PREVISIONS SAISONNIERES

 

puce

Petit résumé des mois précédents : un début froid avant un temps sec et trés chaud durable

L'année 2003
a démarré un caractére froid et neigeux de saison. C'est d'ailleurs le mois de janvier le plus froid depuis 1997 ! La neige a fait une apparition remarquée et durable, ce qui, par endroit, ne s'était pas vu depuis prés de 15 ans. Les températures sont plus fraéches que la normale, mais sans excés en raison de quelques pics de douceur. En revanche, la pluviosité a été globalement supérieure é la normale.
Le mois de février s'est montré encore plus froid que janvier avec quelques chutes de neige également, mais globalement un temps durablement sec et ensoleillé. Il faut remonter é février 1996 pour connaétre un mois de février aussi froid. Ces deux mois nous ont fait renouer avec les temps de plein hiver, le plus froid depuis 1991 !
Le printemps est remarquable de par sa situation anticyclonique durable. Mars est un mois record de par son ensoleillement mais également ses fortes températures, le temps longtemps stable s'est avéré trés sec. Avril, plus contrasté au niveau des températures, passant d'un extréme froid record d'un cété é une chaleur estival, reste également bien stable et globalement sec. En revanche, Mai entre un peu plus dans la normale, aussi bien en précipitations qu'en température, malgré des pluies orageuses disparates et un coup de chaleur en fin de mois.
L'été a commencé en fanfare avec un mois de juin exceptionnellement chaud voire record vers l'Est et le Sud, battant de nombreux records, trés ensoleillé, faiblement arrosé. Le mois de juillet, quoique par endroit plus arrosé et un peu moins chaud que juin, excepté en deuxiéme décade avec le 14 juillet le plus chaud depuis plus de 50 ans, reste tout de méme é un trés bon niveau. Enfin le mois d'aoét bat quasiment tous les records de chaleur, notamment sur la premiére quinzaine en dépassant les 40éC sur une bonne partie du territoire et grimpant jusqu'é 42éC é Paris Saint-Maur ou encore 41éC sur Colmar ou Auxerre ! Les pluies orageuses sont rares (maxi de 3 jours) mais localement copieuses. Depuis le début des relevés en France, aucun été n'a été si chaud (depuis 1757, pour Paris Le Bourget ou depuis 1873 pour Paris Montsouris) ! Pour Bruxelles idem depuis 1833 ! Il faut peut-étre remonter au Moyen ége (1137) ou durant la Renaissance (1540) pendant l'optimum pour, peut-étre retrouver pareille comparaison. L'ensoleillement est exceptionnel également avec l'été le plus ensoleillé depuis 1976 et les précipitations bien rares en fréquence et globalement moins abondantes.
L'automne a continué sur le méme trend que les mois précédents, bien qu'avec une anomalie de chaleur moindre mais avec un temps encore plus sec et toujours aussi ensoleillé. Le mois d'octobre a démarré sous une fraécheur trés anormale et un temps relativement humide avant une stabilisation du temps digne d'un été indien...

 puce

Le niveau des nappes souterraines et des cours d'eaux de la moitié Nord de la France

Situation générale :

La situation reste tendue, méme si le plus gros de la sécheresse est passée. Les cours d'eaux ont été trés bas cette année avec un retour souvent décennale voire supérieure é 20 ans (bassin de la Saéne, de la Meuse et de la Moselle). Toutefois, les niveaux avaient étaient plus bas en 1991 et surtout en 1976 ! La pluie ferait tout de méme grand bien, car certains cours d'eaux sont toujours é sec ou trés bas.

Carte de BDNE (Banque de Données Nationales des Eaux) :

Les niveaux des cours d'eau ont atteints leur plancher fin septembre en raison d'une pluviosité faible au cours des derniers mois. Mais, malgré une légére remontée début octobre, la situation reste pour le moins critique...





L'Ornain é Rancourt dans la Meuse

En cette derniére décade d'octobre, la riviére est toujours é sec. Il faudra de longues pluies copieuses pour que la riviére recoule. Il faut tout de méme noter qu'en amont (Bar-le-Duc), elle a continué é couler et le niveau a un peu augmenté au cours de début octobre.

La Suippe é Orainville dans l'Aisne

Le niveau a bien baissé tout au long d'un mois de septembre sec pour atteindre 5. Elle a légérement remonté en ce début octobre, mais elle reste é un niveau trés anormalement bas. En ce 21 octobre 2003, le niveau est é 6 et extrémement bas.




 
puce

Tendance globale

Le Niéo ou phénoméne ENSO :

Les signaux pour les prochains sont é une Nada pendant la premiére partie de l'hiver avant le retour d'un faible Niéo, dont les signes commencent é étre perceptibles. La Nada est favorable aux incursions froides et neigeuses sur le continent européen.

L'Oscillation Nord Atlantique :

L'Oscillation Nord Atlantique est un bon indicateur du temps en Europe, notamment en hiver. Négative en hiver, elle favorise les situations de blocage sur l'Europe, puisque la circulation est méridienne. Dans ce cas, l'hiver est souvent froid et anticyclonique. Positive, elle favorise la circulation zonale, propre aux vents d'Ouest. Les perturbations apportant douceur et pluie déferlent sur l'Europe occidentale.
Il faut que les Anglais annoncent une Oscillation Nord Atlantique faiblement positive pour l'hiver prochain (+0,45) avec quelques situations de blocage tout de méme. Les Américains la pressentent négative. Cette position semblerait se renforcer actuellement. On peut donc s'attendre é un hiver normal avec des variations importantes entre temps froid et temps doux, pluie et beau temps d'hiver. La neige ne serait donc pas é exclure cette année.

L'Oscillation Arctique :

Cette Oscillation a aussi une certaine influence, car elle détermine le positionnement et la trajectoire des dépressions de l'hémisphére Nord. Actuellement et depuis quelques années, elle serait dans un mode négatif, ce qui entraénerait un passage plus au Sud des dépressions, favorisant les descentes d'air froid couplées avec l'Oscillation Nord Atlantique, ce qui explique notamment les hivers froids européens et américains en 1995-1996 et aussi 2000-2001 (surtout pour l'Europe du Nord et de l'Est). Vous pouvez retrouver de plus amples explications dans le lien suivant : http://www.intellicast.com/DrDewpoint/Library/. En tout cas, les derniéres observations montrent qu'elle a atteint son niveau de record le plus bas depuis 53 ans (devant 1952, 1968, 2000). Dans les prochaines semaines et mois, l'Oscillation Arctique reste bien négative favorisant l'arrivée d'air sur le Nord d'Europe.

L'activité solaire :

Les spécialistes de ce domaine observent de maniére pointue l'activité solaire depuis plusieurs décennies. Il s'avére que l'augmentation de la température terrestre depuis un siécle semble corrélée avec l'augmentation de l'activité solaire. Cette activité a méme atteint des niveaux records depuis le début des années 1980. De plus, le maximum solaire correspond é chaque fois é des pics d'hivers doux (cycle de 11 ans), alors que le minimum correspond généralement é des hivers froids...
De plus, il s'avére qu'é chaque maximum, la circulation atmosphérique et in extenso les vents dominants voient leur trajectoire modifié. Ainsi, de 1990 é 2001, la trajectoire aurait été globalement stable et actuellement, elle changerait, cette évolution ayant débuté depuis janvier 2002.
En tout cas, compte tenu de l'activité solaire dont le maximum en avril 2001 a été le plus faible depuis une vingtaine d'année, les scientifiques s'attendent é un relatif refroidissement de la température moyenne terrestre au cours des deux prochaines décennies.
Actuellement, l'activité solaire est trés basse, ce qui entraéne une faiblesse des dépressions sur l'Atlantique et le renforcement des anticyclones continentaux surtout en été. Elle serait aussi é l'origine des modifications magnétiques é la surface de la Terre.
Cette situation de minimum solaire est souvent é l'origine de sécheresse et chaleur estivale. Le météorologue allemand, F. Baur, qui a réalisé de formidables travaux sur les prévisions é long terme avait remarqué qu'un été chaud et sec arrivait sur l'Europe trois ans aprés un maximum solaire, suivi un an et demi aprés d'un hiver rigoureux. Alors, été chaud et sec pour 2003 et hiver froid pour 2004-2005 ou 2006-2007 ?
Il faut noter qu'au regard de l'activité solaire, si les conditions perdurent, l'automne s'annonce stable et anticyclonique favorisant l'arrivée d'un hiver précoce et froid en novembre et décembre, malgré un retour de conditions plus zonales au cours du mois de novembre...

Le réchauffement climatique :

Bien que n'étant pas entiérement certain que les gaz é effets de serre soient responsables uniquement au réchauffement climatique, car il faut aussi chercher d'autres causes terrestres (axe terrestre par rapport au soleil) et extra-terrestres (activités solaires), on pourrait se rendre é l'évidence que la fluctuation chaude a tendance é perdurer depuis une dizaine d'années ! D'ailleurs, en conservant la période de référence 1961-1990, on remarque que les anomalies de températures sont généralement entre +1éC et +2éC depuis prés de 5 ans et les anomalies de précipitations souvent excédentaires (mais en droite ligne avec les variations constatées par le cycle de Bréckner 33/35 ans et observées par Sanson 42/44 ans).
Le bémol é observer, tout de méme, est que malgré ce soi-disant réchauffement, de forts contrastes subsistent parfois sur de longues périodes et de nombreux records tombent : ainsi, les Péles Nord et Sud n'ont cessé de se refroidir depuis une trentaine d'années ; l'Antarctique a connu un été austral trés frais qui avait précédé un hiver austral particuliérement rigoureux ! Actuellement, la Scandinavie connaét depuis plus de deux ans des conditions hivernales durables et trés marquées.
De méme, le continent américain a connu de forts contrastes de températures d'une région é l'autre avec un Québec aux températures exceptionnellement douces l'hiver dernier, contrairement aux régions é l'Ouest du Manitoba. Les causes ne sont pas dues au réchauffement climatique, mais é l'Oscillation Pacifique Nord ! En revanche, au mois de juillet, beaucoup de régions du globe étaient plus chaudes que la normale. Comme quoi, une partie des causes se situent encore dans les fluctuations naturelles tout de méme.
Nature que l'on doit, tout de méme, plus que jamais protéger ! Mais, cela ne viendra non seulement par une prise de conscience nationale, européenne, mais surtout mondiale !
En tout cas, sous l'influence, semble-t-il, plus perceptible du réchauffement climatique (ou de la poursuite d'une fluctuation chaude), les contrastes de temps aussi bien au niveau des températures que des précipitations, avec des échanges violents, semblent se manifester au quatre coins de la Terre et plus particuliérement sur l'hémisphére Nord et ne rendent pas optimiste quant aux conditions climatiques des prochains mois et années...
Enfin, il faut rajouter que les données météorologiques ne sont recueillies depuis 1650 pour la série la plus longue (série de Manley, Angleterre centrale) et que les abris météorologiques, en périphérie urbaine il y a un siécle, subissent les effets urbains de l'élot de chaleur des villes (Paris-Montsouris connaét une augmentation de 2é5 C de sa moyenne en raison de l'influence urbaine...). De plus, les capteurs ont depuis changé et l'électronique (souvent plus fiable) a pris le dessus sur les appareils d'antan.
Il s'avére que 2002 restera au niveau du globe que la deuxiéme année de tous les temps depuis le début des relevés.
Actuellement, 2003 s'annonce pour la France comme l'année la plus chaude de tous les temps é cause des excés de température depuis mars !

Les cycles :

Depuis bien des décennies, cette théorie est plus que controversée. Il faut méme avouer que l'existence d'une multitude de cycles qui tombent parfois avec un an ou deux ans d'écart laisse le scientifique perplexe. Il est vrai que nous ne connaissons pas encore aujourd'hui tous les paramétres permettant la réalisation de prévision saisonniére d'excellente fiabilité. La comparaison avec quelques cycles, a priori statistiquement révélés, accompagnés des signes du temps des mois précédents, peut permettre d'influencer la prise de position dans les grandes tendances des mois et saisons é venir.

Ainsi, je vous souhaite vous faire partager le cycle luni-solaire de l'abbé Gabriel qui correspond é 744 ans. Il est divisé en deux périodes de 372 ans et quatre semi-périodes de 186 ans. Il impliquerait un retour périodique des éléments. Il faut tenir compte d'une probabilité d'un an é trois ans. En retranchant par rapport é l'année considérée, 744, 372 ou 186, on peut alors voir si l'été ou l'hiver sera marqué par son froid ou sa chaleur.
2003 - 744 = 1259 : sécheresse étendue en Europe occidentale. De bonnes vendanges é Strasbourg. Presque aucune pluie de mars é aoét en Rhénanie avec un été chaud et sec.
2003 - 372 = 1631 : pas d'information.
2003 - 186 = 1817 : (1818), "la sécheresse et la chaleur dans la moitié Nord de la France commencent vers le milieu de mai et se continuent durant tout l'été.

Le cycle de 54/55 ans de Mironovitch : il fonctionne normalement pour les essaims d'hivers aussi bien chauds que froids, mais il semblerait aussi pour les étés.
1976 - 1921 - 1866  (1868 ?) - 1811 - 1756 (1757) - 1701 (1698 ?) - 1646 (1645) - 1591 (?) - 1536 - 1481 (1479 ?) - 1426 (1422 ?) - 1371 - 1316 (1317) - 1261 (1259 - 1261) - 1206 - 1151 (?) - 1096 (1095) - 1041 (1039).
Avec un autre décalage de 27/28 ans, on trouve également un autre cycle :
2003 - 1948 (1947) - 1893 - ... On peut remonter jusqu'en 1137.
Il est évident qu'il existe un écart avec les siécles, mais le constat ne semble pas dénué de sens, lorsque plusieurs signaux vont dans le méme sens.
Karl Rocznik et E. Dinies, météorologistes allemands, ont trouvé d'autres cycles d'environ 12 ans sur la pluviométrie et la chaleur des périodes estivales en Allemagne ; ainsi, on peut déterminer que 2003 serait chaud et sec en Allemagne.
Dans la méme vaine, le cycle de 33/36 ans de Bréckner sur la pluviosité voire la chaleur (1983 - 1947 - 1911, ...), le cycle de 22/23 ans sur les phénoménes de blocage en Atlantique Nord de Brezowski ou d'Abbott (notamment concernant les hivers rigoureux 1985 - 1963 - 1940 - ...) : il fonctionne normalement pour les essaims d'hivers aussi bien chauds que froids, mais il semblerait aussi pour les étés.

Ajouté avec quelques relations intra et extra-mensuelles, nous pouvons établir quelques tendances saisonniéres avec l'appui de la statistique.
Ainsi, 2003 est au carrefour d'un été chaud et sec. Ce qui s'est véritablement vérifié ! Enfin, il faut noter que les vendanges sont les plus précoces depuis 1893 dans le Bordelais et 1822 en Champagne. On peut rattacher ces dates é certains cycles en effet !
 
puce

Comparaison des prévisions é long terme pour les prochains mois 

Nous pouvons noter que les prévisions de Wolfgang Roeder sont de nouveau accessibles.

OrigineSiteLocalisationMise é jourMois
10111212
AllemagneLothar BeckmannSud Allemagne09/2003T >
P <
I >
T >
P >
I <
---------
Rainer DettmannEurope centrale10/2003+0é1 C-0é7 C+0é3 C+1é2 Cé0é0 C
DonnerwetterAlsace
Forét noire
10/2003T +1é0 C
P -20%
T +1é0 C
P -10%
T -1é0 C
P é0%
T -2é0 C
P -30%
---
MeteoworldNord et Est
Allemagne
10/2003T -0é2 C
P =
T -0é6 C
P >
T +1é9 C
P =
T +1é1 C
P =
T -0é2 C
Sud et Ouest
Allemagne
10/2003T -0é1 C
P =
T -0é8 C
P >
T +1é8 C
P =
T +1é4 C
P =
T -0é1 C
Wolfgang RoederEurope centrale10/2003+1é2 C
Dép
-0é9 C
Dép
+1é8 C
Ant
+4é4 C
Ant
---
Matthias StanislasOuest Allemagne
Wiesbaden
09/2003T -0é8 C
P >
T +0é5 C
P <
T -1é2 C
P <
T +0é8 C
P >
---
Lars ThiemeEst Allemagne10/2003T é0é0  C
P >
T é0é0  C
P =
T +2é0 C
P >
T +1é0 C
P >
T +0é5 C
Wetterbayern
Ivo Bréck
Sud Allemagne09/2003T >
P <
I >
---T<------
AngleterrePaul DamariRoyaume-Uni10/2003T >
P <
I >
------------
Duncan Fauvel09/2003T =
P <
I >
T <
P <
I >
T <
P <
I >
T <
P <
I >
---
BBC
Bill Giles
10/2003T >
P <
I >
T <
P <
I <
T <
P <
I =
------
Meteo Office09/2003T >
P >
T >
P >
T >
P >
T >
P >
---
Metcheck10/2003T >
P <
I >
T<
P >
I <
T <
P >
I <
T <T <
Tom Presutti10/2003T =
P <
I >
------------
Terry Scholey10/2003T =
P <
I >
------------
The Weather Outlook09/2003T >
P <
I >
T <
P =
I =
---------
Weather Online10/2003T >
P <
I >
------------
Weatherworld10/2003T +0é5 C
P +25%
I é0%
------------
BelgiqueXavier LizinNord de la France
Belgique
10/2003T =
P =
T =
P >
T <------
états-UnisECPCFrance10/2003T +4é0 C
P -10%
T +2é0 C
P +10%
T -1é0 C
P +30%
T +2é0 C
P -10%
---
GCM / GFS10/2003T +1é0 C
P é0%
T +0é5 C
P +25%
---------
FranceFranck BruelOuest France10/2003T >
P >
T >
P >
---------
Jéréme CerisierSud et Ouest France10/2003T >
P >
I <
T =
P =
I >
T <
P <
I >
T >
P <
I >
---
TV MountainAlpes10/2003T >
P <
T <
P >
T <
P <
------
NocturneFrance10/2003T +2é0 C
P +30%
T +2é5 C
P +25%
T +0é5 C
P +40%
T -0é5 C
P -10%
---
Fréderic Decker10/2003T é0é0 C
P >
I <
T é0é0 C
P >
I <
T -2é0 C
P <
I >
T +3é0 C
P >
I =
T -0é5 C
P >
I =
Cyril Dupont10/2003T =
P >
I <
T =
P <
I >
T <
P =
I =
T =
P >
I <
---

 

OrigineSiteLocalisationMise é jourSaison
AutomneHiverPrintempsété
AllemagneLothar BeckmannSud Allemagne09/2003T >
P <
I >
T <------
Gerald BertholdEurope centrale11/2001---T >------
Rainer Dettmann10/2003T +0é1 CT +0é5 C------
DonnerwetterAlsace
Forét noire
10/2003T +1é0 C
P -10%
T <
P <
------
MeteoworldNord et Est
Allemagne
10/2003T +0é9 C
P =
T +0é9 C
P =
------
Sud et Ouest
Allemagne
10/2003T +0é8 C
P <
T +1é0 C
P =
------
Wolfgang RoederEurope centrale10/2003T >
P >
T >
P <
------
Matthias StanislasOuest Allemagne
Wiesbaden
09/2003T é0é0 C
P =
T >
P >
------
Lars ThiemeEst Allemagne10/2003T +0é3 C
P >
T +1é2 C
P >
------
Wetterbayern
Ivo Bréck
Sud Allemagne09/2003T >
P <
T >
P <
---T >
AngleterreBBC
Bill Giles
Royaume-Uni10/2003T =
P =
I >
T <
P <
I >
------
Meteo Office10/2003T >
P >
T >
P >
T >
P >
---
Metcheck10/2003T =
P <
T <
P =
------
Tom Presutti09/2003T >
P =
---------
The Weather Outlook10/2003T >
P <
I >
T <-------
UCL10/2003---T =
P =
Ant
------
Weatherworld---------------
Belgique
Xavier LizinNord de la France
Belgique
10/2003T >
P <
I >
T <------
états-UnisDr DewpointEurope10/2003Nada
OA -
NAO -
Nada
OA -
NAO -
Froid
 Faible Niéo---
COLAFrance10/2003T  >
P =
T +0é5 C
P =
T +0é5 C
P =
---
ECHAM10/2003T  >
P =
T +0é5 C
P =
T +0é5 C
P =
---
ECPC10/2003T +1é0 C
P -10%
T é0é0 C
P é0%
T é0é0 C
P é0%
---
GCM / GFS10/2003T >
P <
T >
P =
------
IRI10/2003T >
P =
T >
P =
T >
P =
---
NOAA10/2003T >
P =
T =
P <
T =
P =
---
NSIPP10/2003T >
P >
T >
P <
T >
P >
---
France
Jéréme CerisierSud et Ouest France10/2003T =
P >
I <
T =
P <
I >
------
Fréderic DeckerFrance10/2003T =
P >
I <

T é0é0 C
P >
I =

------
Cyril Dupont10/2003T =
P =
I =
T =
P =
I =
------
Météo France10/2003T =
P =
T <
P <
------
Nocturne10/2003T >
P >
T >
P >
------
TV MountainAlpes10/2003T >
P >
T <
P <
------

 

puce

Critique personnel sur les prévisions du mois précédent

Le mois de septembre a été globalement bien prévu et méme plus sec que prévu. Le début du mois d'octobre a été anormalement froid et humide, ce qui n'avait pas été prévu dans les prévisions publiées en septembre. Cette situation, qui a duré environ 5 jours, a été de courte durée et ne remettent pas fondamentalement les prévisions de septembre pour octobre...

 

puce

Année 2003 : des saisons bien marquées et sans doute le retour d'un été chaud

Mon point de vue

En probabilité é trés long terme, les cycles montrent que 2003 se situe dans une période é probabilité que l'année soit séche ; en tout cas, a fortiori, l'été pourrait sortir des normes au niveau de sa chaleur et de sa sécheresse. Le début d'année montre l'installation d'un temps sec durable. Aprés l'été chaud et sec, l'automne pourrait s'avérer assez sec et frais. Mais, cette tendance se confirmera ou s'infirmera au cours des prochains mois, car l'échéance est particuliérement lointaine. Tout de méme, le minimum solaire favorise souvent l'émergence d'année séche (1976...).
La période entre le 14 et le 20 janvier détermine souvent le temps global de l'année. Cette période a été marquée par un temps maussade et faiblement perturbé, mais l'atmosphére était sous l'influence d'un anticyclone puissant. La majorité de l'hiver et du printemps est sous influence anticyclonique : souvent, cela entraéne un été sous influence anticyclonique, chaude et séche. Alors, une année sous de beaux aspects ? On peut dire désormais que c'est une réussite.

 

puce

Automne 2003 : sous un temps agréable

Configuration générale vue par les modéles et aussi les spécialistes de la prévision en long terme

Les modéles et prévisionnistes é long terme prévoient pour la majeure partie de l'automne la poursuite d'un temps sec et chaud sur les deux tiers de la saison. La derniére partie s'annonce en revanche plus froide et plus humide.

Les liaisons inter-saisonniéres et relations intra-saisonniéres
(statistiques de Paris 1874-1945 et Europe centrale 1761-2000)
Temps anticyclonique en automne
é Temps anticyclonique en hiver surtout en cas d'excés en automne (probabilité : 60%).
Temps dépressionnaire en automne
é Temps dépressionnaire au printemps suivant (probabilité : 71%).
Temps anticyclonique en automne
é Temps plus sec suivi d'un temps plus sec en hiver (probabilité : 60%).
Temps plus humide en automne
é Temps plus humide (60%) suivi d'un temps plus humide en hiver.
Temps anticyclonique en automne
é Temps plus chaud ou normal en automne suivi d'un temps plus doux ou normal en hiver.
Temps plus frais en octobre/novembre
é Temps plus doux ou normal en hiver/mars (probabilité : 81%).

Mon point de vue

Les orages sans doute violents pourraient sans doute sonner le glas de cet été. Mais pour quand ? En 1976, ils étaient arrivés é mi-septembre. En 1921, la sécheresse perdura jusqu'en fin d'année avec un mois d'octobre encore brélant puis un mois de novembre glacial. En 1947, ce fut septembre également mais surtout décembre. Donc, on pourrait s'attendre é de bonnes conditions pour cette saison, pour une année exceptionnelle. Un froid précoce ne serait pas impossible non plus au mois d'octobre et surtout en novembre...

 

Automne 2003Octobre
Temps
ImpressionAssez beau temps
Commentairede belles périodes estivales de fin d'été
Température basée sur les statistiques 1961-1990 de Saint-Dizier en Haute-Marne
Commentairedoux

Thermom�tre

moyenne
é0é5 C
Normale15é5 C
Déviation+1é5 C
minimaleRecord 1951-20030é2C
Prévision>6
maximaleRecord 1951-200333é7 C
Prévision>27éC

Jours
é2 jours

de
grand froid
Normale0
Prévision------
de
fort gel
Normale0
Prévision---0
de
gel
Normale0
Prévision---2
sans
dégel
Normale0
Prévision---0
de
douceur
Normale7
Prévision=---
de
chaleur
Normale0
Prévision=---
de
forte chaleur
Normale1
Prévision<---
de
canicule
Normale0
Prévision------

Précipitations basée sur les statistiques 1961-1990 de Saint-Dizier en Haute-Marne

Commentaireassez sec

Grenouille

moyenne
é20%
Normale64 mm
Prévision-40%

Jours
é2 jours

é 0,1 mmNormale13
Prévision<26
é 1 mmNormale12
Prévision<24
é 5 mmNormale5
Prévision<8
é 10 mmNormale2
Prévision<4

 

puce

Octobre 2003 : sous de beaux augures

Configuration générale vue par les modéles et aussi les spécialistes de la prévision en long terme

Les spécialistes sont partagés entre ceux qui annoncent un temps sec et d'autres un temps plus perturbé. Méme schéma au niveau des températures.

Les liaisons inter-saisonniéres et relations intra-saisonniéres
(statistiques de Paris 1874-1945 et Europe centrale 1761-2000)
Temps plus frais du 24 au 31
é Temps plus doux du 1 au 15 novembre.
Temps plus sec en octobre
é Temps plus sec en novembre (probabilité : 68%).
Température <1é5 C é la normale
é Temps plus doux ou normal en hiver (probabilité : 70% montant é 85% si neige tombée en plaine).
Température >1é5 C é la normale
é Température inférieure é la normale en hiver (probabilité : 60% montant é 85% si temps sec et si premiére décade du mois plus douce).
Température aux alentours du 18 octobre
é Température inférieure é la normale en janvier.

Mes prévisions pour la moitié Nord de la France
 

Assez beau tempsQuelques changements par rapport é mes prévisions de septembre. En effet, la premiére partie du mois quoique plus douce a tout de méme été marquée par une période trés fraéche. Ensuite, nous avons bien connu une période fort agréable. Mais la derniére partie du mois s'annonce, comme convenu, bien fraéche voire froide. En effet, la neige pourrait faire son apparition dans les Ardennes et sur le plateau lorrain dés 500 métres vers le 22 ! L'automne sonne son arrivée. Les températures fluctueront au cours de cette derniére décade entre -5éC et +5éC au matin et +5éC é 10éC l'aprés-midi, donc, plutét en-dessous des normales.

Mes prévisions pour la moitié Sud de la France
 

J'avais prévenu que ce mois pouvait étre le mois de tous les dangers dans le Sud-Ouest et le Sud-Est avec des remontées orageuses bien organisées sur la premiére quinzaine, des épisodes cévenoles étaient possibles. Il est é noter que la Céte d'Azur et la Corse ne seraient pas é l'écart de ces événements avec sans doute de fortes pluies é craindre. Finalement, il est a été ainsi. Malheureusement, on peut penser que les conditions humides et instables avec de fortes pluies, notamment au Sud-Est sont probables au cours de la derniére décade. Les températures fluctueront autour des normales également. Mais, la neige blanchira dés 2000 métres l'ensemble des montagnes au cours de cette période.

D'aprés les modéles é long terme d'ECPC du 11/10/2003

Période

Anomalie

températures

précipitations

Du 18 au 25 octobre

Temp 2m-Abw.

RR-Abw.

Du 25 octobre au 1er novembre

Temp 2m-Abw.

RR-Abw.

 

puce

Novembre 2003 : Perturbé durablement commenéant en lion et finissant en mouton

Configuration générale vue par les modéles et aussi les spécialistes de la prévision en long terme

D'aprés les modéles et spécialistes, le temps change radicalement pour novembre. Du temps sec, nous passons sous un régime fort perturbé pluvieux et venteux. La premiére quinzaine s'annonce douce. Mais la deuxiéme quinzaine s'annonce bien froide. Un nota bene tout de méme é ajouter, il semblerait que les pluies ne soient pas si copieuses qu'attendues, si bien qu'une probabilité de précipitations proches des normales est plus évidente au Nord de la France, qu'au Sud du territoire.

Les liaisons inter-saisonniéres et relations intra-saisonniéres
(statistiques de Paris 1874-1945 et Europe centrale 1761-2000)
Temps anticyclonique vers le 1er
é Temps plus doux anticyclonique du 13 au 22.
Temps anticyclonique et ensoleillé en novembre
é Temps maussade et doux en janvier.
Température dépressionnaire du 9 au 16 novembre, doux et venteux
é Temps plus anticyclonique et plus froid durant la deuxiéme quinzaine de décembre (probabilité : 60%).
Temps plus sec/plus humide aux alentours du 25
é Température plus sec (probabilité : 80%)/plus humide (probabilité : 60%) en février.
Température plus doux en premiére quinzaine
é Temps plus frais en deuxiéme quinzaine.
Température plus doux aux environs du 21/24
é Temps plus doux jusqu'au 8 décembre.
Température plus fraéche que la normale du 1er au 8
é Température supérieure é la normale en janvier (probabilité : 80%).

Mes prévisions pour la moitié Nord de la France
 

Aprés plusieurs mois de sécheresse, la cassure semble vouloir se produire au cours de ce mois de novembre. Dés le début du mois, le temps s'annonce bien dépressionnaire notamment au cours de la deuxiéme décade, fort venteuse et trés pluvieuse. La derniére décade annoncerait un nouveau tournant. Aprés des températures excessivement douces aux alentours du 20 sous les vents de Sud jusqu'é 15éC, le temps se refroidirait subitement vers le 25 sous des vents d'origine polaire du Nord. La neige pourrait alors faire son apparition, car le courant resterait perturbé ; cela amorcerait la premiére vague de froid de l'hiver 2003-2004 avec peut-étre des températures négatives en journée.

Mes prévisions pour la moitié Sud de la France
 

La moitié Sud de la France ne serait pas en reste de ce temps perturbé oé les pluies copieuses arroseraient toutes les régions, y compris les régions méditerranéennes. Aprés les feux de forét de cette année, ces pluies copieuses sur cette partie du territoire pourraient créer quelques dégéts (éboulement de terrain et coulées de boues). Des inondations en Provence, Corse et Céte d'Azur ne seraient pas exclues. Le Sud-Ouest de la France ne serait pas en reste au niveau de la pluie également. La fin de mois annoncerait un réel refroidissement.

D'aprés les modéles é long terme d'ECPC du 11/10/2003

Période

Anomalie

températures

précipitations

Du 1er novembre au 8 novembre

Temp 2m-Abw.

RR-Abw.

Du 8 au 15 novembre

Temp 2m-Abw.

RR-Abw.

Du 15 au 22 novembre

Temp 2m-Abw.

RR-Abw.

Du 22 au 29 novembre

Temp 2m-Abw.

RR-Abw.

 

puce

Hiver 2003-2004 : une influence dépressionnaire avec des périodes de froid

Configuration générale vue par les modéles et aussi les spécialistes de la prévision en long terme

Les Anglais de Weatheroutlook s'attendent é ce que l'hiver prochain soit particuliérement rigoureux. Cette analyse est également tenue du cété de quelques spécialistes anglais, notamment Metcheck désormais, avec aussi la persistance d'un anticyclone continental apportant temps froid et sec. Cependant, de par l'étude de certains cycles, 2003-2004 pourrait correspondre é un hiver exceptionnellement doux. L'Oscillation Nord Atlantique s'annonce négative avec une Oscillation Arctique plutét négative, d'oé la possibilité de descente d'air polaire sur le continent plus qu'é l'accoutumée. Nous serions aussi en période Nada, plutét favorable aux gros hivers neigeux et froids dans nos contrées. Les Américains s'attendent de plus en plus é un niveau rigoureux aussi bien sur la Céte Est américaine que sur l'Europe. Quelques Allemands annoncent, en revanche, un hiver fort doux en raison des anomalies de douceur des mois précédents.

Les liaisons inter-saisonniéres et relations intra-saisonniéres
(statistiques de Paris 1874-1945 et Europe centrale 1761-2000)
Temps anticyclonique en hiver
é Temps sec en hiver (probabilité : 72%) et temps anticyclonique en été (probabilité : 56%) et un temps dépressionnaire l'hiver suivant (probabilité : 65% surtout en cas de conditions exceptionnelles).
Temps dépressionnaire en hiver
é Temps humide en hiver (probabilité : 83%) et temps anticyclonique l'hiver suivant (probabilité : 59%).
Temps plus sec en hiver
é Temps plus froid en hiver et temps plus sec au printemps (probabilité : 66%).
Temps plus humide en hiver
é Temps plus doux ou normal en hiver (probabilité : 78%) suivi d'un temps plus doux ou normal en été (probabilité : 61%).

Mon point de vue

étant donné que nous sommes en minimum solaire et que nous nous approchons d'une période avec des hivers rudes et longs, nous pourrions avoir une période de froid marquée au cours de cet hiver en son céur, mais le trend global serait é un temps souvent dépressionnaire. Nous pourrions donc connaétre des épisodes froids et neigeux marqués... Un hiver plus frais dans la continuité de 2001-2002 (premiére partie) et 2002-2003 (janvier-février).

 

puce

Décembre 2003 : neige et froid en majeure partie

Configuration générale vue par les modéles et aussi les spécialistes de la prévision en long terme

Beaucoup de spécialistes et modéles annoncent un temps plus froid que la normale en décembre, notamment en premiére quinzaine oé les écarts é la normale pourraient s'avérer trés importants. Quelques paramétres vont dans ce sens en effet. Quelques Allemands annoncent, en revanche, un temps plus doux en raison des anomalies des mois précédents.

Les liaisons inter-saisonniéres et relations intra-saisonniéres
(statistiques de Paris 1874-1945 et Europe centrale 1761-2000)
Temps anticyclonique/dépressionnaire en décembre
é Temps anticyclonique/dépressionnaire en janvier.
Température plus douce que la normale en décembre
é Température plus douce en janvier.
Température plus froide que la normale avec des la neige durant les huit premiers jours de décembre
é Température plus froide que la normale au moins jusqu'é Néel - qui pourrait avoir de la neige (probabilité : 70%).
Température plus douce durant la premiére décade
é Température plus douce en janvier.
Température plus froide en décembre
é Température supérieure é la normale en juin (probabilité : 70%).
Température plus douce que la normale entre le 24 décembre et le 6 janvier
é Température supérieure é la normale janvier et février.

Mes prévisions pour la moitié Nord de la France
 

Hivernal neigeuxLa neige serait bien le signe de ce mois de décembre. Elle pourrait toucher l'ensemble des régions et rester au sol plusieurs jours. La vague de froid pourrait étre marquante sans étre forcément marquée, surtout en raison de la couche de neige au sol. Cette vague de froid pourrait étre marquante et marquée au cours de la premiére quinzaine du mois avec des températures sans doute trés froides (-12éC / -15éC) et des journées sans dégel. Une période plus douce peut-étre les quelques jours suivants avant un retour du froid possible pendant la semaine de Noél avec des averses de neige possibles. Le flux repasserait au Sud-Ouest permettant un certain redoux et aussi le retour de la pluie en toute fin de mois...

Mes prévisions pour la moitié Sud de la France
 

Hivernal neigeuxBien que la Méditerranée resterait sans doute é l'écart de la neige mais sous le Mistral et la Tramontane, la moitié Sud de la  France serait touchée aussi par plusieurs vagues neigeuses étant sous l'influence de vents nordiques.  Toutefois les cétes et l'Aquitaine resteraient un peu plus é l'écart de la neige qui pourraient trés bien tomber notamment sur la région Toulousaine, par exemple.
En montagne, on peut s'attendre également é de bons enneigements sur l'ensemble des massifs que ce soit sur les Pyrénées, les Alpes Nord et Sud, ainsi que le Massif Central et le Jura.
La fin de mois verrait un certain radoucissement.

D'aprés les modéles é long terme d'ECPC du 11/10/2003

Période

Anomalie

températures

précipitations

Du 29 novembre au 6 décembre

Temp 2m-Abw.

RR-Abw.

Du 6 au 13 décembre

Temp 2m-Abw.

RR-Abw.

Du 13 au 20 décembre

Temp 2m-Abw.

RR-Abw.

Du 20 au 27 décembre

Temp 2m-Abw.

RR-Abw.

Du 27 décembre au 3 janvier

Temp 2m-Abw.

RR-Abw.

 

puce

Année 2004 : finalement marqué sous l'humidité

Mon point de vue

J'avais martelé depuis quelques mois que 2003 pourrait s'avérer exceptionnellement chaud et sec.
D'aprés le cycle des hivers sur l'Europe centrale, 2003-2004 pourrait connaétre un summum de l'hiver doux et pluvieux, mais il semble qu'il n'en soit rien et qu'au contraire, cet hiver, comme beaucoup d'hiver de la décennie é venir pourrait s'avérer froid.
D'aprés le cycle d'un météorologue allemand, l'été 2004 pourrait, en revanche, s'avérer bien mouillé... Il est vrai que derriére les gros étés comme 1893, 1921, 1947, 1976, les étés sont souvent frais et humides. Mais alors, 2005 serait dans la lignée des 1895, 1923, 1949 ?
é l'heure actuelle, les modéles divergent énormément sur cette année 2004 et il est bien difficile de porter méme une tendance aussi lointaine, car du point de vue statistique, les différents cas de figure se présentent. Cependant, les premiéres impressions seraient plutét é une année humide, surtout en période estivale. Mais, il est encore un peu tét pour se prononcer.

 

puce

Janvier 2004 : une période rude...

Configuration générale vue par les modéles et aussi les spécialistes de la prévision en long terme

Globalement, excepté quelques prévisionnistes allemands et franéais, les conditions froides pourraient perdurer au cours de ce mois de janvier... Certaines cartes montrent toutefois la prédominance de conditions anticycloniques mais dont les vents seraient plutét sous dominance Sud-ouest, donc donnant des excés de température et un temps sec.

Les liaisons inter-saisonniéres et relations intra-saisonniéres
(statistiques de Paris 1874-1945 et Europe centrale 1761-2000)
Temps anticyclonique en janvier
é Temps anticyclonique en février.
Temps anticyclonique et ensoleillé autour du 12
é Temps anticyclonique et ensoleillé en septembre (probabilité : 70%).
Temps anticyclonique et ensoleillé autour du 25
é Temps anticyclonique et ensoleillé au cours du printemps (probabilité : 60%).
Temps brumeux en janvier
é Temps dépressionnaire au printemps.
Temps sec et ensoleillé entre le 14 et 20 janvier
é Année séche (probabilité : 70%).
Temps plus humide que la normale en janvier
é Temps plus humide en février (probabilité : 77%). 
Température plus froide que la normale avec de la neige autour du 6
é Température plus froide que la normale en janvier (probabilité : 80%) suivi d'un mois de février plus doux que la normale (probabilité : 57%).
Température plus douce que la normale autour du 6
é Température plus douce que la normale en janvier.
Température trés froide/trés douce en janvier
é Température trés froide/trés douce en février (probabilité : 60%).
Température plus froide/plus douce que la normale autour du 31
é Température plus froide/plus douce que la normale en mars.

Mes prévisions pour la moitié Nord de la France
 

Hivernal neigeuxAprés une premiére quinzaine de mois sous le temps océanique pluvieux et doux poussé par des vents d'Ouest, le vent tournerait de nouveau au nord nous faisant renouer sous un temps neigeux et froid en deuxiéme quinzaine. De la neige au sol avec quelques périodes plus anticycloniques et des journées sans dégel seraient possibles. Les températures seraient alors glaciales...

Mes prévisions pour la moitié Sud de la France
 

Hivernal neigeuxLe Sud-Ouest de la France connaétrait sensiblement le méme temps que la moitié Nord de la France. La Méditerranée resterait un peu é l'écart du mauvais temps en premiére quinzaine avec un peu de tramontane et de mistral. La deuxiéme quinzaine pourrait s'avérer plus agitée avec méme des apparitions possibles de la neige pas trés loin des cétes.

D'aprés les modéles é long terme d'ECPC du 11/10/2003

Période

Anomalie

températures

précipitations

Du 3 au 10 janvier

Temp 2m-Abw.

RR-Abw.

Du 10 au 17 janvier

Temp 2m-Abw.

RR-Abw.

Du 17 au 24 janvier

Temp 2m-Abw.

RR-Abw.

Du 24 au 31 janvier

Temp 2m-Abw.

RR-Abw.

 

 

  Prochaine mise é jour : 10/11/2003


é Stéphane FIEVET    avril 2017

 

 Je me présente