Le Nord-Pas-de-Calais est composé de 2 départements : le Nord et le Pas de Calais, avec des régions naturelles suivantes :Nord-Pas-de-Calais

Depuis les travaux du géologue Jules Gosselet au XIXe siècle, deux grands ensembles de régions naturelles sont distingués dans le Nord et le Pas-de-Calais : le «Bas-Pays» constitué de plaines et de collines aux reliefs doux et le «Haut-Pays» dont les reliefs sont mieux marqués (plateaux crayeux, reliefs pré-ardennais et boutonnière du Boulonnais...). Des propositions cartographiques de Jules Gosselet, seule la région Nervie, désignant (d'après l'ancienne civitas des Nerviens) la région entre l'Escaut et l'Avesnois n'a guère été réutilisée bien qu'elle lève l’ambiguïté géographique du terme Hainaut.

La limite entre le Haut et Bas-Pays, reprise par le géographe Jean Sommé, est pertinente tant en géographie physique qu'humaine, elle constitue la limite septentrionale du bassin parisien.

Les régions du Bas-Pays :

Les régions du Haut-Pays :

Le Nord ressemble au climat de la Picardie, mais avec deux à trois fois plus de vent violent, notamment sur le côtes, liés généralement aux passages de tempêtes. L'Avesnois, situé à 150 km de la mer du Nord, est aussi plus arrosé.

Dans le Pas-de-Calais, les collines de l'Artois apparaissent comme un relief suffisant pour transformer le climat qui s'avère plus frais et plus arrosé que le reste du département, avec aussi plus de neige. Le mois de juin est aussi le mois le plus ensoleillé de l'année, suivi du mois de mai.