La Bourgogne est composée de quatre départements : la Côte d'Or, la Nièvre, la Saône-et-Loire, l'Yonne. Elle est constituée de plusieurs régions naturelles :Bourgogne

En terne de climat, comme l'explique Jacques Kessler, " Morvan, plateau de Langres et Côte d'Or, massif [ayant]donné son nom au département constituent un ensemble montagneux qui place les coteaux reliant Beaune à Dijon en position d'abri, favorable aux prestigieux vigobles de Bourgogne ". Le département est l'une des contrées de la moitié Nord de la France où l'ensoleillement généreux et la chaleur sont les plus importants. Au Nord, le Châtillonnais, situé sur le versant Ouest du plateau de Langres, en bordure du Bassin Parisien, ne bénéficie pas d'une exposition aussi favorable, malgré une altitude comparable. Le nombre de jours de plus est alors plus élevée en raison d'une plus forte influence océanique. L'hiver est y assez rude, plus marqué sur le plateau de Langres, le Morvan se caractérisant par du brouillard également.

Dans la Nièvre, le Morvan s'élève jusqu'à 900 mètres sur sa bordure orientale. Le froid est quasiment aussi vif à Château-Chinon que sur les bords de Loire. Les différences sont néanmoins plus sensibles pour l'enneigement, les jours de chaleur et le brouillard très fréquent à Château-Chinon mais qui se dissipe plus rapidement qu'à Nevers.

La Saône et Loire est placée entre le Morvan et la Bresse. Le climat de la vallée de la Saône est continental avec des étés chauds et ensoleillés mais des automnes et hivers brumeux. Les abords de la vallée de la Loire sont plus exposés aux influences océaniques avec un ensoleillement plus régulier quelle que soit la saison. Le nombre de jours de gel reste assez homogène quelle que soit l'altitude. Les villes de Saône-et-Loire étant peu ventées, se distinguent par un nombre important de jours de chaleur.

L'Yonne intègre l'Auxerrois marqué par des chutes de neige plus fréquentes qu'en région parisienne, un peu plus de jours de chaleur, pour un climat, somme toute, assez similaire, c'est-à-dire à dominante océanique mais avec des influences continentales plus marquées. Les précipitations sont plus abondantes en direction du sud-est du département, vers le Morvan.