hauts de France au Nord de la Lorraine, avec 3,4 millimètres de précipitations à Reims (record mensuel) ou 4,6 milllimètres à Saint-Quentin (record mensuel).
Au niveau de la Métropole, ce mois d'avril se situe parmi les dix plus secs depuis 1959.
Grâce à ces conditions très calmes et anticycloniques, le vent a été très discret tout au long du mois.
Le soleil s'est montré, en revanche, particulièrement généreux.
En raison de la présence d'air continental sec en deuxième quinzaine, les nuits sont devenues très froides avec des gelées noires généralisées (sans givre sur les végétaux) tardives, causant de nombreux dégâts aux arbres fruitiers et aux vignobles. Le nombre de nuits gélives est très supérieur à la normale où il faut remonter à 2016 et surtout 1997. On relève ainsi :
18 jours de gel à Auberive en Haute-Marne (excédent de 13 jours) contre 9 en 2016,
17 jours de gel à Charleville-Mézières (excédent de 8 jours) contre 8 en 2016,
11 jours de gel à Beauvais (excédent de 7 jours) contre 7 en 2016.
En raison des conditions durables sèches perdurant depuis juillet 2016 quasiment sans interruption, les sols superficiels connaissent un assèchement marqué, proche de 2011.

Mai 2017 a été chaud (+2°4 C), assez sec et ensoleillé.
La première décade s'est revelée fraîche, suivi de deux décades bien chaudes, malgré quelques jours frais en début de dernière décade. Ainsi, on relève :
en minimale,
le 2, -3°4 C à Mourmelon le Grand dans la Marne, -1°8 C à Charleville-Mézières, -0°6 C à Reims,
le 9, 0°4 C à Saint-Hilaire sur Helpe dans le Nord,
le 10, -2°9 C à Mourmelon le Grand dans la Marne (record hebdomadaire), -1°8 C à Charleville-Mézières (record hebdomadaire), 3°2 C à Varennes Saint-Sauveur en Saône et Loire (record hebdomadaire),
le 13, 12°6 C à Amiens, 12°C à Volmunster en Moselle,
le 14, 12°9 C à Strasbourg,
le 15, 4°4 C à Reims,
le 17, 15°5 C à Abbeville (record hebdomadaire), 15°2 C à Saint-Quentin (record hebdomadaire),
le 18, 17°4 C à Besançon (record mensuel), 17°1 C à Wangenbourg-Engenthal dans le Bas-Rhin (record hebdomadaire), 16°2 C à Nonsard dans la Meuse (record hebdomadaire), 16°C à Argers dans la Marne (record mensuel), 15°2 C à Charleville-Mézières (record mensuel),
le 20, 3°4 C à Dourdan dans les Yvelines,
le 21, 0°8 C à Buhl-Lorraine en Moselle, 1°7 C à Mourmelon le Grand dans la Marne,
le 22, 2°8 C à Mourmelon le Grand dans la Marne et Charleville-Mézières,
le 24, 14°4 C à Amiens,
le 27, 17°3 C à Dunkerque (record mensuel depuis l'ouverture de la station en 1917),
le 29, 20°7 C à Paris-Montsouris (record mensuel depuis 1872), 19°1 C au Bourget (record mensuel), 18°2 C à Orléans (record mensuel), 17°3 C à Abbeville (record mensuel),
le 30, 20°4 C à Strasbourg (record mensuel depuis 1924), 20°1 C à Colmar (record mensuel), 18°7 C à Nancy (record mensuel), 18°6 C à Metz (record mensuel), 17°9 C à Besançon (record mensuel),
en maximale,
le 1er, 10°3 C à Volmunster en Moselle,
le 2, 11°4 C à Tavaux dans le Jura,
le 7, 10°2 C à Saint-Quentin,
le 8, 9°8 C à Luxeuil lès Bains,
le 10, 13°6 C à Dunkerque,
le 13, 24°2 C à Colmar,
le 17, 31°C à Stattmatten dans le Bas-Rhin (record hebdomadaire), 30°7 C aux Riceys dans l'Aube (record hebdomadaire), 29°4 C à Jagny sous Bois dans le Val d'Oise (record hebdomadaire), 29°2 C à Argers dans la Marne (record hebdomadaire), 29°C à Saint-André en Terre Plaine dans l'Yonne (record hebdomadaire), 28°9 C à l'aéroport de Metz-Nancy-Lorraine en Moselle (record hebdomadaire), 28°7 C à Cayeux sur Mer dans la Somme (record hebdomadaire), 28°3 C à Varennes Saint-Sauveur en Saône et Loire (record hebdomadaire),
le 18, 26°2 C à Mâcon,
le 19, 10°4 C à Dorans sur le Territoire de Belfort,
le 23, 27°8 C à Strasbourg, 24°6 C à Paris,
le 24, 16°2 C au Cap Gris Nez dans le Pas de Calais,
le 27, 33°C à Doncourt lès Conflans en Meurthe et Moselle,
le 28, 33°3 C à Sens (record mensuel) et Troyes (record mensuel), 33°2 C à Metz (record mensuel), 33°1 C à Saint-Dizier (record mensuel), 33°C à Châtillon sur Seine en Côte d'Or (record mensuel) et à Nancy (record mensuel), 32°9 C à Amilly dans le Loiret (record mensuel), 31°6 C à Melun (record mensuel) et à Nevers (record mensuel), 31°2 C à Saint-Quentin dans l'Aisne (record mensuel), journée la plus chaude de l'Hexagone pour un mois de mai depuis 70 ans.
le 29, 33°8 C à Strasbourg (record mensuel depuis 1924),
le 30, 30°6 C à Colmar,
le 31, 25°1 C à Valenciennes.
Au niveau de la Métropole, l'excédent atteint 1°5 C, soit le cinquième mois le plus chaud depuis 1900.
On peut remarquer aussi un nombre de jours de gel un peu supérieur à la normale.
Excepté au niveau local ou sur les côtes calaisiennes, les précipitations ont été peu copieuses, en particulier dans la Meuse. On note :
le 3, 18,5 millimètres à Belmont dans le Bas-Rhin, 18 millimètres à Paris-Montsouris, 14,1 millimètres à Prémery dans la Nièvre,
le 4, 20 millimètres à Blécourt en Haute-Marne, 15,7 millimètres à Seingbouse en Moselle,
le 6, 30,9 millimètres à Pontarlier,
le 7, 33,3 millimètres au Ballon de Servance en Haute-Saône, 24,4 millimètres à la Pesse dans le Jura, 21,8 millimètres à Besançon,
le 11, 35,4 millimètres à Autun,
le 12, 36,4 millimètres à Roissy avec de la grêle, présente aussi à Orly ou Abbeville, 34,3 millimètres à Aulnois sous Laon dans l'Aisne,
le 13, 27,7 millimètres à Strasbourg,
le 14, 25 millimètres à Sewen dans le Haut-Rhin,
le 17, 31,9 millimètres à Clamecy dans la Nièvre,
le 18, 44,7 millimètres à Abbeville (soit 51,2 millimètres en 48 heures),
le 19, 26,8 millimètres à Dijon, 17 millimètres à Luxueil lès Bains,
le 31, 59,5 millimètres au Frasnoy dans le Jura, 52,5 millimètres à Fours dans la Nièvre.
Au niveau mensuel, on relève 24,6 millimètres à Metz, soit 60% de déficit.
Au niveau de la Métropole, le territoire est plutôt déficitaire au niveau des précipitations.
Bien que moins anticyclonique, le vent a rarement soufflé fort : 106 km/h relevé le 18 à Nangis en Seine-et-Marne.
L'insolation est bien excédentaire au cours de ce mois de mai. On relève mensuellement, notamment : 272 heures à Saint-Dizier. Globalement, l'Alsace et la Lorraine sont bien excédentaires avec près de 25%, excédent atteignant 10% au niveau de l'Hexagone.
Sous des conditions particulièrement anticycloniques, souvent douces et sèches, la sécheresse des sols superficiels est remarquable.

Le printemps 2017 se révèle être chaud, sec et ensoleillé.
Au niveau du territoire français, il constitue le troisième plus chaud depuis 1900 avec un excédent de 1°4 C, derrière 2011 (+1°98 C) et 2007 (+1°58 C).
Le déficit des précipitation atteint près de 40% du Nord de l'Aisne à la Moselle, avec un nombre de jours de précipitations inférieur de 5 à 10 jours.
L'ensoleillement se révèle excédentaire de près de 20% sur le Nord-Est.

Juin 2017 s'est avéré très chaud (+3°7 C), très ensoleillé et bien sec.
Excepté au cours de la première décade et en toute fin de mois, les températures sont bien chaudes, en particulier avec une vague de chaleur précoce et intense entre le 18 et le 22 juin (épisode comparable à celui du 18 au 29 juin 2005). On relève :
en minimale,
le 2, 19°3 C à Villacoublay (record hebdomadaire depuis l'ouverture de la station en 1946),
le 4, 4°9 C à Pontoise mais 15°6 C à Colmar,
le 10, 6°2 C à Charleville-Mézières,
le 11, 16°6 C à Dunkerque,
le 12, 21°1 C à Scheibenhard dans le Bas-Rhin,
le 14, 7°3 C à Charleville-Mézières, 7°8 C à Lillers dans le Pas de Calais,
le 16, 20°5 C à Bâle-Mulhouse (record hebdomadaire),
le 17, 5°5 C à Chaumont-Semoutiers, 5°8 C à Charleville-Mézières,
le 19, 8°9 C à Roville aux Chênes dans les Vosges, 9°9 C à Reims,
le 21, 24°2 C à Villacoublay dans les Yvelines (record mensuel),
le 22, 23°7 C à Paris-Montsouris (record mensuel, depuis l'ouverture de la station en 1872),
le 23, 23°8 C à Strasbourg ;
en maximale,
le 1er, 29°C à Troyes,
le 2, 30°2 C à Troyes, 29°3 C à Lille,
le 5, 22°6 C à Dunkerque,
le 7, 17°7 C à Buhl-Lorraine en Moselle,
le 10, 25°5 C à Strasbourg,
le 12, 16°9 C à Rocroi dans les Ardennes,
le 16, 18°6 C au Touquet,
le 21, 38°2 C à Saint-Maur dans le Val de Marne (record mensuel, depuis l'ouverture de la station en 1872), 36°9 C à Paris-Montsouris, 34°6 C au Touquet (record mensuel depuis l'ouverture de la station en 1951),
le 22, 36°4 C à Dijon (record mensuel), 34°7 C à Langres (record mensuel),
le 26, 32°1 C à Doncourt lès Conflans en Meurthe-et-Moselle.
Les températures moyennes atteignent des records mensuels à Abbeville avec 18°3 C (ouverture de la station en 1922), à Dunkerque avec 18°4 C (ouverture de la station en 1917).
Au niveau de la Métropole, les températures moyennes atteignent un excédent de 2°8 C soit le deuxième mois de juin le plus chaud derrière 2003 (+4°1 C) depuis 1900.
En raison des passages orageux, les précipitations sont disparates au cours de ce mois. On note :
le 2, 50,8 millimètres à Aulnois sous Laon dans l'Aisne, 40,4 millimètres à Mouzay dans la Meuse, 39,9 millimètres à Dourdan dans l'Essonne, 37,7 millimètres à Gironville en Seine-et-Marne, 35,9 millimètres à Nitting en Moselle ; des inondations signalées en Île de France,
le 3, 65 millimètres à Éternoz dans le Doubs,
le 8, 43,3 millimètres à Magnanville dans les Yvelines,
le 15, 45,8 millimètres à Errouville en Meurthe et Moselle.
Excédentaire dans l'Orléanais et la Brie, les plateaux de Longwy et de la Moselle, sur les Vosges, elles sont déficitaires dans le Nord Pas de Calais (seulement 16 millimètres à Calais).
Au niveau de la Métropole, les précipitations sont proches des valeurs normales.
Le vent a soufflé fort dans les moyennes mensuelles d'un mois de juin. On a ainsi relevé :
le 6, 116 km/h au Cap Gris-Nez dans le Pas de Calais, 101 km/h à Blécourt en Haute-Marne,
le 8, 97 km/h à Valenciennes,
le 15, 102 km/h à Sélestat dans le Bas-Rhin.
Sous des conditions anticycloniques durables, l'insolation s'est révélée particulièrement élevée avec vers les frontières du Nord et de l'Est des excédents de 30% d'ensoleillement : 299 heures à Colmar, 270 heures à Saint-Quentin ; le nombre de jours ensoleillées atteint notamment 12 jours à Dijon.

Juillet 2017 s'est montré assez chaud (+2°1 C), bien maussade et orageux.
Les températures ont été très fluctuantes au cours du mois, entre des périodes fraîches en tout début de mois et au cours de la dernière décade notamment, et un coup de chaud en première décade et après le milieu de mois. On relève :
en minimale,
le 3, 7°5 C à Beauvais, mais 15°3 C à Frignicourt dans la Marne,
le 4, 8°5 C à Charleville-Mézières, 9°4 C à Nevers,
le 5, 10°1 C à Charleville-Mézières, 10°4 C au Touquet,
le 7, 22°7 C à Besançon (record mensuel), 22°5 C à Celles sur Ource dans l'Aube (record mensuel), 20°3 C à Fontainebleau (record mensuel),
le 8, 21°9 C à Lons le Saunier,
le 10, 18°7 C à Saint-Yan en Saône et Loire, et 18°3 C à Roville aux Chênes dans les Vosges,
le 13, 4°9 C à Lillers dans le Pas de Calais,
le 19, 23°2 C à Orléans (record mensuel) et à Toussus le Noble (record mensuel) dans les Yvelines, 23°C à Orly (record mensuel),
le 20, 20°4 C à Colmar (record décadaire), 20°3 C à Stattmatten dans le Bas-Rhin (record décadaire), 18°9 C à Charleville-Mézières (record décadaire),
le 22, 17°6 C à Vassincourt dans la Meuse,
le 23, 18°4 C à Strasbourg,
le 27, 17°C à Reims, 15°4 C à Saint-Quentin,
le 28, 8°1 C à Mourmelon le Grand dans la Marne,
le 29, 17°8 C à Braine dans l'Aisne,
le 31, 9°2 C à Jaméricourt dans l'Oise, 10°C à Reims ;
en maximale,
le 1er, 13°5 C à Lormes dans la Nièvre (record hebdomadaire), 15°3 C à Saint-André dans l'Yonne (record hebdomadaire), mais 23°C à Calais,
le 2, 16°2 C à Prémery dans la Nièvre,
le 4, 15°6 C à Cayeux sur Mer dans la Somme,
le 8, 36°2 C à Colmar,
le 9, 29°9 C à Beauvais,
le 19, 34°9 C à Colmar et Strasbourg, 34°C à Nancy et Metz, 32°9 C à Steenvoorde dans le Nord,
le 21, 30°2 C à Strasbourg,
le 22, 29°3 C à Strasbourg,
le 25, 18°6 C à Besançon,
le 26, 24°8 C à Dunkerque,
le 27, 20°7 C à Reims, 22°1 C à Saint-Quentin,
le 28, 22°C à Volmunster en Moselle.
Au niveau de la Métropole, l'excédent de température atteint 0°9 C.
Les précipitations ont été très disparates au cours de ce mois, surtout liées à des forts cumuls locaux en raison de cellules orageuses bien consistantes. On note :
le 2, 6,9 millimètres à Granrupt dans les Vosges,
le 5, 4 millimètres à Rochejean dans le Doubs,
le 6, grêle à Dunkerque et Soissons, 40 millimètres à Saint-Arnoult dans l'Oise,
le 7, 9,4 millimètres à Vagney dans les Vosges,
le 8, 23,4 millimètres à Pouilly en Auxois en Côte d'Or,
le 9, 76,6 millimètres à Lons le Saunier dont 50,7 millimètres en une heure, et 67,7 millimètres à Paris-Montsouris dont 49,2 millimètres  en une heure (record tout mois confondu),
le 10, 27 millimètres à Mâcon en 30 minutes,
le 11, 24 millimètres à Calais, 19,7 millimètres à Dunkerque, 15,8 millimètres à Septsarges dans la Meuse,
le 12, 20,2 millimètres à Saint-Quirin en Moselle, 10,2 millimètres à Frignicourt,
le 21, 28,1 millimètres à Belfort, dont 24,3 millimètres en une heure,
le 23, 41 millimètres à Coulours dans l'Yonne, 37,5 millimètres à Orléans, 35,6 millimètres à Savigny sur Clairis dans l'Yonne, 34,5 millimètres à Troyes,
le 24, 20,3 millimètres à Langres,
le 25, 35,1 millimètres à Levier dans le Doubs,
le 26, 11,5 millimètres à Belfahy en Haute-Saône,
le 29, 24,9 millimètres au Cap Gris-Nez dans le Pas de Calais,
le 30, 24,9 millimètres à Mâcon, 14,8 millimètres au Touquet,
le 31, 50,6 milllimètres à Moutiers en Puisaye dans l'Yonne, 44,5 millimètres à Septsarges dans la Meuse.
Si la Picardie et le Nord sont restés plutôt au sec, les précipitations sont bien supérieures à la normales ailleurs, notamment du Morvan à la Lorraine. On atteint ainsi, 100,4 millimètres à Paris-Montsouris et 189,4 millimètres à Septsarges dans la Meuse.
Au niveau de la Métropole, le déficit pluviométrique atteint 10%.
Globalement, le vent a soufflé fort dans les normales de saison. On relève au gré des orages : le 6, 116 km/H à Saulces Champenoises dans les Ardennes, 103 km/h à Margny lès Compiègne dans l'Oise.
Sous des conditions anticycloniques mais aussi en raison des orages, l'insolation est faible en ce mois de juillet de plus de 10%.

Août 2017 a été assez chaud (+1°8 C) et conforme en terme de précipitations et d'insolation aux normes saisonnières.
Dans la lignée de juillet, les températures sont restées assez fluctuantes avec de la fraîcheur automnale avant le milieu de mois et de chaleur sur la dernière décade. On relève :
en minimale,
le 2 , 10°5 C à Beauvais,
le 3, 21°6 C à Pontarlier (record tous mois confondus), 21°4 C à Saint-Yan en Saône et Loire (record mensuel), 20°9 C à Luxeuil lès Bains (record mensuel),
le 6, 5°C à Charleville-Mézières,
le 7, 3°6 C à Mourmelon le Grand dans la Marne,
le 10, 4°7 C à Mourmelon le Grand dans la Marne,
le 11, 5°6 C à Buhl Lorraine en Moselle, 9°C à Langres,
le 13, 8°4 C à Reims,
le 14, 8°1 C à Troyes,
le 16, 16°3 C à Roville aux Chênes dans les Vosges,
le 17, 18°8 C à Mâcon,
le 19, 6°6 C à Charleville-Mézières,
le 21, 5°9 C à Saint-Julien dans le Jura (record hebdomadaire), 6°C à Auberive en Haute-Marne,
le 25, 10°C à Calais,
le 26, 17°2 C à Venisey en Haute-Saône,
le 30, 21°2 C à Prémery dans la Nièvre (record hebdomadaire), 21°C à Cruzy dans l'Yonne (record hebdomadaire), 20°1 C à Châtillon sur Seine en Côte d'Or (record hebdomadaire), 19°8 C à Troyes (record hebdomadaire), 19°4 C à Saint-Dizier (record hebdomadaire) ;
en maximale,
le 10, 14°C à Waltenheim sur Zorn dans le Bas-Rhin (record hebdomadaire),
le 11, 15°6 C à Rocroi dans les Ardennes, 17°2 C à Volmunster en Moselle,
le 13, 19°8 C à Châtillon sur Seine en Côte d'Or,
le 15, 20°9 C à Varennes Saint Sauveur en Saône et Loire, mais 32°C à Colmar,
le 17, 30°C à Strasbourg,
le 18, 31°2 C à Colmar,
le 19, 19°1 C à Charleville-Mézières,
le 21, 16°8 C à Saulty dans le Pas de Calais, 17°C à Saint-Quentin,
le 23, 31°C à Ligneville dans les Vosges,
le 25, 30°5 C à Nancy mais 20°4 C à Besmes dans l'Aisne,
le 28, 34°6 C à Prémery dans la Nièvre,
le 29, 36°4 C à Saint-Yan en Saône et Loire (record hebdomadaire), 35°6 C à Saint-André en Terre Plaine dans l'Yonne (record hebdomadaire), 35°1 C à Besançon (record hebdomadaire), 35°C à Dijon (record hebdomadaire),
le 30, 34°C à Strasbourg.
Au niveau de la Métropole, l'excédent atteint 0°9 C, mais c'est surtout l'extrême Est qui est marqué par l'excédent.
Les précipitations ont été assez régulières au cours du mois sous forme orageuse. On relève :
le 1er, 19,7 millimètres à Mulhouse,
le 8, 13,5 millimètres à Pontarlier,
le 10, 43,7 millimètres à Nielles lès Bléquin dans le Pas de Calais, 31 millimètres à Charleville-Mézières,
le 11, 18,8 millimètres à Stattmatten dans le Bas-Rhin,
le 12, 14,3 millimètres à Signy le Petit dans les Ardennes,
le 14, 25,1 millimètres à Boulogne sur Mer en une heure,
le 15, 72,3 millimètres à Mouroux en Seine-et-Marne dont 71,9 millimètres en trois heures, 53,6 millimètres à Blesmes dans l'Aisne, dont 52,1 millimètres en deux heures, 45,3 millimètres à Brétigny sur Orge dans l'Essonne, 35 millimètres à Houdelaincourt dans la Meuse, 34 millimètres à Rocroi dans les Ardennes,
le 17, 36,8 millimètres à Chatillon sur Marne dans la Marne, 33,8 millimètres à Charleville-Mézières, 31,6 millimètres à Brétigny sur Orge dans l'Essonne,
le 18, 22,1 millimètres à Courdimanche sur Essonne dans l'Essonne, 19,6 millimètres à Troyes,
le 19, 16,3 millimètres à la Selve dans l'Aisne,
le 24, 29,1 millimètres à Rochejean dans le Doubs,
le 25, 50,6 millimètres à Changis en Seine-et-Marne, 33 millimètres à Blesmes dans l'Aisne, 31,3 millimètres à Torcy en Seine-et-Marne, 26 millimètres à Reims, 22,8 millimètres à Dourdan dans l'Essonne,
le 26, 14,6 millimètres à Dourdan dans l'Essonne, 10,8 millimètres à Romilly sur Seine,
le 29, 37,5 millimètres à Radinghem dans le Pas de Calais, et 23,2 millimètres au Touquet,
le 30, 62,3 millimètres à Jalogny en Saône et Loire.
Si la Métropole voit un déficit de 15% de précipitations, comme sur la majeure partie du Nord-Est de la France, le Pas de Calais, l'Île de France, l'Orléanais jusqu'aux Ardennes connaissent un certain excédent avec 144,9 millimètres à Blesmes dans l'Aisne, 126,4 millimètres à Dourdan dans l'Essonne.
Le vent a rarement soufflé très fort ; on note tout de même :
le 1er, 98 km/h à Chaumont, 89 km/h à Tonnerre dans l'Yonne et à Prémery dans la Nièvre,
le 9, 75 km/h à Chevru en Seine-et-Marne,
le 14, 125 km/h à Boulogne sur Mer.
Sous des conditions durablement perturbées, l'ensoleillement est déficitaire. On ne relève ainsi que 155 heures à Charleville-Mézières, soit un déficit de 20%.

L'Été 2017 s'avère plus chaud que la normale, dans les normes au niveau précipitations et ensoleillement avec des grandes disparités mensuelles.
L'été est marqué par plusieurs vagues de chaleur ou pics de chaleur : du 18 au 22 juin, du 5 au 8 juillet, 17 au 19 juillet, du 26 au 29 août ; le cœur de l'été a été marqué par un temps plutôt frais.
Le 21 juin est la journée la plus chaude de l'été et la plus chaude jamais enregistrée sur le territoire pour un mois de juin.
Par ailleurs, 2017 est au deuxième rang avec 2015 avec un excédent de 1°5 C des étés les plus chauds depuis 1900 derrière 2003 (+3°2 C).
Les précipitations sont excédentaires en Champagne-Ardenne et Île de France, plutôt déficitaires ailleurs.

Septembre 2017 a été bien automnal, frais (-0°6 C), maussade et pluvieux.
Les deux premières décades sont bien fraîches et humides avant une fin de mois bien douce et sèche. On relève :
en minimale,
le 4, 8°1 C à Strasbourg,
le 5, 19°2 C au Bourget,
le 8, 6°6 C à Bâle-Mulhouse,
le 10, 5°4 C à Rodalbe en Moselle, 7°1 C à Dijon,
le 15, 0°1 C à Tavaux dans le Jura (record mensuel),
le 16, 0°8 C à Mourmelon le Grand dans la Marne,
le 17, 0°7 C à Chaumont-Semoutiers,
le 20, 3°3 C à Champagne sur Oise dans le Val d'Oise (record hebdomadaire),
le 23, 2°4 C à Mourmelon le Grand dans la Marne,
le 24, 2°C à Mourmelon le Grand dans la Marne, 3°9 C à Valenciennes, 4°C à Buhl-Lorraine en Moselle,
le 26, 5°C à Colmar, mais 14°6 C à Troyes,
le 27, 4°C à Buhl-Lorraine en Moselle,
le 28, 13°1 C à Ban de Sapt dans les Vosges,
le 29, 13°3 C à Strasbourg ;
en maximale,
le 4, 17°4 C à Rocroi dans les Ardennes, mais 26°5 C à Auxerre,
le 5, 28°9 C à Colmar,
le 12, 13°4 C à Pontarlier,
le 17, 12°2 C à Saint-André en Terre Plaine dans l'Yonne,
le 19, 11°6 C à Coulans dans le Doubs (record hebdomadaire),
le 20, 13°7 C à Volmunster en Moselle, 14°1 C à Walthenheim sur Zorn dans le Bas-Rhin,
le 25, 21°3 C à Nancy et Charleville-Mézières,
le 27, 23°9 C à Colmar,
le 28, 25°5 C à Colmar,
le 29, 26°5 C à Colmar.
Au niveau de la Métropole, le déficit atteint 0°9 C, situant avec 2015 au 4e rang des mois de septembre les plus froids depuis 20 ans.
Les précipitations sont très disparates au cours de ce mois ; on note :
le 1er, 49,2 millimètres à Saint-Germain en Laye dans les Yvelines, 31,8 millimètres à Saint-Arnoult dans l'Oise dont 27 millimètres en une heure,
le 5, 4,8 millimètres à Épenoy dans le Doubs, 4,2 millimètres à Boulogne sur Mer,
le 7, 9,6 millimètres à Radinghem dans le Pas de Calais,
le 8, 51,8 millimètres à Avize dans la Marne, 50,8 millimètres à Rocroi dans les Ardennes, 46,6 millimètres à Bourthes dans le Pas de Calais, 44,9 millimètres à Chevru en Seine-et-Marne, 36,7 millimètres à Chouilly dans la Marne,
le 13, 87,1 millimètres à Rodalbe en Moselle, 85,3 millimètres à Vassincourt dans la Meuse, 79,4 millimètres à Saint-Dizier, 77,2 millimètres à Berg dans le Bas-Rhin, 72,6 millimètres à Romilly sur Seine dans l'Aube, 62,4 millimètres à Melun,
le 14, 29,5 millimètres à Belfahy en Haute-Saône, 28,2 millimètres à Bernaville dans la Somme,
le 15, 37 millimètres à Dunkerque,
le 26, 22 millimètres à Besançon, 15°7 C à Celles-sur-Ource dans l'Aube,
le 27, 10,1 millimètres à Calais,
le 29, 53,2 millimètres à Chatillon sur Marne dans la Marne, 41,6 millimètres à Sedan, 34,8 millimètres à Melun, 30,1 millimètres à Blesmes dans l'Aisne.
Les précipitations sont déficitaires sur l'Alsace, la Bourgogne et la Franche-Comté ; en revanche, elles sont très excédentaires sur la Champagne-Ardenne, l'Orléanais et l'Île de France ainsi que sur les côtes du Nord de la France. Ainsi, on a relevé 150,6 millimètres à Romilly sur Seine dans l'Aube soit trois fois la normale (record mensuel, station ouverte depuis 1921), 164,3 millimètres à Abbeville, 136,8 millimètres à Melun, 102,9 millimètres à Paris-Montsouris.
Au niveau de la Métropole, les précipitations restent proches des normales.
Le nombre de jours de vent fort est supérieur au cours de ce mois agité. On relève :
le 10, 92 km/h à Boulogne sur Mer,
le 11, 104 km/h au Cap Gris Nez dans le Pas de Calais,
le 13, 124 km/h à Boulogne sur Mer, 131 km/h au Cap Gris Nez dans le Pas de Calais, 91 km/h à Nancy,
le 14, 100 km/h à Clamecy dans la Nièvre.
Dans ces conditions dépressionnaires, l'insolation est déficitaire d'environ 20% : 132 heures à Roissy, 138 heures à Roville aux Chênes dans les Vosges.

Octobre 2017 est bien doux (+1°8 C), très sec et ensoleillé.
Excepté durant la première décade et en toute fin de mois, la douceur s'est avérée durable au cours du mois. On relève :
en minimale,
le 1er, 2°4 C à Buhl Lorraine en Moselle,
le 4, 14°1 C à Volmunster en Moselle,
le 5, 2°2 C à Dijon, mais 14°2 C à Dunkerque,
le 7, -0°2 C à Semoutiers-Montsaon dans la Haute-Marne et à Autun,
le 9, 5°C à Amiens,
le 10, 3°9 C à Pontarlier mais 14°3 C au Touquet,
le 11, 14°3 C à Paris,
le 13, 14°8 C à Amiens,
le 14, 3°9 C à Colmar, mais 13°6 C à Calais,
le 16, 18°1 C à Oisemont dans la Somme (record hebdomadaire), 17°1 C à Abbeville (record hebdomadaire)
le 17, 14°1 C à Château-Chinon dans la Nièvre,
le 18, 1°4 C à Buhl-Lorraine en Moselle, mais 14°2 C à Varenes Saint-Sauveur en Saône et Loire,
le 21, 6°C à Reims,
le 22, 8°4 C à Volmunster en Moselle,
le 25, 14°6 C à Rancennes dans les Ardennes,
le 26, 14°1 C à Lille,
le 31, -3°3 C à Bâle-Mulhouse ;
en maximale,
le 3, 15°6 C à Cayeux sur Mer dans la Somme,
le 5, 23°2 C à Colmar,
le 7, 11°5 C à Charleville-Mézières et à Bussang dans le Haut-Rhin,
le 8, 11°7 C à Luxeuil-lès-Bains,
le 9, 14°6 C à Dijon,
le 15, 27°6 C à Colmar,
le 16, 28°4 C à Colmar (record hebdomadaire), 27°6 C à Saint-Yan en Saône et Loire (record hebdomadaire), 26°5 C à Nevers (record hebdomadaire), 25°8 C à Amiens (record hebdomadaire), 25°2 C à Metz (record hebdomadaire),
le 17, 26°9 C à Châtillon sur Seine en Côte d'Or (record hebdomadaire), 26°5 C à Saint-André en Terre Plaine dans l'Yonne,
le 18, 24°6 C à Sélestat dans le Bas-Rhin,
le 19, 23°7 C à Nancy,
le 21, 23°5 C à Colmar mais 17°9 C à Beauvais,
le 23, 8°7 C au Val d'Ajol dans les Vosges,
le 24, 21°C à Magnanville dans les Yvelines,
le 25, 23°C à Bâle-Mulhouse,
le 28, 9°C à Langres,
le 29, 6°7 C à Pontarlier dans le Doubs.
Au niveau de la Métropole, l'excédent atteint 1°4 C, soit parmi les dix mois d'octobre les plus doux depuis 1900.
Les précipitations ont été globalement peu fréquentes au cours de ce mois, où les conditions anticycloniques ont été durables. On note toutefois :
le 2, 52 millimètres à Lepuix sur le Territoire de Belfort, 41,4 millimètres à Belfahy en Haute-Saône, 35,8 millimètres à Grandfontaine dans le Bas-Rhin, 33,7 millimètres à Sewen dans le Haut-Rhin, 20,2 millimètres à Mélisey en Haute-Saône,
le 7, 13,2 millimètres à Vagney dans les Vosges,
le 8, 16,4 millimètres au Ballon de Servance en Haute-Saône, ainsi que 10,6 millimètres à Fougerolles, 10,3 millimètres à Is en Bassigny en Haute-Marne,
le 10, 3 millimètres à Nancy et à Waltenheim sur Zorn dans le Bas-Rhin,
le 21, 24,7 millimètres à Saint-Quirin en Moselle, 23,9 millimètres à Nielles lès Bléquin dans le Pas de Calais,
le 23, 14,2 millimètres à Bussang dans les Vosges,
le 28, 7,6 millimètres à Vagney dans les Vosges, 2,4 millimètres à Luxueil,
le 29, 16,1 millimètres à Lormes dans la Nièvre, 12 millimètres à Fougerolles en Haute-Saône.
Mensuellement, le cumul atteint tout de même 124,2 millimètres à Vagney dans les Vosges.
Au niveau de la Métropole, le déficit atteint près de 70%, classant ce mois d'octobre au 5e le plus sec depuis 1959, derrière 1978, 1969, 1985, 1971.
Excepté sur le Nord Pas de Calais et dans la Somme, avec 6 jours de vent fort à Lille et 5 jours à Abbeville, le vent s'est fait discret au cours de ce mois d'octobre. On note tout de même :
le 1er, 89 km/h au Cap Gris Nez dans le Pas de Calais,
le 4, 92 km/h au Cap Gris Nez dans le Pas de Calais,
le 21, 121 km/h au Cap Gris-Nez dans le Pas de Calais.
L'insolation est déficitaire de 10% à 20% sur le Nord Pas de Calais (92 heures au Touquet, 102 heures à Lille) et la Somme, excédentaire ailleurs notamment sur la Bourgogne, l'Alsace (jusqu'à 30% dans le Haut-Rhin) et la Franche-Comté.

Novembre 2017 a été un peu plus doux que la normale (+0°6 C), humide et plutôt maussade.
Les températures ont été inférieures aux normales de saison, excepté deux pics de douceur, l'un en début de mois et l'autre au début de la troisième décade. On relève :
en minimale,
le 6, -3°1 C à Charleville-Mézières,
le 11, 0°C à Charleville-Mézières,
le 15, -3°4 C à Colmar, mais 10°5 C à Boulogne sur Mer,
le 16, 10°6 C au Cap Gris-Nez dans le Pas de Calais et 10°C à Dunkerque,
le 18, -4°6 C à Charleville-Mézières, -1°7 C à Beauvais,
le 19, -2°2 C à Mourmelon le Grand dans la Marne,
le 20, -6°1 C à Semoutiers-Montsaon en Haute-Marne,
le 21, 12°3 C à Calais,
le 27, 7°5 C au Touquet,
en maximale,
le 2, 10°8 C à Charleville-Mézières et au Val d'Ajol dans les Vosges,
le 3, 19°8 C à Autun, 18°8 C à Bâle-Mulhouse,
le 4, 20°4 C à Colmar,
le 9, 6°8 C à Mâcon mais 11°3 C à Paris,
le 10, 8°C à Colmar,
le 11, 8°6 C à Nevers,
le 16, 1°4 C à Varennes Saint-Sauveur en Saône et Loire (record hebdomadaire),
le 20, 2°4 C à Lons le Saunier,
le 23, 18°3 C à Bourdons sur Rognon en Haute-Marne,
le 24, 16°8 C à Colmar,
le 27, 11°7 C à Dunkerque.
Le nombre de jours de gel est dans les normes saisonnières.
Au niveau de la Métropole, le déficit atteint 0°3 C.
En raison de passages perturbés réguliers, les précipitations ont été assez copieuses au cours de ce mois. On relève :
le 16, 4,2 millimètres à Bainghen dans le Pas de Calais,
le 17, 1 millimètres à Melun et à Vertus dans la Marne,
le 18, 21,2 millimètres à Abbeville, 11,2 millimètres à Cambrai et à Vassincourt dans la Meuse,
le 20, 17,5 millimètres à Humières et 13,8 millimètres à Radinghen dans le Pas de Calais, 13,5 millimètres à Signy le Petit dans les Ardennes, 12,6 millimètres à Grandfontaine dans le Bas-Rhin, 11,9 millimètres à Lille,
le 24, 61 millimètres à Glux en Glenne dans la Nièvre, 46,6 millimètres à Sewen dans le Haut-Rhin, 33,3 millimètres à Avrée dans la Nièvre, 31,4 millimètres à Arbois dans le Jura, 14,6 millimètres à Cayeux sur Mer dans la Somme,
le 27, 45,6 millimètres à Rocroi dans les Ardennes,
le 29, 19,2 millimètres à Steenvoorde dans le Nord, 18,8 millimètres à Lillers dans le Pas de Calais,
le 30, 16,1 millimètres à Lille.
L'excédent atteint en moyenne 25% voire 50% à Villersexel en Haute-Saône avec 144,4 millimètres.
Au niveau de la Métropole, en revanche, le déficit atteint 20%.
Le vent fort a soufflé conformément aux moyennes mensuelles d'un mois de novembre. On note :
le 12, 136 km/h à Berg dans le Bas-Rhin, 112 km/h à Rodalbe en Moselle,
le 23, 111 km/h au Cap Gris-Nez dans le Pas de Calais,
L'insolation a été très contrastée d'une région à l'autre : très excédentaire dans le Nord avec un record mensuel de 89 heures à Lille, plutôt excédentaire en Picardie jusqu'à l'Orléanais, déficitaire en Lorraine, Alsace et Franche-Comté, avec notamment 43 heures de soleil à Saint-Dizier.

L'Automne 2017 se sera révélé bien humide, plutôt maussade et dans les normes au niveau des températures.
En revanche, au niveau de la Métropole, il fait partie des 10 plus secs depuis 1959.

Décembre 2017 a été doux (+1°6 C), très humide et maussade.
Malgré une première décade fraîche, une deuxième dans les normes, la troisième décade très douce a fait la différence du mois. On relève :
en minimale,
le 2, -5°5 C à Mourmelon le Grand dans la Marne,
le 5, 7°8 C à Dunkerque,
le 6, 8°C au Cap Gris Nez dans le Pas de Calais,
le 8, -1°4 C à Château-Chinon, -1°3 C à Charleville-Mézières,
le 17, -2°5 C à Touquet,
le 19, 3°C à Nancy,
en maximale,
le 3, 1°C à Nancy et Strasbourg,
le 4, 1°1 C à Luxeuil lès Bains,
le 5, 2°9 C à Colmar,
le 9, -0°5 C à Château-Chinon et à Errouville en Meurthe et Moselle,
le 17, 9°8 C à Abbeville,
le 19, 2°6 C à Orléans,
le 30, 14°8 C à Strasbourg,
le 31, 15°3 C à Mulhouse, 15°1 C à Paris.
On relève très peu de gelées pour ce mois de décembre au Nord de la Loire.
Au niveau de la Métropole, l'excédent atteint 0°3 C.
Les précipitations ont été globalement copieuses au cours de ce mois, en raison de conditions dépressionnaires durables. On note :
le 11, 5 à 10 centimètres de neige dans le Nord Pas de Calais,
le 13, 29,6 millimètres à Charleville-Mézières, 25,8 millimètres à Munster dans le Haut-Rhin,
le 14, 35,4 millimètres à Pontarlier dans le Doubs, 26,3 millimètres à Lille.
Un peu plus sec ou dans les normales sur l'Alsace et les Vosges, elles sont excédentaires ailleurs, en particulier dans le Nord-Pas de Calais.
La neige a été vue assez régulièrement au cours de la première quinzaine de décembre.
Au niveau de la Métropole, l'excédent atteint 30%.
Sous ces conditions perturbées, le vent a très souvent soufflé fort, notamment pour le passage des tempêtes Ana et Bruno. On relève :
le 10, 132 km/h à Boulogne sur Mer, 103 km/h à Lille,
le 13, 109 km/h à Cayeux sur Mer dans la Somme, 104 km/h à Lille,
le 14, 135 km/h à Volmunster en Moselle, 134 km/h à Sheibenhard dans le Bas-Rhin et au Markstein (1.184 mètres d'altitude) dans le Haut-Rhin, 112 km/h à Saint-Dizier,
le 31, 113 km/h à Boulogne sur Mer.
Ainsi, on relève 11 jours de vent fort à Strasbourg par rapport à la normale..
Excepté dans la région de Colmar, l'insolation a été très déficitaire au cours de ce mois : 22 heures d'ensoleillement à Charleville-Mézières, 24 heures à Langres mais 70 heures à Colmar.

L'Année 2017 aura été douce (+1°3 C), plutôt sèche quoique contrastée entre le premier et le second semestre et plutôt ensoleillé, là aussi en différenciant le premier du second semestre.
Au niveau de la Métropole, les températures se sont révélées particulièrement douces et un temps bien plus sec que la normale.